Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude

Lagrasse
4, rive gauche - 11220
Blottie au creux d’une montagne, faisant face au village de Lagrasse, l’abbaye Sainte-Marie témoigne de plus de 1200 ans d’histoire et de prière.En 2004, une communauté de chanoines réguliers s’y est installée, pour y assurer la vie de prière et l’accueil des visiteurs. Une seconde partie, gérée par le Département est un lieu d'expositions.

Deux visites différentes

Visiter l'abbaye de Lagrasse, c'est découvrir un site magnifique, dont l'histoire nous a légué une curiosité : en effet, l'abbaye de Lagrasse, mise aux enchères à la Révolution française, a été vendue en deux lots distincts. Cette division subsiste encore de nos jours et deux propriétaires se partagent le monument !L’Abbaye de Lagrasse est donc toujours divisée en deux parties visitables indépendamment l’une de l’autre.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Les visites

La partie privée - Les Chanoines

appelée aussi « Abbaye Canoniale Sainte-Marie », administrée, depuis 2004, par les Chanoines. Entrée : par le grand portail en fer forgé donnant sur la cour du XVIIIème.Cette partie comporte environ les 3/4 des bâtiments, avec la cour d’honneur (XVIIIe s), le cloître (XVIIIe s), l'église abbatiale (XIII-XVe s), le transept Sud (XIe s), les absidioles (XIe s) et le jardin (médiéval et renaissance).Les activités cultuelles, spirituelles, et l’accueil du public par les Chanoines, sont indépendants des activités de la partie publique
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Les visites
Pour les visites individuelles de la partie privée : Horaire d’ouverture : de 15h15 à 17h25 (dernière entrée), fermeture à 18h. Hors saison : samedi, dimanche et jours fériés (sauf le 25 décembre). TARIFS Adultes 4 € Jeunes de 16 à 18 ans et étudiants 1 € Moins de 16 ans Gratuit A partir de 10 personnes 2,5 €Pour les visites commentées par un chanoine : Elles ont lieu tous les jours (sauf dimanche matin), sur rendez-vous. Il faut un groupe de 15 personnes au minimum. Horaires : le matin entre 10h30 et 13h ou l’après-midi entre 14h et 18h. Tarif : 2,5 € par personne + 40 € de forfait. Pour plus de renseignements, nous contacter par téléphone (04 68 58 11 58) ou par mail.Visites commentées estivales Elles ont lieu de mi-juillet à fin août, de 15h30 à 16h30, tous les jours sauf le jeudi.Le jardin fait partie de la visite générale. Pour des raisons de sécurité, la visite de l’Abbaye ne comprend pas de montée à la tour.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Les visites

La partie publique - Le Département

Cette partie, administrée, depuis 2005, par le Conseil Départemental de l’Aude comprend la cour, le logis et la chapelle de l’Abbé, le dortoir des moines, le transept nord de l’église et un musée lapidaire.Visite libre (avec plan-guide + 2 vidéos en FR dans le circuit), durée : environ 45 mn Visite commentée, pour les groupes sur réservation, durée minimum de la visite : 1h30 abbayedelagrasse@wanadoo.fr www.abbayedelagrasse.com Tél. : 04 68 43 15 99Tarif : Adulte ou groupes inférieurs à 15 personnes 4,00 € Groupes (minimum 15 pers.) 2,50 € Personne à mobilité réduite 2,50 € Enfant (6 à 15 ans) 1,00 € Billet Passeport des Sites 3,00 €Tous les jours : (2017)Du 14 janvier au 31 mars 10h - 17h* Du 1er avril au 16 juin 10h - 18h* Du 17 juin au 17 septembre 10h - 19h* Du 18 septembre au 31 octobre 10h - 18h* Du 1er novembre au 17 décembre 10h - 17h* *Dernier billet vendu 1h avant la fermetureFermeture annuelle : à partir du 18 décembre 2017
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Les visites
illustration en attentes
Le monastère primitif, fondé à une date inconnue, est reconstruit par l’abbé Nimphibius en 779 en un lieu nommé alors « Novalius ».La nouvelle abbaye reçoit la protection de Charlemagne à partir de cette date. Son allégeance jouera un grand rôle dans le rayonnement temporel et spirituel de l'abbaye au cours du IXe siècle au xie siècle.Ses possessions s’étendent de l’Albigeois jusqu’à Saragosse.
Au cours des XIIe et XIIIe siècles, pendant la répression contre les Cathares, les abbés de Sainte-Marie ont un rôle d’apaisement. C’est grâce à eux que les cités de Béziers et de Carcassonne retrouvent la paix avec le roi et l’Église. Saint Louis leur en sera reconnaissant.À partir du XIIIe siècle jusqu'au XVe siècle, l'abbaye connaît une période de déclin à cause de son excès de richesse puis de la guerre de Cent Ans. . L'église abbatiale actuelle est profondément remaniée et transformée pour se protéger des pillards et des attaques venus de l'extérieur. Des fortifications sont bâties au xive siècle.Au XVIe siècle, Philippe de Lévis, évêque de Mirepoix et abbé commendataire fait édifier un grand clocher de 81m ! La moitié qui demeure aujourd’hui reste le monument le plus imposant de l’abbaye.Au XVIIe siècle, la vie religieuse retrouve sa ferveur avec l’introduction à Lagrasse de la réforme de Saint-Maur en 1663.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - L'histoire
Puis, au XVIIIe siècle, l’évêque de Carcassonne, Armand Bazin de Bezons, devient abbé de Lagrasse. Sous son impulsion les monuments monastiques sont rénovés et enrichis d’une cour d’honneur, d’un bâtiment conventuel et d’un cloître de style classique dans un beau grès ocre flammé. Ce chantier offre à Lagrasse l’originalité d’être aujourd’hui une des rares abbayes de la région juxtaposant harmonieusement des parties médiévales et classiques.En 1789, toutes les possessions de l'Église sont déclarés biens nationaux. Les derniers moines sont expulsés le 29 août 1792, malgré l’opposition des Lagrassiens (population de Lagrasse). Mais cette action engendre une dégradation de l'abbaye. L’édifice est pillé et puis vendu en deux lots séparés. Ces lots sont achetés par la famille Berlioz pour la petite partie, et les familles Sarrail puis Gout de Bize pour la grande partie. Cette séparation subsiste encore de nos jours et les bâtiments ont deux entrées distinctes.

La grande partie

Après avoir servi d'hôpital militaire puis de caserne de gendarmes jusqu'en 1880, 4 religieuses de la Congrégation des Filles de Notre Dame des Sept Douleurs s’installent dans la plus grande partie de l’abbaye. Après deux ans de travaux, une maison de retraite y fut inaugurée en 1896 et parallèlement une cérémonie marqua la réouverture au culte catholique. Faute de vocations, l'hospice des religieuses à Lagrasse ferme en 1976.En 1979, la Communauté de la Théophanie rachète la grande partie. Elle réalise d'importants travaux d'aménagement pour loger la communauté. L'association sera finalement dissoute en 1991 et l'abbaye mise en vente.Après quelques années d'abandon, la famille Pregizer rachète les bâtiments en 1995 et entreprend, sous la direction des monuments historiques, d'importants travaux de réhabilitation. Toutes les cloisons érigées au fil des siècles sont abattues et laissent à nouveau réapparaître la splendide architecture d'origine au sein du palais abbatial.Afin de ramener l'abbaye à sa fonction d'origine, la famille Pregizer décide de vendre le bâtiment à une communauté de Chanoines sous la Règle de saint Augustin.En 2004, cette communauté des Chanoines Réguliers de la Mère de Dieu acquiert les bâtiments avec le soutien de Monseigneur Jacques Despierre, alors évêque de Carcassonne.

La petite Partie

Depuis 2004 la partie la plus ancienne, ou petite partie, est propriété du département de l'Aude et la grande partie celle de la communauté des chanoines réguliers de la Mère de Dieu.

La plus belle restauration

En 2014, l'abbaye remporte le « grand trophée de la plus belle restauration », organisé par Propriétés de France, Le Figaro Magazine, la Fondation pour les monuments historiques et La Demeure historique pour la restauration du cloître.Cette restauration soutenue par l'Association pour la Sauvegarde et la Mise en Valeur de l'Abbaye de Lagrasse et la région Languedoc-Roussillon a permis le sauvetage et la rénovation du cloître du XVIIIe siècle.
textes et illustrations en attente

Le portail

La cour d'honneur

Le cloître

L'église Abbatiale

Les bâtiments Conventuels

Le transept sud et les absidioles

Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Du côté des Chanoines
Transept sud, absides et absidioles (XIe siècle) de l'Abbaye. Les murs et les créneaux sont du XIVe siècle et font parties des défenses édifiées lors de la guerre de Cent ans.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Du côté des Chanoines

Le jardin biblique

Le clocher (ne se visite pas / sécurité)

Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Du côté des Chanoines
source: dépliant Lagrasse -www.abbayedelagrasse.com Merci

Cour du logis abbatial

L’abbé Auger de Gogenx fit bâtir le logis abbatial. Ces divers bâtiments s’ordonnent autour d’une petite cour, approximativement rectangulaire (fin XIIIe siècle).
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Partie du Département

Le cellier et la boulangerie

Attribués à la fin du XIIIe siècle et voûtés aux XVIe et XVIIe siècles, ils occupent le côté oriental de la cour. Ces deux salles voûtées sont faiblement éclairées par des fenêtres rectangulaires à ébrasement intérieur. Ce dispositif, permettant de garder une température constante, favorisait la conservation des denrées. La pièce de taille plus modeste, équipée d’une imposante cheminée et d’un système de canalisation hydraulique, correspond à la boulangerie.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Partie du Département

Le bras nord du transept

Attenant à la sacristie et à la nef de l’église abbatiale, il fut édifié au milieu du XIe siècle et était primitivement flanqué de trois absidioles en cul-de-four.À l’époque gothique, ces dernières ont été remaniées à chevet plat et voûtées sur croisées d’ogives.L’une de ces chapelles recèle deux remarquables chapiteaux tardo-antiques en marbre présumé (fin IVe/Ve siècles).

La tour pré-romane

Une tour préromane quadrangulaire est érigée entre le transept et le dortoir. Construite en moellons, elle comportait initialement trois étages et abritait l’horloge au XVIIe siècle. Elle est percée de deux ouvertures, dont l’une est obturée, qui se caractérisent par la présence d’un arc outrepassé (antérieur à la seconde moitié du Xe siècle). L’ouvrage, qui recèle aussi des traces de peintures murales, matérialise la partie la plus ancienne de l’abbaye.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Partie du Département

Le dortoir (1° étage)

Le niveau supérieur, desservi par un grand escalier droit, comprend un immense dortoir de 500 m2 (fin XIIIe siècle). Ce dernier constitue un bel exemple de ces salles monastiques dotées d’une charpente apparente sur arcs diaphragmes de maçonnerie.Ses fenêtres en arcs brisés ont été restaurées en 2009. À l’extérieur, sur la façade est, la division en travées s’exprime par une série de contreforts entre lesquels sont bandés des arcs surbaissés qui soutiennent des mâchicoulis. Ces fortifications ont été réalisées vers 1359, période d’insécurité où l’abbaye fut entièrement mise en défense.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Partie du Département

La chapelle Saint-Barthélémy

Située sur la galerie sud du logis, la chapelle haute est desservie par un vestibule agrémenté d’un décor peint. La porte intérieure, flanquée de minces colonnettes retombant sur de hautes bases polygonales, est surmontée d’une archivolte moulurée. Celle-ci repose sur des consoles finement sculptées. Cette entrée est dominée par un tympan qui nous informe que la chapelle fut édifiée en 1296 par l’abbé de Gogenx.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Partie du Département
Cependant, l’édifice connut quelques remaniements : les murs sud et nord ont été partiellement reconstruits et l’actuelle charpente apparente abaissée. La chapelle, ajourée de fenêtres en lancettes et d’une rose redentée, comporte une nef unique et un choeur à fond plat. Celui-ci, surélevé d’une marche, renferme un autel en marbre du XIe siècle. Les murs du lieu de culte présentent encore des vestiges de peintures murales faiblement discernables : à l’est, un Arbre de vie, à l’ouest, le Jugement dernier. Enfin, la chapelle abrite un précieux carrelage en terre cuite émaillée, daté du XIVe siècle. Ce pavement polychrome est à dominante géométrique.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Partie du Département

Le dépôt lapidaire, salle du maître de Cabestany

Ouvert sur la galerie ouest, le dépôt lapidaire comprend des originaux et des moulages de sculptures du maître de Cabestany. Cet artiste du XIIe siècle a travaillé au portail de l’abbaye (détruit).
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Partie du Département

La salle d’apparat

Cette salle, dite aussi « des gardes », jouxte le dépôt lapidaire.À la Renaissance, elle fut parée d’un plafond à la française et d’une cheminée monumentale. Les armes de l’abbé Philippe de Lévis (1501-1537) jouxtent la porte d'entrée.
Abbaye Sainte Marie de Lagrasse – Aude - Partie du Département

Visite

L’Abbaye de Lagrasse est divisée en deux parties visitables indépendamment l’une de l’autre. Pour les détails vous reporter dans les pages plus haut à l'onglet "visites". merci

Contact

Chanoines de Lagrasse ABBAYE LAGRASSE PARTIE DES RELIGIEUX tel : 33 (0)4 68 58 11 58 /chanoines@chanoines-lagrasse.eu
Office du tourisme Office de Tourisme de Lagrasse 16 rue Paul Vergnes 11220 Lagrasse téléphone : 33 (0)4 68 43 11 56
Partie Départementale Département de l’Aude 4, rive gauche - BP 4 - 11220 LAGRASSE tél 04 68 43 15 99 - fax 04 68 49 00 76 abbayedelagrasse@wanadoo.fr
Source d'Informations : Béatrix de Sainte Marie et La Chapelle-de-Villard -
Crédits : La Chapelle-de-Villard