Abbaye cistercienne de Cadouin

Cadouin
place de l'abbaye - 24480
Trip Advisor
Petit futé
Google
Fondée en 1115 par Géraud de Salles, l'abbaye s'est rapidement développée pour devenir un monastère puissant et un prestigieux sanctuaire de pèlerinage grâce à une relique, objet de vénération et de gloire : le St Suaire de Cadouin. Classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO, en tant qu'étape des chemins de St Jacques de Compostelle, l'abbaye cistercienne de Cadouin est un chef d'oeuvre de l'architecture religieuse en Périgord.
En 1115, l'évêque Guillaume et les chanoines de la cathédrale Saint-Front (illustration) donnent à Robert d'Arbrissel une partie de la forêt de Cadouin, à la Sauvetat. L'ermite Géraud de Salles fonde, au nom de Robert d'Arbrissel, un ermitage dans un vallon à l'écart de la vallée de la Dordogne en 1115.En 1119, Géraud de Sales transforme l'ermitage en abbaye et fait venir comme premier abbé Henri, un moine de l'abbaye de Pontigny. Entre 1120 et 1140, l'abbaye de Cadouin va essaimer et va avoir six abbayes-filles sur le territoire aquitain qui vont elles-mêmes fonder des abbayes.L'abbatiale fut consacrée en 1154 en présence des évêques de Périgueux, d'Agen et d'Angoulême, des abbés de Moissac, de Terrasson, de Condom.Malgré son appartenance à l'ordre de Cîteaux, l'abbaye de Cadouin a conservé ses traditions et ses usages particuliers.Les XIIe et XIIIe siècles ont été des périodes prospères pour l'abbaye. La dévotion au suaire qui aurait été rapporté de Terre Sainte au début du XIIe siècle par Raymond, Comte de Toulouse, entraîne de nombreuses donations. L'abbaye est protégée par les seigneurs locaux et les évêques de Périgueux. Cependant le chapitre général de Cîteaux ordonne des enquêtes pour vérifier l'administration qui semble laisser à désirer.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Histoire
Les guerres du XIVe siècle vont entraîner la décadence de l'abbaye. L'abbaye est considérée en ruines en 1357. Il ne reste plus que deux moines dans l'abbaye pour garder le suaire (illustration).La Guerre de Cent Ans va amener le transport du suaire de Cadouin à Toulouse en 1392. À la fin de la guerre, en 1453, il ne reste plus que le prieur et deux moines. Ce transport du suaire à Toulouse a privé l'abbaye des dons des pèlerins.Au Moyen Âge, cette abbaye était soutenue par les rois de France. Le redressement de l'abbaye est commencée sous l'abbatiat de Pierre de Gaing (1455-1475). Grâce à la protection royale, ce dernier fait reconstruire le cloître.En 1643, l'abbaye adhère à la réforme cistercienne de la stricte observance. L'évêque de Sarlat atteste de l'authenticité du suaire de Cadouin en 1644.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Histoire
Au XVIIIe siècle, le retour de la commende (C'est l'usufruit d'un monastère, d'une église ou d'un évêché accordé par le pape à un ecclésiastique ou à un laïc.) va entraîner une décroissance du nombre de moines et des revenus de l'abbaye. En 1768 il reste cinq moines dans l'abbaye et ses revenus annuels sont de 5 757 livres.En 1789, il y a que six moines... L'abbaye de Cadouin, hormis l'église, est vendue comme bien national en 1793. Le cloître et les bâtiments conventuels sont rachetés par le département en 1839. L'ancienne abbaye de Cadouin est classée monument historique en 1840.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Histoire
A compter de 1866, le pélerinage bénéficie d'un regain de ferveur qui dure jusqu'en 1934, date à laquelle une histoiren jésuite date le Saint Suaire du 11ème siècle !Elle est inscrite en 1998 sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Histoire
L'abbaye Du nord (à gauche) au Sud (à droite) : l’abbatiale, le cloître, les bâtiments conventuels ( à l’arrière l’aile des moines, à l’avant l’aile des convers. (les frères convers sont chargés du service domestique et des travaux agricoles) (source : paroisse Notre dame de capelou - Merci)
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
L'église abbatiale de Cadouin est une église romane de trois nefs avec quatre travées voûtées en berceau brisé. D'une grande sobriété à l'origine, comme le souhaitaient les premiers cisterciens, le décor de l'église s'est enrichi au fil des siècles.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale

L'extérieur - La façade

La façade occidentale, à la saintongeaise, se présente comme un grand mur austère et massif, avec un porche à quatre rouleaux en son centre, trois grandes baies, en plein centre et plusieurs arcatures aveugles.Elle est recoupée en trois parties verticales par des contreforts plats.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
Au premier niveau horizontal : un tres beau portail plein cintre sous quatre niveaux de voussures reposant sur trois colonnettes de part et d'autre. A sa gauche, deux fausses baies plein cintre retombant sur des colonnettes. Le même dispositif n'a pas été reproduit à droite (bâtiment disparu ?)
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
Au second niveau horizontal : trois hautes baies en plein cintre. Au troisième niveau, délimité par une tablette qui court sur la largeur de la façade, neuf baies plein cintre, les arcs des extrémités étant moins élevé et l'arc médian est percé d'un oculus.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale

L'extérieur - L'abside

L'abside, ses deux absidioles et la troisième décentrée (sacristie) sont remarquables.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
La sacristie (à vérifier ... merci de vos retours)
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
Les baies sont encadrées de colonnettes. Celles de la baie principale sont ornées d'étonnants chapiteaux sculptés d'animaux, de monstres et de feuillages.Toutes les corniches sont ornées de modillons (Un modillon est un élément d'architecture qui sert à soutenir une corniche, un avant-toit ou un balcon. Il se différencie du corbeau par le fait qu'il est sculpté).
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
Toutes les corniches sont ornées de modillons (Un modillon est un élément d'architecture qui sert à soutenir une corniche, un avant-toit ou un balcon. Il se différencie du corbeau par le fait qu'il est sculpté).Certains sont tres amusants... ou insolites. on vous laisse les découvrir
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale

L'intérieur / La nef

Une nef principale bordée de deux collatéraux suivie d'un transept terminée par une abside semi circulaire et par ceux absidioles. Quatre travées avant un transept de faible largeur.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale

Le transept

La croisée du transept est voutée d'une superbe coupole à pendentifs.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale

Le chœur

Le chœur - une courte travée - est vouté. Il est décoré de chapiteaux aux motifs végétaux traditionnels dans l'architecture cistercienne primitive.L'abside en demi cercle, en cul de four est éclairée par cinq baies de plein cintre.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
L'église possède la particularité d'être percée de trois oculi (petite fenêtre ronde) alignées, une sur la façade et deux sur la coupole.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
À chaque équinoxe ces oculi sont traversées par un rayon de soleil, matérialisant l'orientation symbolique de l'église vers l'Orient.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale

Statuaire

Une superbe Vierge à l'enfant du XVe siècle en pierre polychrome dite 'Notre Dame de Cadouin' Tout petit, à ses pieds, le grand donateur de l'Abbaye Pierre de Gaing, abbé de Cadouin. Sur le pilier du transept sud de l'église.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale

Les fresques

Au cul de four de l'abside une fresque représente la Résurrection du Christ
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
Sur le mur de la dernière travée du bas-côté Nord, des traces d'une importante fresque sont encore visibles, sans que l'on puisse cependant les interpréter .
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale
et celle-ci.... juste pour sa beauté.
Abbaye cistercienne de Cadouin - L'église abbatiale

Un cloître gothique

Le cloître actuel date du XVe et début du XVIe siècle.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître
Ce cloître comporte 4 galeries et 26 travées voutées dʼogives :Les galeries du cloître entourent un espace rectangulaire et sʼouvrent sur un jardin intérieur par des baies à claire-voie. Les galeries Nord, Est et Sud sont de style gothique flamboyant La galerie ouest, construite au début du XVIe siècle est de style renaissance Les voûtes à liernes et à tiercerons, décorées de clefs pendantes, retombent sur des colonnettes en forme de tours.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître

... a remplacé le premier cloître roman.

Du cloître roman il ne reste pratiquement rien; on remarque à l'est quelques arcs roman (plein cintre) qui donnaient sur la salle capitulaire.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître
Les travaux ont débuté à l'initiative de l'Abbé Pierre de Gains (le bienfaiteur, au pied de Notre Dame de Cadouin dans l'église abbatiale).
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître

Les voutes

Les travées sont toutes voutées en étoiles.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître

Les piles

Les piles sont revêtues d'une grande diversité de moulures toutes aux complexes les unes que les autres
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître

Les remplages

Des remplages (le remplage désigne l'armature en pierre taillée d'une baie) gothiques flamboyants remplissent l'espace entre chaque pile. Leur finesse, leur élégance, leur diversité témoignent de la remarquable maitrise des artisans de l'époque.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître
Des clefs pendantes ornent certaines voutes, elles sont sculptées de personnages, d'armoiries, d'anges...
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître

Le siège abbatial

Dans la galerie nord, contre le mur jouxtant l'église, un banc de pierre permettait aux moines de 'prendre le soleil'... Au centre un magnifique siège abbatial en pierre encadré de deux frises en bas-relief. A gauche des moines suivent Pierre de Gains, leur abbé.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître
A droite : le Christ portant sa croix, la Vierge Marie; au-dessus adam et Eve chassés du Paradis et le crime de Caïn. (En haut la faute originelle et le meurtre, en bas, la vierge et et le rachat des hommes par la vie donnée).
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître

Les fresques

A proximité, à droite du siège abbatial, des restes de fresque sont d'une grand beauté. Ils représentent la scène de l'Annonciation : l'Ange Gabriel annonce à la Vierge Marie que Dieu l'a choisie pour mettre au monde Jésus, le Messie.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître

Les portes

Des portes, de style gothique flamboyant, ont traversé sans trop de dégâts les guerres et révolutions.Arrêtez vous auprès de chacune d'elles et prenez le temps de les regarder en détails. Ce sont d'authentiques chefs d'œuvre, d'une qualité exceptionnelle. (illustration porte Marie Madeleine)
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître
Porte du Crucifix
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître
Porte royale
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître

Des tailleurs facétieux

Un peu partout dans le cloître, des têtes de chapiteaux, des ornements de piliers témoignent de la créativité, de la fantaisie et de l'humour des tailleurs de pierre du Moyen Age... Facéties et évocations burlesques croisent les sujets les plus sérieux...
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le cloître

Les autres bâtiments.

Autour du cloître se trouvent des bâtiments abbatiaux restaurés aux xviie siècle et qui abritent aujourd'hui une auberge de jeunesse.
L’abbaye de Cadouin est intimement liée au pseudo Saint Suaire de la tête du Christ, Saint Suaire qui assura la vitalité de l’abbaye et plus de 700 ans de pèlerinage. Suaire qui s’est avéré, bien plus tard (1934) , être une étoffe musulmane des environs de l’an 1100.Aucune archive ne permet de retracer les origines du Suaire de Cadouin. Pendant des siècles, l'histoire se mêle de légende et l'héritage de cette relique de la Passion par les moines de Cadouin s'inscrit dans la lignée de biens des "reliques" médiévales.
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le suaire de Cadouin
Au début du XXe siècle, , un historien jésuite détermine la date de l'objet grâce à la présence de bandes décoratives ornées d'un texte. Il y relève une inscription en coufique, style d'écriture de l'alphabet arabe.En 1936, à la suite de la publication de cette information, Mgr Louis évêque de Périgueux annule le pèlerinage ancestral à Cadouin, qui perdit là une grande partie de ses revenus.Habituellement visible dans le cloître de l'abbaye, le suaire, exceptionnel tissu fatimide intact (un seul autre est connu), est parti en restauration. L'original ne sera plus présenté au public, l'exposition prolongée à la lumière détériorant le tissu. Depuis 2012, c'est un fac-similé qui est exposé
Abbaye cistercienne de Cadouin - Le suaire de Cadouin

Visite

L'église abbatiale est ouverte tous les jours, l'entrée est libre .Le cloître -partie gérée par le Département - : Durée de la visite : 45mn Visite libre, Visite guidée uniquement sur rendez-vous. Plein tarif : 7,00€ (Adulte Billet simple Cloître) Tarif enfant : 4,30€ (Enfant (5-12 ans) Billet simple Cloître) Tarif de groupe : 6,20€ (Groupe Adultes et scolaires (+ 12 ans) Billet simple Cloître)Ouvert tous les jours *Fermé le lundi hors vacances scolaires et hors jours fériés31 août - 3 novembre 10h à 13h et 14h à 18h4 novembre - 5 janvier 2020* 10h à 12h30 et 14h à 17h00Fermé le 25 décembre 2019 et le 1er janvier 2020Dernière admission 1h avant la fermeture

Contact

Cloître de Cadouin Cloître de Cadouin Place de l'abbaye 24480 LE BUISSON-DE-CADOUIN +33 5 53 63 36 28 +33 5 53 05 65 60
Source d'Informations : Denise Civière-Bouvier, Madeleine Plessy, Denise C.B. - Wiki Denise Civière Bouvier Paroisse Notre Dame de Capelou AmisdeCadouin.com Semitour Perigord
Crédits : BellesEglises : Denise Civière-Bouvier, Madeleine Plessy Wiki Commons : Jochen Jahnke, Mossot, The Supermat, GO29, Benjamin Lefevre,Daniel Villafruela, Baldiri, Julien de Mazrchi, Juliosanguino, Prost PhotoFlick'r : Kirk K.,