Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny

Gigny
rue de l'église. - 39320
Une des plus belles églises romanes du Jura. Ancienne église abbatiale de l'Abbaye de Gigny fondée en 888 par Bernon, qui créera ensuite, avec les Frères de Baume les Messieurs, la prestigieuse abbaye de Cluny.L'église de Gigny sera associée au grand élan de chrétienté du Xe siècle. Détruit avec le village dans un incendie au XIIe siècle, le prieuré est remanié à plusieurs reprises. Son église devient paroissiale et se place en 1780 sous le patronage de saint Taurin dont elle conserve des reliques.La restauration récente de l’église, monument remarquable de l’art roman, lui a redonné sa beauté d’antan. Les études archéologiques dévoilent la genèse et l’évolution des bâtiments qui, malgré la disparition du cloître, montrent bien ce qu’était l’abbaye à la veille de la Révolution.Dans l’église, des panneaux explicatifs rappellent l’histoire de l’abbaye.

Fondation : la maison mère de Cluny

Dans les années 880, Bernon établit à Gigny une communauté destinée à restaurer l'observance définie par la règle de saint Benoît de Nursie, dite Règle bénédictine (vers 535) et généralisée à tous les monastères d'hommes par Benoît d'Aniane au début du IXe siècle.Cette nouvelle abbaye, relevant du diocèse de Lyon pendant tout le Moyen Âge, fut soutenue par les dominations politiques successives, en particulier par les libéralités de Rodolphe Ier, roi de Bourgogne. Elle s'accrut très vite de Baume-les-Messieurs et de Saint-Lothain, placées, sous sa dépendance.En 895, Bernon obtint que sa communauté soit placée sous la protection du pape, ce qui offrait une certaine garantie contre l'avidité des pouvoirs locaux. En 909, Bernon fonda Cluny, prieuré indépendant de l'abbaye de Gigny. Il le peupla de 12 moines (selon la tradition 6 de Baume et 6 de Gigny) et y instaura la Règle bénédictine.Gigny peut donc s'enorgueillir d'avoir, avec Baume-les-Messieurs, donné naissance à Cluny qui allait essaimer dans tout l'occident et contribuer activement à toutes les grandes entreprises de la Chrétienté, en particulier à la Reconquista et la Réforme grégorienne.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - Histoire

Le Déclin

Bientôt Cluny l'emporta sur Gigny. En 1076, à la demande des moines de Gigny, le pape Grégoire VII confia à Hugues de Semur, abbé de Cluny, la direction de Gigny qui, en 1095, fut réduite au rang de prieuré.En 1157, l'église de Gigny échappa à un incendie qui détruisit le village et le monastère. Malgré les guerres, les pillages et les épidémies, le monastère demeura assez peuplé du XIIe au XIVe siècle (25 à 35 moines).Il conserva sous sa dépendance 21 prieurés et le patronage de 49 églises paroissiales. La stricte application de la Règle bénédictine selon l'observance clunisienne s'atténua progressivement durant les derniers siècles du Moyen Âge comme chez les autres établissements bénédictins.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - Histoire

Un illustre prieur

L'introduction de la commende c'est-à-dire la nomination d'un supérieur étranger à la communauté monastique et non résident, constitua une étape importante ; le prieur commendataire, souvent nommé par le roi, touchait les revenus du monastère, mais n'était pas tenu d'y résider.Ainsi, de 1492 à 1503, le prieuré échut à un illustre prieur commendataire, le cardinal Julien Della Rovere, devenu aussitôt après le pape Jules II.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - Histoire
La restauration de la façade actuelle de l'église lui est due : ses armoiries sur le tympan le rappellent.

La sécularisation

À l'époque moderne, à Gigny, comme dans beaucoup d'autres établissements bénédictins, se produit une lente et imperceptible sécularisation avec l'abandon du dortoir et de la clôture rigoureuse, l'attribution de prébendes… Pour être admis au monastère de Gigny, il fallait être gentilhomme et justifier d'au moins 3 quartiers de noblesse (16 quartiers après 1617).En 1760, Gigny fut sécularisée : les quelques moines restants constituèrent un collège de chanoines comme à Baume-les-Messieurs. La communauté fut supprimée en 1788.L'église monastique devint l'église paroissiale Saint-Taurin dont elle conserve des reliques. (source wikipedia)
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - Histoire
En 1913, l'église était classée Monument Historique.

Vue d'ensemble

L'extérieur de l'église ne traduit pas sa belle histoire et sa grande richesse.L'essentiel est de facture romane mais des restaurations considérables, du XVIIe au XIXe siècle sont tres visibles, notamment du côté du chevet en rupture avec toutes les autres parties de l'église.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur
Le plan est simple : une nef de six travées bordée de deux collaréayx, un transept dont seul demeure le bras sud aménagé ebn chapelle, un chœur et puis un sanctuaire aujourd'hui carré ( rond à l'époque romane.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur
Le clocher octogonal est construit sur le transept.Son dôme, à huit pans,a été ajouté à l'époque classique sur une souche romane. Souche que l'on retrouve au nord-est : une double arcade surmontée d'une petite arcature romane.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur

La façade ouest

La façade, rebâtie au XVe siècle, est percée d'un un vaste oculus d'esprit classique et...
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur
au sommet du pignon, est coiffé par une statue de Notre Dame
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur
Le beau portail gothique à deux portes est entouré d'un ensemble de neuf moulures aux formes et diamètres différents.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur

Le petit portail en façade sud

Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur
Le tympan est surmonté des armes du Cardinal Julien de la Rovère, commendataire de l'abbaye et futur pape Jules II (1443 - 1513).L'intitulé : ivi eps ost card s p ad vlasignifie : Julien évêque d'Ostie, Cardinal de Saint Pierre aux liens.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur

Les modillons

Tout au long de la nef, sous le toit, court une remarquable rangée de modillons.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur

Le chevet plat gothique

L'abside romane a été remplacée au XIIe siècle par une travée de plan carré, terminée par un chevet gothique plat percé de trois lancettes (fenêtres étroitesen ogive) surmontée d'une petite rosace.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'extérieur

La nef

Des l'entrée on est frappé par la puissance et la majesté de cette nef haute, étroite et encadrée de part et d'autre par une rangée de sept piles rondes prolongée à partir du transept par trois piliers carrés.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
Les hautes parois de la nef sont percées de fenêtres à chaque travée du collatéral nord et aux quatre dernières du collatéral sud.Nimbant la voute de la nef d une lumière céleste ces fenêtres contribuent à l'atmosphère de recueillement voire d'adoration.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
Certains piliers sont pourvus de chapiteaux, d'autres de tablettes simples.Regardez les de près les uns après les autres, vous serez étonnés de leur grande diversité : certains sont constitués d'un appareil tres rustique de pierres cassées au marteau,
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
Avancez dans la nef... avant même d'atteindre le transept on est frappé par le contraste entre l'architecture romane de la nef et le gothique déjà flamboyant du chœur.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur

Le chœur et l'abside

Les grandes arcades du chœur et leurs piles grossièrement maçonnées incitent à les faire remonter au XIe siècle Mais rien n'est moins sur. Toute cette partie de l'église avec son abside carrée ont été régulièrement transformées et parfois rebâties "à la manière de".
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
C'est là que se rencontrent roman et gothique, sobriété et simplicité des piliers sans chapiteaux et raffinement et lumière des fenêtre en lancettes, des vitraux lumineux, et même dun oculus à quadrilobe.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur

Les allées collatérales

De part et d'autre de la nef les deux allées collatérales se poursuivent jusqu'au chœur.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
Leur voute est en berceau plein cintre.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur

La chapelle Saint André

Elle occupe le bras droit du transept, voutée d'ogive en amande sur culots.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur

La grande diversité des piliers

d'autres - probablement plus récents, sont en pierres légèrement bleutées ou parfaitement blanches, parfaitement ajustées.Ils témoignent de l'histoire complexe et agitée de cette église à l'architecture moins simple qu'il n'y parait.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur

Le sol

Autrefois, 'impression de majesté de la nef devait être plus forte encore.Il y a cinquante ans des travaux sur le dallage ont fait découvrir que lia nef sur laquelle vous vous engagez était en pente : de l'entrée au transept elle s'élevait de plus de 2 mètres..Imaginez l'effet de cette 'montée vers Dieu' bien encadrée par les solides de part et d'autre !Profitez en pour regarder le sol sur lequel vous marchez, il est lui le témoignage de plus de mille ans d'histoire....
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur

Les dalles funéraires

Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur

A découvrir...

Promenez vous laissez vous prendre et regardez tranquillement vous allez découvrir des fonts baptismaux, de superbes bénitiers...
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
des lavabos dont double lavabo trilobé dans le chœur (une réfection "à ancienne" du XIXe siècle...)..
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
et sur quelques chapiteaux des monstres ou des scènes étonnantes.
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - L'intérieur
Gui Adams, Président de l'association des Amis de Saint Pierre de Gigny sur Suran vient de relancer une belle tradition : celle de la Foire de Saint Thaurin, il explique :"Dans le livre de Bernard Gaspard racontant l’histoire de Gigny, on retrouve le récit, où les moines de Gigny ont accueilli les moines d’Evreux porteurs des reliques de Saint-Thaurin, évêque d'Evreux, qui leur ont été confiées.Une foire de la Saint-Thaurin était organisée par les moines de Gigny le dimanche précédent sa fête le 11 août, mais elle est tombée en désuétude pour progressivement ne plus exister..."Vérifiez auprès de la mairie ou des associations (fiche contacts) si cette foire est maintenue cette année.Merciphoto Saint Thaurin dans l'église du Plessis Hebert - Eure - Wiki /Theoliane
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - Saint Thaurin (ou Taurin ) et sa foire

Les sentiers du patrimoine

Un sentier du patrimoine vous permettra de mettre vos pas dans ceux des moines (chantres, sacristain, chambriers, chanoines, prieur, ouvrier, …) qui peuplèrent cette abbaye, mais aussi de découvrir la vie d’un village au travers des siècles. Infos et animations voir iciDépart : église Circuit : 45 mn, 900m Aménagement : 31 panneaux Sur place : café-restaurant, alimentationÉgalement : 2 boucles de petite randonnée partent de l’église : belvédère du Fays (12 km, 3h30) et château d’Andelot (16 km, 4h30)pour en savoir plus : http://adapemont.fr/tourisme-patrimoine/randonnees/sentiers-du-patrimoine-de-la-petite-montagne/

Les BellesEglises à proximité

Profitez de votre passage pour découvrir d'autres BellesEglises à proximité. Nous les intègrerons plus tard à cette application : Église de Saint-Hymetière (photo de Mossot - Wiki Commons) Église de Saint-Christophe Église d’Orgelet Chapelle castrale d’Arinthod Église d’Arinthod………Ce lien vous les présente : http://adapemont.fr/category/tourisme-patrimoine/eglises/
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - A proximité

Le festival de Bouche à Oreille

Depuis 1990, le Festival de Bouche à Oreille se déroule tous les ans durant la deuxième quinzaine du mois de juillet. Il change de lieu chaque soir et passe d’église romane en place de village, ou encore par des granges ou cours de châteaux. C’est un festival pour la bouche avec des soirées de découverte de la gastronomie jurassienne. Un buffet campagnard fourni par les producteurs locaux précède chaque concert ou spectacle. L’oreille ce sont des concerts de chanson, de musique actuelle, de musique classique, musique du monde, de musiques traditionnelles et du spectacle vivant. Le Bouche à Oreille, ce sont aussi des conteurs, des spectacles et des animations, alliant musique, gastronomie et convivialité, mais également une équipe bénévole et professionnelle.Les équipes s’activent à la préparation de la 29e édition du festival de Bouche à Oreille qui aura lieu à la -mi juillet 2018 A très bientôt pour des infos toutes fraîches sur : www. festival-jura.com
Eglise abbatiale Saint Pierre de Gigny - A proximité

Visite

Ouvert toute l'année. Conférences de plus de 2 h. Les premiers samedi du mois, à 15 h dans une des classes de l'ancienne école. Cette conférence est suivie d'une visite guidée du monastère. Le tout dure environ 2 h 45. Conférences guidées pour groupe sur demande.Un livret-guide facilite la visite du jeune public (disponible à la mairie et dans l’église ou téléchargeable ici : http://www.juramusees.fr/les-guides/).Un « sentier du patrimoine», créé par l’ADAPEMONT, montre comment l’abbaye a structuré le village actuel.Pour des visites guidées de l’abbaye et du village, contacter : Étape clunisienne de Gigny : 06 24 63 68 95.

Contact

Paroisse de Val Suran (Lauzes et Petite Montagne ) 27 rue de l'Orme - 39270 ORGELET Tél : 03.84.48.00.61 mail du secteur : secteurplpm@eglisejura.com
ADAPEMONT - Tourisme et développement de la moyen 16, place de la Mairie 39320 Saint-Julien France 03 84 85 47 91 contact@adapemont.fr
Patrimoine religieux à proximité Les propositions de l'office départemental du tourisme. Une très bonne sélection. On soutient avec joie. Cliquez pour la découvrir.Comité départemental de tourisme 8 rue Louis Rousseau CS 80458-F-39006 Lons-le-saunier CedexTel. : 03 84 87 08 77 Fax : 03 84 24 88 70 cdt@jura-tourism.com
Signalez un problème ou une dégradation
Source d'Informations : Sisyphus Tranxen - Wikipedia Jura-tourisme.com
Crédits : Facebook Sisyphus Tranxen Flickr : Kristobalite, Roger Joseph Wiki : François Bonneville, Theoliane, Hannes72, Bourgogne Romane : Ces Van Halderen Overblog : Le Jura de Perrine