Cathédrale Notre-Dame de Tulle

Tulle
Place Mgr Berteaud - 19000
Trip Advisor
yelp
La cathédrale Notre-Dame de Tulle possède le plus haut clocher du Limousin. Commencée au XIIe siècle à l’emplacement d’une abbaye mérovingienne, sa construction s’étend jusqu’au XIVe siècle. Elle offre ainsi une grande richesse architecturale : vestiges carolingiens de l'abbatiale Saint-Martin, voûtes romanes et gothiques.Elle abrite aussi des œuvres remarquables, œuvres anciennes ou récentes : statues, Grandes Orgues réalisées en 1839 et classées aux Monuments historiques, vitraux du célèbre maître verrier strasbourgeois Jean-Jacques Cruber (1979).Sur son flanc sud s’élève encore une grande partie du cloître avec les arcades gothiques du XIIIe siècle, les fresques de la salle capitulaire et leurs bas-reliefs sculptés.
Une abbaye promue cathédrale au XIVe siècle.

A l'origine

La cathédrale Notre-Dame de Tulle s'élève à l'emplacement présumé d'une abbaye mérovingienne (IVe siècle).L'existence d'une église carolingienne, dès le VIIe siècle, est plus certaine comme l'attestent des fouilles menées en 1989-1991 dans la cathédrale et le cloître au niveau du sous-sol actuel atteste.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - Histoire

XIIe siècles

Après plusieurs démolitions (Wisigoths, Sarrasins, Normands) et reconstructions, l'abbé Guillaume de Carbonnières, voulant donner à son abbaye, alors en pleine prospérité, un cadre digne d'elle, entreprend, en 1103 de construire une abbatiale et les bâtiments claustraux. Il est aidé par les puissantes familles du bas-limousin et surtout le Pape Urbain II de passage à Tulle.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - Histoire

XIVe siècle, l’église abbatiale devient cathédrale

Le diocèse de Tulle est érigé 13 août 1317. Jusque-là, ce territoire du Haut-Limousin relevait de l’Évêché de Limoges. L’église abbatiale fut alors promue Cathédrale et l’Abbé Arnaud de Saint-Astier, promu à la dignité d’évêque. (Photo de la cathédrale de Limoges)
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - Histoire

Pendant la Révolution

Le 27 novembre 1793, le culte de la déesse « Raison » est célébré dans la cathédrale, puis elle est fermée au culte. Sauvé de peu d’une destruction totale, l’édifice est pillé et saccagé. On y stocke du fourrage, puis on y installe une fabrique de canons.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - Histoire
En 1796, la coupole surmontant la croisée du transept s’effondre et la cathédrale se voit amputée de son transept et de son chœur (avec déambulatoire et quatre absidioles) de style Carolingien.En 1805, la cathédrale est rendue au culte. La dernière travée de la nef est reconstruite et fermée à l’est par un mur qui constitue l'actuel chevet plat. Auparavant, l'édifice s'étendait jusqu'à la rivière.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - Histoire

XIXe siècle - XXIe siècle

Le diocèse de Tulle a été supprimé par le Concordat de 1801 mais rétabli par celui de 1817 et confirmé par la bulle Paternae charitatis du 6 octobre 1822. Il correspond aux limites du département de la Corrèze.La cathédrale Notre-Dame a été classée monument historique par liste de 1862.En 2011 un aménagement liturgique créé par deux artistes Limousins Léa Sham’s et Alain Duban, est installé dans le chœur et va se poursuivre autour de la réserve eucharistique et du baptistaire.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - Histoire

XIXe siècle - XXIe siècle

Le clocher (le plus haut du Limousin) a fait l'objet d'une restauration d'envergure à partir de 2013.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - Histoire

Le clocher

La façade ouest de la cathédrale est constituée par le clocher, bâtit au dessus d'un porche. Le porche et le premier étage du clocher datent de la fin du XIIe siècle, les deux étages du dessus, du XIIIe siècle.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'extérieur
L'élégante flèche octogonale, entourée de clochetons, qui datait du XIVe siècle, fût frappée par la foudre en 1645. Heureusement restaurée dans son style primitif, elle s'élève aujourd'hui à 75 mètres, ce qui en fait la plus haute flèche du Limousin.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'extérieur

L'entrée, à l'ouest

Le porche abrite le portail, de style limousin et orné d'un arc polylobé.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'extérieur
Le portail dit limousin est constitué de plusieurs voussures en retrait les unes par rapport aux autres. Dans les angles rentrants sont logés des tores (cylindres), qui se prolongent jusqu’au sol par des colonnettes supportant des chapiteaux sans tailloir.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'extérieur

A l'est

A l'est, le chevet de la cathédrale est plat suite à l'effondrement du transept et du chœur Carolingien (avec déambulatoire et quatre absidioles) en 1796.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'extérieur

Restes de l'abbaye

Le cloître, de style gothique, construit au XIIIe siècle mérite lui aussi une visite (porte à droite du porche). Notamment pour la finesse des motifs sculptés de ses chapiteaux et clés de voûte.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'extérieur
La salle capitulaire conserve des peintures murales des XIIIe et XIVe siècles, ainsi que des bas-reliefs sculptés.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'extérieur

Aperçu général

Depuis l'effondrement du transept et du chœur en 1796, la cathédrale de Tulle est réduite à une nef de six travées, bordée de collatéraux, fermée par un mur droit à l'Est.La nef s'élève sur deux étages avec de grandes arcades légèrement brisées qui s'appuient sur des piliers flanqués de colonnes engagées.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'intérieur
La voûte d’ogives de la nef, gothique, date du XIIe siècle alors que les piliers et les collatéraux, plus anciens, sont romans.A l'étage se trouve une corniche avec des modillons sculptés.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'intérieur
On peut remarquer les deux grandes châsses dites « à transept » des XIIe et XIIIe siècles, ainsi qu'une statue du XVIe en bois de châtaignier peint, représentant saint Jean Baptiste, qui autrefois était portée en tête de la « procession de la Lunade » qui avait lieu le 23 juin.(Nous ne disposons pas de photos... N'hésitez pas à nous en faire parvenir... Merci !)
La décoration intérieure est d'une élégante sobriété, mise en valeur par la luminosité qu'apportent les grandes baies.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'intérieur
La grande verrière de Jacques Gruber richement colorée fut réalisée en 1979. Elle évoque l’histoire de la Lunade :La légende raconte qu’en 1348, alors que la peste ravageait le pays, un moine eut une vision : il fallait organiser une procession la veille de la Saint-Jean pour chasser le terrible mal. Effectivement, la peste disparut. Depuis, en souvenir de ce miracle, chaque 23 juin, une foule de fidèles se retrouve pour une procession au clair de lune. Autrefois, la statue du XVIe en bois de châtaignier peint, représentant saint Jean Baptiste, était portée en tête de cette procession.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'intérieur

Statue de sainte Barbe

Une légende du Xe siècle raconte que son père l'aurait enfermée dans une tour à cause de sa foi. Puis il l'aurait tuée de sa propre main et la foudre l'aurait lui-même frappé pour ce forfait.Elle est le plus souvent représentée, comme ici, tenant une tour. On l'invoquait contre la foudre, le feu, la mort subite et l'impénitence.
Cathédrale Notre-Dame de Tulle - L'intérieur

L'orgue

L’orgue néo-classique fût construit par Abbey en 1839, restauré par Haerpfer et Hermann en 1975. Classé Monument Historique, il est entretenu par l'atelier Bertrand Cattiaux, un facteur corrézien, installé à Liourdres, près de Beaulieu. C'est ce même facteur d'orgue qui a effectué une ré-harmonisation complète lors d'une nouvelle restauration entre 1998 et 2002.

Visite

Visite libre de la cathédrale de 8 à 19 h.Dépliants gratuits à l'intérieur de l'église, expliquant les vitraux, le mobilier remarquable et les grandes orgues du XIXe siècle.Possibilité de visites guidées de la cathédrale sur réservation pour groupes dans le cadre de la visite guidée de Tulle. Se renseigner auprès de l'Office de Tourisme de Tulle en Corrèze. Tarif forfaitaire 125 €.

Contact

Paroisse Presbytère de la Cathédrale 2 rue Roc-La-Pierre 19000 Tulle Tel : 05 55 26 71 723 prêtres desservent la Cathédrale : M. l'abbé Jacques Tersou, curé in solidum, modérateur M. l'abbé Roland Nene M. l'abbé Bernard Zimmermann, curé in solidumMesses : Dimanche et fêtes : 10h30 Mardi, mercredi, vendredi : 18h30Adoration : premier vendredi du mois : 17 H 30Confessions : Samedi : de 11h00 à midi Ou en cas d'absence du prêtre appeler au presbytère
Office de Tourisme de Tulle en Corrèze Place Jean Tavé 19000 Tulle Tél. +33 (0)5 55 26 59 61
Belles Eglises
Source d'Informations : - correze.catholique.fr/diocese/histoire-du-diocese/la-cathedrale tulle-en-correze.com/visites/cathedrale-notre-dame limousin-medieval.com francebalade.com/ Petit Futé Wikipédia Dix Mille Saints, des Bénédictines de Ramsgate, Brepols - 1991.
Crédits : Wikimédia : Babsy, chourmo86, Eunostos, Guidud, Momory22, Vassil