Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence

Proposée par :
Aix en Provence
34 place des Martyrs de la Résistance - 13100
Google
Trip Advisor
Petit futé
Art roman, gothique ou baroque ?Telle est la question que peut susciter la visite de la cathédrale Saint Sauveur d’Aix en Provence. Celle-ci a le privilège d’allier les trois ! Rien d’étonnant à cela lorsque l’on sait que sa construction a commencé au Ve siècle pour s’achever au XVIIIe.De l’empereur Constantin le Grand à Louis XIV, la cathédrale Saint Sauveur est un véritable livre écrit au long des siècles, un abrégé d’architecture et d’histoire de l’art.
Entre légendes et histoire

Entre 1er et Xe siècle, entre légendes et histoire…

La Cathédrale St Sauveur d'Aix en Provence est construite sur l'emplacement du "Forum Antique" et, selon la légende, sur les fondations d'un ancien temple dédié au "Dieu Apollon", sur le trajet de l'ancienne voie Aurélienne.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire
Une tradition chrétienne veut que saint Maximin, venu de Palestine avec Marie-Madeleine (une sainte nommée dans l’Évangile) sur une barque appartenant à son frère Lazare, évangélisa la région et édifia une modeste chapelle dédiée au Saint Sauveur, Jésus-Christ.Saint Maximin est devenu le saint protecteur d'Aix.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire

Ve - VI e siècle : le baptistère, témoin d'un antique passé

Un témoignage plus assuré de cette chapelle dédiée au Saint Sauveur a traversé les siècles : le baptistère octogonal datant du Ve - VIe° siècle. Avec la portion du mur romain de la façade extérieure, il constitue l'élément le plus ancien, bâti sur l'emplacement de l'ancienne place du forum d'Aquae Sextiae.De cette époque mérovingienne, ne subsistent plus que les bas des murs et la cuve baptismale.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire

Saint Mitre et les raisins

Dans ce qui était autrefois le narthex du baptistère et qui fait aujourd'hui office de petit musée, on peut admirer un très beau sarcophage en marbre du VIe siècle dit de « saint Mitre », un des saints patrons de la ville.Ici la légende de Saint Mitre mérite d'être contée :
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire
Mitre est né à Thessalonique, en Grèce, dans une famille aisée. À l'âge de vingt-quatre ans, il quitte ses parents pour la Provence dans l'espoir d'y vivre une vie de charité et de dénuement. Devenu le domestique d' Arvendus, un préteur romain d'Aix menant une vie dissolue, Mitre essaie de le ramener sur le droit chemin. Arvendus décide, alors, de le tuer.Le préteur ordonne à ses domestiques d'aller causer des dégâts dans sa vigne et d'en accuser Mitre qui en est le vigneron. Ceux -ci viennent de nuit ôter tous les raisins et les presser dans des cruches et accusent Mitre de les distribuer aux pauvres.Arvendus est stupéfait lorsqu'il trouve sa vigne chargée d'un raisin abondant et de grande qualité : les cruches remplies par les domestiques complices étaient vides !
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire
Mitre est, alors, accusé de sorcellerie et jeté dans le cachot d'une tour romaine. Il fut décapité dans la cour du prétoire. Il ramassa sa tête, la serra contre sa poitrine et la porta jusqu'à l'autel de l'église de Notre-Dame de la Seds dont il devait devenir le patron. Enfin, il expira. (tableau ci-dessus : La Légende de Saint-Mitre, du peintre Nicolas Froment, XVe siècle, classé Monument Historique en 1903)
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire

A travers des siècles tourmentés

Mais revenons à l'hisoire...Assuré historiquement est, aussi, son emplacement sur le trajet de l’ancienne voie Aurélienne (la Via Aurelia ou voie Aurélienne est le nom donné à la grande voie romaine de la côte méditerranéenne de l’Italie romaine et de l’ancienne Gaule). Cela fait de cette église un trait d’union, un relais entre le monde romain et le monde chrétien aixois.Comme pour de nombreux édifices religieux, cette église ne résiste pas aux invasions des sarrasins (musulmans) des VIIIe et IXe siècles.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire

Du XIIe au XVIIIe siècle

La construction de la cathédrale s’étalant sur plus d’un millénaire, fait d’elle le témoin d’une longue histoire architecturale depuis le réemploi d’éléments romains dans la partie sud jusqu’aux chapelles baroques du collatéral nord.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire

Du roman...

Au milieu du XIIe siècle commence la construction d'une nouvelle cathédrale dédiée à Sainte-Marie : Edification de la nef romane Saint-Maximin. Au sud, le portail roman est accolé au mur romain.A la fin du XIIe le cloître canonial et le bâtiment claustral de la communauté des chanoines sont construits à côtés.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire

...au gothique...

Dans le seconde moitié du XIIIe siècle :Aix étant devenue la capitale des comtes de Provence, la ville connaît une expansion économique notable. La noblesse, les marchands et les ordres religieux multiplient les constructions.C'est dans ce même mouvement qu'on entreprend la construction de la nef gothique Sainte-Marie (Nef principale de la cathédrale actuelle).
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire
Au début du XIVe siècle on construit le transept et l’abside se qui donne à l’église la forme d’une croix latine. La charpente d’origine est remplacée par des croisées d’ogives ; l’ensemble prend alors le vocable de Saint-Sauveur.Entre 1323 et 1425 le clocher est érigé , et la chapelle axiale Saint-Mitre est bâtie en 1444. En 1477, la nef gothique est prolongée vers l’ouest d’une demi-travée et une nouvelle façade est débutée.Les travaux, enfin, se terminent en 1513 et la consécration de la cathédrale a lieu en 1534.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire

...et au baroque

A partir de 1695, on inaugure un collatéral bordé de trois nouvelles chapelles de style baroque : Saint Lazare, Saint Joseph et Saint Maximin. Cette nouvelle nef prend le nom de Notre-Dame-d ’Espérance.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire

Sous la Révolution

Au temps de la Révolution française, toutes les statues de la façade sont détruites et ne seront remplacées qu’au XIXe siècle. Seules les statues de la Vierge et celle de Saint Michel sont épargnées. L’édifice sera désaffecté pendant la période révolutionnaire et ne sera rendue au culte qu’en 1802.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire

Jusqu'à nos jours

Au XIXe siècle, l'édifice reçoit un décor néo-gothique du chœur, les vitraux de la façade ouest, celles du transept sud, ainsi que la chaire.Aujourd'hui le chœur a un nouveau mobilier liturgique adapté aux orientations du concile Vatican II.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Histoire
Les styles au fil des siècles

Imposante ...

Par son clocher facetté et sa grande porte sculptée, la cathédrale Saint Sauveur est imposante. Sa longueur est de 70 mètres, et elle mesure 46 mètres de largeur. Son élévation est de 20 mètres sous la clé de voûte.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur

... et fascinante

...et fascinante parce qu'elle est le témoin d’une longue histoire architecturale:De la façade, on distingue en effet trois étapes de construction du bâtiment : - tout d'abord la façade nue de la nef romane du XIIe siècle, - suivie quelques années plus tard par le mur fait de blocs antiques à bossage. - puis le portail qui ferme la nef gothique du XVe siècle.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur

La façade de la nef romane du XIIe siècle

Le style roman se donne à voir dans la beauté simple du portail de droite.Deux colonnes, l’une torsadée, l’autre cannelée encadrent la porte. On aperçoit au dessus un oculus (fenêtre circulaire).
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur
La corniche est finement décorée : une succession d’oves de petits œufs alignés et de denticules, de petites dents, et de minuscules consoles. Ces décors empruntés aux temples païens peuvent surprendre. Il faut, alors, se rappeler qu’en Provence, surtout, l’art antique était source d’inspiration pour architectes et sculpteurs.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur

Le mur antique

Le passant n’aurait pas même un regard sur ce mur noirci… s’il ne savait l’antiquité de son matériau... Ses grosses pierres à bossage (c'est-à-dire d’un léger relief disposé soigneusement les unes contre les autres, avec une grande régularité) proviennent du forum romain. D’où la différence avec les pierres des autres façades.Elles ont été réemployées au XIIe siècle dans la construction de ce mur fermant le cloître de la cathédrale.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur

La façade principale gothique

La façade principale est composée de deux parties :-XIVe siècle : le clocher de l’église, restauré en partie au XIXe siècle.-XVe siècle : l’entrée à proprement parler du XVe siècle, ornée d’une fenêtre-vitrail ajoutée au XIXe siècle.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur
Le portail principal attire le regard par la richesse de son style. Pour mieux le découvrir, quelques brèves remarques sur son style « gothique flamboyant » s’imposent.Ce terme fut donné au XIXe siècle pour qualifier le gothique finissant (environ 1350-1500). Il ne signifie pas déclinant ! C’est au contraire un souffle nouveau qui est donné à l’art gothique. Il est flamboyant : désormais, les églises "flamboient" par l’exubérance des décors. A l’extérieur comme à l’intérieur, c’est toute la pierre qui s’offre ces ‘fantaisies’ artistiques (choux, fleurons, flammèche…).Le terme de « flamboyant » est dû à la forme de flamme des remplages des baies.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur
Le portail est couronné d’un gâble (un lourd pignon pointu) caractéristique des portails gothiques.Entre les deux portes, il convenait que la Vierge Marie portant l’Enfant-Jésus, le Saint Sauveur accueillent fidèles et visiteurs.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur
Un grand nombre de personnages forment comme une cour autour de la Vierge à l’Enfant. On retrouve comme dans la plupart des portails et tympans des églises, les grandes figures de la Bible.De chaque côté de la porte, des statues-colonnes représentent les Apôtres, disciples du Christ reconnu comme le Sauveur du monde. Ils sont placés sous de petits dais, (trois à droite et trois à gauche).On remarque les six autres dans les contreforts latéraux du portail (à droite et à gauche) décorés par des pinacles (longues petites niches couronnées par un toit en pyramide destinée à recevoir des statues).Le personnage à droite semble bien représenter l'apôtre saint Pierre, tenant entre ses mains les clefs.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur
Sur la partie supérieure du décor, autour de l’arc du portail, on remarque trois voussures (arcs concentriques) : une ruinée, et deux autres représentant une frise de vieillards et une frise d’anges.La voussure la plus extérieure est décorée de dix vieillards barbus, ils représentent les Prophètes de l’Ancien Testament, qui ont annoncé la venue du Sauveur sur terre. Un regard curieux et attentif les voit méditant derrière leur table de travail. Ils adoptent la même attitude que les lettrés du XVe siècle dans leur cabinet d’étude ! C’est là un trait caractéristique du gothique flamboyant, celui du souci du réel et du naturel.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur
Sur les voussures du tympan (juste au-dessus de la porte), on n’aperçoit plus que quelques traces de peintures On devine cependant la scène de la crucifixion du Christ. (à droite, sans doute l’apôtre saint Jean et à gauche la Vierge Marie) Le tympan était coloré comme tous les portails du Moyen Age.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur

Les portes cachées

On vante la beauté des remarquables portes sculptées de la façade gothique. Seules deux portes de couleur rouge-bordeaux frappent les regards : elles n'ont, pourtant, rien d'extraordinaire...Ces volets de protection livrent leur trésor caché une demie heure par jour : c’est alors seulement que les vantaux des portes s’offrent aux regard émerveillés.Cette œuvre fut commandée le 15 octobre 1505. On la doit à de modestes ouvriers : les frères Raymond et Jean Bolhit avec Jean Guiramand. Ce dernier exécuta les deux vantaux (4m,70 sur 2 mètres) en deux ans.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur
La Renaissance s’allie au gothique : par les guirlandes de fruits et de fleurs finement sculptées et les personnages drapés.Les portes étaient rehaussées de couleurs vives que l'on peut encore deviner par endroit.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur

Prophètes et prophètesses

On peut reconnaître des prophètes Isaïe et Jérémie , Ézéchiel et Daniel. Chacun est surmonté d'un dais en grande saillie. Ils portent des vêtements à la mode provençale !Les douze gracieuses jeunes femmes sont des sibylles, des prophétesses de la Grèce antique que le Moyen-Age a beaucoup repris dans son iconographie.Là encore le gothique mêle, sans complexe, antiquité grecque et héritage biblique.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'extérieur
L'étonnante variété des styles
A l'intérieur, la cathédrale unit trois nefs de styles différents : roman, gothique et baroque.La visite pourrait se faire dans l'ordre de ce plan :
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur

Plan

-**A**- le baptistère du VIe siècle–**B**- la nef romane Saint Maximin, la plus ancienne (XIIe siècle)–**C**- la nef gothique Sainte Marie (du XIIIe au XVe siècle)–**D**- la nef baroque Notre-Dame d’Espérance (fin XVIIe siècle)-**E**- la fin de la visite se fera dans le cloître roman (du XIIe siècle)
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur

A - Le baptistère

Le baptistère de la cathédrale a été construit au début du VIe siècle, sur l'emplacement de l'ancienne place du forum d'Aquae Sextiae. Il figure parmi les plus anciens de France.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
Il est octogonal et entouré de huit colonnes d'époque romaine.La cuve serait d'époque mérovingienne.On trouve sous les dalles du baptistère les caveaux de chanoines et d'archevêques.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
Dès sa construction, le baptistère a été alimenté par les eaux chaudes provenant des thermes romains. Le baptême est alors administré par immersion totale.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
La coupole date du XVIe siècle
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
Au XIXe siècle, le baptistère est orné de sept tableaux représentant les sept sacrements de l'église catholique. La commande est passée par l'administration des beaux-arts, conformément au souhait de l'Archevêque. Sept artistes aixois sont choisis pour ce travail.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur

B - La nef romane Saint Maximin

Son style roman provençal est reconnaissable à la pureté de ses voûtes en berceau...
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
ornées de frises à l’antique, et ses chapiteaux corinthiens spécifiques du XIIe siècle provençal.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur

C - La nef gothique Sainte Marie

et ses croisées d'ogive
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur

Les grandes orgues

Au-dessus des stalles, deux orgues de style baroque ont été construits, l'un sur le flanc nord du chœur gothique, l’autre, similaire mais factice, en face du premier.Tous deux sont classés monuments historiques.Ces grandes orgues ont 41 jeux et sont l’œuvre du dominicain J.E. Isnard. Le buffet vert et or date de 1746 ; la partie instrumentale est de M.H. Ducroquet, et date de 1855.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur

L'abside

L’abside à sept pans fut édifiée en 1339.Elle est dotée d’un décor peint et sculpté néo-gothique (1857-1862), restauré en 2000.Ses six vitraux, ornés de motifs non figuratifs, sont du XIXe et sont l'oeuvre de l'atelier Didron.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur

D - La nef baroque Notre-Dame d’Espérance

Voici la nef baroque avec ses trois chapelles latérales : - Saint Lazare, - Saint Joseph - Saint Maximin.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
l'autel de Notre-Dame d’Espérance
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
On y trouve aussi **l'autel des Aygosi**: il est l’œuvre du sculpteur Audinet Stéphani, qui a travaillé à Aix et dans sa région entre 1446 et 1476.Sur la gauche de cet autel de pierre une inscription se lit ainsi : « Anne, la glorieuse mère de la Vierge Marie est vénérée dans la présente chapelle. Noble homme Urbain Aygosi a exposé ici le comble de l'amour...Au centre, sainte Anne, devant elle la Vierge, dans ses bras l'enfant Jésus. À gauche saint Maurice dans une armure du XVe siècle, à droite Sainte Marguerite sortant du dragon. Enfin, le Christ en croix domine ce retable.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur

Le triptyque du Buisson ardent

Enfin et surtout, c'est dans chapelle saint Lazare que l'on peut admirer le triptyque du Buisson Ardent, reconnu comme l'un des plus illustres tableaux de l'Europe du XVe siècle, et le chef d'oeuvre de la ville d'Aix.Cette oeuvre de Nicolas Froment, artiste avignonnais, a été commandité en 1476 par le roi René pour le tombeau de ses entrailles.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
Le panneau central représente la Vierge et l'Enfant sur le buisson ardent. Au premier plan, sur la droite, Moïse, gardant son troupeau, se déchausse à la vue de cette apparition. Les deux autres parties du triptyque représentent les commanditaires de l'œuvre, le roi René et la reine Jeanne, dans une attitude pieuse.Une citation du livre des Proverbes surmonte l'œuvre : « Qui me trouve, trouve la vie… »
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - A l'intérieur
Le cloître Saint-Sauveur a été construit aux environs de 1190 et se situe au sud de la cathédrale. Il est de petite dimension et respire la tranquillité et l'élégance.En 1875, le cloître est classé par liste au titre des monuments historiques.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
Construit par les chanoines de la cathédrale, il est constitué par quatre galeries de huit travées formées d'arcades de plein cintre reposant sur des colonnes géminées.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
Contrairement aux autres cloîtres provençaux les galeries ne sont pas voûtées mais recouvertes d'une charpente. La légèreté de la structure explique la finesse des colonnes.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
Seuls les angles des galeries ont reçu quatre piliers importants ornés de panneaux ou de colonnettes droites ou torses. Sur chacun de ces piliers est figuré un des quatre vivants de l'apocalypse : l'homme, le lion, l'aigle et le taureau.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
**Le premier pilier A** (sud-ouest) est constitué de quatre colonnes surmontés d'un chapiteau magnifiquement orné de feuillages.Au-dessus de celui-ci un personnage, souriant légèrement, accueille le visiteur qui entre par la porte primitive et vient à sa rencontre en traversant l'eau représentée par trois ondulations. Il lui indique de sa main gauche le sens de la visite. Il symbolise l'un des quatre évangélistes, saint Matthieu.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
**Le second pilier B **(nord-ouest) est constitué de quatre colonnes torses avec un chapiteau au-dessus duquel est sculpté un lion tenant un livre par une de ses pattes. C'est le symbole de l'évangéliste saint Marc.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
**Le troisième pilier C **(nord-est) est carré. Sur la face nord est figuré saint Pierre qui tient dans sa main droite une grande clef très ouvragée : c'est celle du livre saint, la bible.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
Au-dessus est sculpté un aigle, symbole de l'évangéliste saint Jean.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
Le quatrième piler D (sud-est) est carré et décoré de feuillages plus ou moins stylisé. Il est surmonté d'un taureau symbole de l'évangéliste saint Luc.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
Le décor historié se trouve dans la galerie Nord.Ce sont des scènes de la vie du Christ telles que l'Annonciation, la Nativité, l'Adoration des Mages, Jésus devant le docteurs de la Loi, le départ des Mages, la fuite en Egypte, la Descente de Croix et les anges devant le tombeau.
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître
Cathédrale Saint-Sauveur – Aix en Provence - Le cloître

Visite

La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h à 19h30, du 1 janvier au 31 décembre.Pour les personnes à mobilité réduite, qui souhaitent visiter la cathédrale, merci de téléphoner à l'association Cathédrale vivante (cf Contacts)Visite gratuite.Visite du Cloître :En hiver de 10h à 12h et de 14h30 à 17h30, En été de 10h à 12h et de 14h30 à18h. Les Jours Fériés le Cloître ne se visite pas.Ouverture du Triptyque :Du premier dimanche de l'Avent jusqu'à l'Epiphanie. Du premier dimanche de Pâques jusqu'au dimanche de Pentecôte. Et du premier jour de l'été (21 juin) jusqu'aux journées du Patrimoine.

Contact

Office de Tourisme d’Aix-en-Provence 300 avenue Giuseppe Verdi BP 40160 13605 Aix-en-Provence cedex 1Information +33 (0)4 42 161 161 Réservation +33 (0)4 42 161 184
Paroisse catholique Saint-Sauveur d'Aix-en-Provenc 34 place des martyrs de la résistance 13100 Aix-en-Provence Téléphone : 0442234565 email : secretariatcathedraleaix@hotmail.frAccueil spirituel : ( https://messes.info/lieu/13/aix-en-provence/cathedrale-saint-sauveur )Le dimanche : 8h30 : laudes 10h30 : messe 18h30 : vêpres 19h00 : messeEn semaine : 7h40 : laudes 8h00 : messe 19h00 : vêpresLe samedi : 7h40 : laudes 8h00 : messe 18h00 : messe 19h15 : vêpres
Association Cathédrale vivante Pour les personnes à mobilité réduite, qui souhaitent visiter la cathédrale, merci de téléphoner au :
Mairie d'Aix-en-Provence CS 30715 13616 Aix-en-Provence Cedex 01 Tél. : 04 42 91 90 00
Site officiel de la cathédrale Site officiel de la cathédrale
Wikipédia http://jeanmarieborghino.fr/temoins-passe-cathedrale-saint-sauveur-daix-provence http://dignois.fr/Aix-St-Sauveur http://photos-eglises.fr
Crédits : WIKI COMMONS : Mossot ; Marianne Casamance ; Bogna ; Linele; Carlos Corzo ; Matthias Kabel ; Ddeveze ; Georges Seguin ; Rvalette ; Matthias Hollander ; Meunier ; Hawobo ; Linilene ; Photoglob Co ; Mister No ; LePassant; Ernmuhl ; Antoine MeissonnierFLICKR : Decar66 ; Bertrand Dupernin ; Andréas Manessinger ; Patrick ; Kristobalite ; Tony Bowden ; Jacqueline Poggi ; Sherwood ;site : PHOTOS-EGLISES site : DIGNOIS