Patrimoine religieux et tourisme en France

03 juin 2019

Chaque année, le tourisme religieux attire plus de 52 millions de touristes en France, curieux de découvrir ce patrimoine architectural exceptionnel.

42 258 : c’est le nombre d’églises et chapelles paroissiales recensées en France par la Conférence des Evêques de France. Ces lieux cultuels et spirituels sont également des endroits chargés d’histoire qui attirent des touristes du monde entier. Plus de 40 000 d’entre eux sont gérés par les communes et pour la plupart, situés dans des zones rurales.

Pour les villages,  les maintenir en bon état génère des dépenses très lourdes difficiles à justifier a fortiori lorsque les offices et les fidèles se font rares. Beaucoup d’églises sont fermées puis oubliées, prélude à une probable disparition.

En l’absence d’étude rigoureuse, différents experts estiment qu’aujourd’hui, au minimum 600 églises seraient menacées (certains parlent de 4.000). La seule certitude est que ce nombre risque de rapidement augmenter.

Se pose alors la question de la préservation de ce patrimoine religieux. Au sein des institutions, des initiatives de réflexion sont mises en place. Découvrez l’interview de Monseigneur Jacques Habert, évêque de Séez (Orne), responsable du groupe de travail sur l’utilisation des églises (https://eglise.catholique.fr/actualites/443119-documents-episcopat-les-eglises-ne-sont-pas-devenues-des-musees/).

L’Etat s’est également saisi de la problématique, à travers Atout France (Agence de développement touristique de la France, opérateur d’état en matière de tourisme), à l’origine d’une réflexion sur le tourisme spirituel (http://atout-france.fr/content/tourisme-et-spiritualite).

 

 

Le succès du tourisme religieux en France

En 2012, le tourisme religieux représentait 44% du tourisme français et en 2018, sur 90 millions de touristes accueillis chaque année dans l’Hexagone, 20 millions choisissent de visiter la France, pour un séjour placé sous le signe du tourisme religieux. Une manière de découvrir la destination qui a le vent en poupe : se déconnecter du quotidien, pour se recentrer sur soi-même et trouver du sens…

Pour en savoir plus sur l’essor du tourisme spirituel :