Chapelle Saint-Martin de Fenollar

Proposée par :
Maureillas-las-Illas
Les Vynyes de Saint Marti (entre le Boulou et Mareillas-las-Illas) - 66480
Accès handicapés
Monument Historique
Trip Advisor
Google
Des moines bénédictins venus d'Arles-sur-Tech ont construit cette chapelle entre le IXe et le XIe siècle. Situé près de l’ancienne voie Domitia, à proximité du Boulou, cet humble édifice d’architecture pré-romane abrite de très belles fresques du XIIèmes. Des fresques exceptionnelles et dont certains ont dit que « des artistes aux mains d'or ont ici reproduit les plus belles images de la Bible. » Il s'agit vraisemblablement du plus important décor peint du Roussillon... On raconte qu’elles auraient inspiré des artistes comme Braque et Picasso par leur force d’expression et leurs tonalités !

L'origine

Les premières traces écrites reconnaissant son existence datent de l’an 844 : il s’agit d’un acte de Charles le Chauve la confirmant comme possession de l’abbaye bénédictine d’Arles-sur-Tech. Il s'agit d'une cella, ou petite dépendance de l'abbaye, où devaient résider quelques moines.

IXe - XIe siècle

La date de construction de l'édifice fait cependant débat car, bien qu'étant intégralement voûté, il présente de nombreux aspects qui relèvent de l'architecture préromane de tradition wisigothique (arc triomphal outrepassé séparant la nef du chœur (illustration), plan, etc)..

Ainsi on la situe entre le IXe siècle et le début du XIe siècle.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Histoire

L’époque moderne

À l'époque moderne, la chapelle fut transformée en remise agricole : le mur oriental du chœur fut alors percé d'une porte, entraînant la disparition d'une partie des fresques romanes.

XXe siècle

L'édifice fut restauré dans les années 1950-1960, avec, entre autres, le dégagement complet des fresques et la restauration du mur oriental.

La chapelle fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques : 5 décembre 1908 ou 23 avril 1909 (selon les sources) : les peintures sont classées. 1er août 1967 : classement par arrêté de la chapelle et de l’enclos.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Histoire

Les autres chapelles pré-romanes en Septimanie

Cette chapelle du IXe siècle constitue, avec les chapelles Saint-Michel de Sournia, Saint-Laurent de Moussan, Saint-Nazaire de Roujan (illustration) et Saint-Jérôme d'Argelès, un témoin de l'architecture pré-romane de tradition wisigothique en Septimanie, région qui correspond aux actuelles régions du Roussillon et du Languedoc qui ont fait partie intégrante du royaume wisigothique de Toulouse (419-507) puis du royaume wisigothique de Tolède (507-711)[5],[6],[7].

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Histoire
Chapelle Saint-Martin de Fenollar - L'architecture

Une modeste chapelle

Cette modeste chapelle est d’une grande simplicité. A l’extérieur rien ne laisse présager du véritable trésor que constituent à l’intérieur les fresques exceptionnelles qui recouvrent ses murs.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - L'architecture

L'édifice se compose d'une nef de trois travées dont la voûte en pierre est renforcée par deux arcs-doubleaux de forme légèrement outrepassée(1).

(1) :L'arc outrepassé ou arc en fer à cheval est un arc qui dessine un arc de cercle plus grand que le demi-cercle.

Dans ce type d'arc, le diamètre de l'arc est plus large que l'espace entre les piliers qui le soutiennent. La partie la plus large de l'arc se trouve donc plus haut que les montants.

Cette variante de l'arc en plein cintre est apparue au Ve siècle dans le Bas-Empire romain et fut abondamment utilisée dans l'architecture wisigothique, hispano-mauresque et préromane.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - L'architecture

Le chœur

À l'est se greffe le chœur, de plan trapézoïdal, plus étroit et moins élevé que la nef.

Il est également voûté en berceau et est séparé de la nef par un arc triomphal outrepassé (arc en forme de fer à cheval) de tradition pré-romane.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - L'architecture

La nef mesure 9,50 mètres de longueur sur 3,40 de largeur, et l'abside 3,20 mètres de longueur sur 2,40 de largeur moyenne[9].

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - L'architecture

La datation de l'édifice posant problème, il est difficile de dire si la voûte est contemporaine de l'élévation des murs ou si elle a remplacé, vers le xiie siècle, la charpente primitive.

Des bancs de pierre situés le long des murs de la nef permettaient aux fidèles de s’asseoir.

Merci à Anne Leturque pour son analyse des fresques parue dans Factura-Recherche.org. Nous lui avons beaucoup emprunté.

Le chœur

L'intérieur de la chapelle était très probablement entièrement recouvert de peintures, comme en témoignent quelques fragments mis au jour sur les parois de la nef. Aujourd'hui, la majeure partie de ce décor peint ne subsiste que dans le chœur, bien qu'ayant été amputé lors de l'ouverture d'une porte dans le mur oriental, aujourd'hui rebouchée.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

Plusieurs dates ont été avancées, mais de manière générale, elles se situent toutes dans le courant du XIIe siècle.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

le Maître de Fenollar

Quant à leur auteur, surnommé le « Maître de Fenollar", il serait également à l'origine des fresques ornant encore aujourd'hui une partie de l'abside principale de l'église Sainte-Marie de La Cluse-Haute (commune de Les Cluses).

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

L’Annonciation

Ce décor est typique d'un décor d'abside roman du XIIe siècle, mais il est disposé dans un petit volume de tradition pré-romane.

Les peintures s'organisent en quatre registres superposés : en partie basse, une fausse tenture à hauteur d'œil, entre deux bandeaux, de gauche à droite (en partant du nord) un cycle de la Nativité :

L’Annonciation : à gauche, l’ange dont on ne voit plus que la partie supérieure du corps, qui annonce à Marie sa maternité. Le Vierge s’est levée de son siège, elle étend sa main.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

La Nativité

La Nativité : Marie est étendue sur un lit surmonté d’un arc ou d’un baldaquin d’où pendent des draperies disposées en festons. Joseph appui sa tête dans sa main. L’enfant repose entre l’âne et le bœuf . Il n’est pas dans la crèche mais sur un autel porté par des colonnes et des chapiteaux.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

L’Annonce aux bergers

L’Annonce aux bergers : seul subsiste un ange

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

L'Adoration des Mages

L'Adoration des Mages : la Vierge est assise et porte l’enfant. Les rois sont vêtus d’une tunique verte serrée à la taille, sur laquelle sont cousues des bandes de fourrure blanches. Ils portent des chausses collantes de couleur rouge. Ils ont aussi un large manteau agrafé à l’épaule et une couronne.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

Le Retour des Rois Mages

Le Retour des Rois Mages : sur leurs chevaux (chameaux) d’une touchante maladresse, les mages repartent en évitant Hérode.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

Les Vieillards de l'Apocalypse

en partie supérieure :

Sur un fond fait des bandes horizontales dont les couleurs successives sont le rouge, le jaune, à nouveau le rouge puis le vert, se développe la théorie des vieillards de l’Apocalypse. Ils sont assis et tiennent d’une main une coupe à pied, de l’autre une viole.

Au-dessus de cette zone est peint un ruban dont les deux faces (une rouge, une jaune) se voient alternativement. Au-dessous, est inscrit le verset 8 du chapitre 5 de l’Apocalypse :

« Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre anciens se prosternèrent devant l'agneau. Chacun tenait une harpe et des coupes d'or remplies de parfums, qui sont les prières des saints, »

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

La Vierge orante

au-dessus de la fenêtre axiale, la Vierge orante (1) dans un losange encadré par deux anges.

(1) L'Orante (du latin orans, priant) est un des types principaux de représentation iconographique de l'art byzantin et russe de la Mère de Dieu, avec les mains levées et tendues, les paumes ouvertes vers l'extérieur, geste traditionnel de prière.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

le Christ en majesté

Sur la voûte. Au centre de la composition, trône le Christ en majesté. Il est assis sur un trône, sa main gauche tient le livre, sa main droite est levée, bénissant.

Il se détache sur un ciel azuré. Sa mandorle (1) est formée de bandes de couleur (vert – jaune – ocre rouge) puis de vagues simulant des nuées.

La mandorle (1) est encadrée par les symboles des quatre évangélistes, identifiés par des inscriptions.

(1)Le mot mandorle vient de l’italien mandorla qui signifie amande. Il désigne une figure en forme d’ovale ou d'amande dans laquelle s’inscrivent des personnages sacrés : le plus souvent le Christ, mais aussi la Vierge Marie ou les saints.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

Les Evangélistes /Luc

Il est accompagné des symboles des évangélistes, représentés en buste et portés par des anges. Les évangélistes sont identifiés par quatre vers du du poète Coelius Sedulius (1).

(1) : Coelius ou Caelius Sedulius, ou encore seulement "Sedulius" est un poète chrétien de la première moitié du Ve siècle.

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

Les Evangélistes /Matthieu

Chapelle Saint-Martin de Fenollar - Les fresques

Les Evangélistes /Marc

Merci pour vos envois... de photos

Les Evangélistes /Jean

Merci pour vos envois... de photos

Plaquette de l’Office du tourisme sur Saint Martin de Fenollar

En cliquant ici...

Visite

Haute saison : tous les jours de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30.Basse saison : ouvert du mercredi au lundi de 14h à 17h.Fermé du 1er décembre au 31 janvier. Fermé 1er mai, dimanche de Pâques, dimanche de Pentecôte, 14 juillet, 15 août, le 1er et 11 novembre.Gratuit jusqu'à 12 ans (ainsi que pour les guides et les habitants de la commune). Adulte : 3,50 €. Enfant (de 12 à 18 ans) : 1,50 € (étudiants, pôle emploi et handicapés). Groupe (11 personnes) : 3 €. Entrée à 3 € avec le pass inter-sites. Entrée à 1,50 € sur présentation du ticket de visite du musée du liège de Maureillas. Label Tourisme & Handicap. Aire de pique-nique, Parking, Point d'eau, Toilettes, Toilettes Handicapés.

Contact

Communauté de paroisses St Ferréol du Bas Vallespi Presbytère de Ceret 11 bis place dels nou Raigts. 66400 Ceret Tele : 04 68 87 02 09 Fax 04 68 87 34 71 Courriel : paroisse.ceret@gmail.com
Mairie de Maureillas-Las -Illas Pour se renseigner sur les visites de Saint Martin de Fenollar : 04 68 87 73 82 E-mail : saintmartindefenollar66480@gmail.comMairie :14 Avenue du Vallespir 66480 Maureillas-Las-Illas Tél. : 04 68 87 52 52 Fax : 04 68 83 14 66 E-mail : maureillaslasillas66@orange.frHORAIRES Lundi, Mardi, Jeudi 8h à 12h, 14h à 18h Mercredi de 14h à 18h Vendredi de 14h à 17h
Sources : Wikipedia Site de la Commune Factura-Recherche.org - Anne Leturque
Crédits : Art roman Modillons et Peintures (https://sites.google.com/site/modillonsetpeinturesromanes/b-roussillon/fenollar-saint-martin) Emmanuel Pierre - Pierres Romanes (https://www.romanes.com/Fenollar/Saint-Martin_de_Fenollar.html) Wiki comons : Emdee, Lemairegardien66, J.Chancerel, Hawobo, Palauenc05, Bertrand Grondin, PMRMayert Michel Boisset Gallica BNF Factura-Recherche.org - Anne Leturque