Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand-

Proposée par :
FLAVIGNY LE GRAND ET BEAURAIN
5, Rue Saint-Médard - 02120
Monument Historique
Eglise fortifiée de Thiérache
Google
Isolée sur une hauteur surplombant la vallée de l’Oise, l’église fortifiée du XVIe siècle est située entre deux villages : Flavigny-le-Grand et Beaurain.Elle fait partie d'un circuit d'églises fortifiées de 150 km appelé : "La route des églises fortifiées de Thiérarche".Construite au XVI° siècle et située à la frontière du Royaume de France et du Saint Empire Romain Germanique, elle avait pour finalité de louer Dieu et de servir de refuge aux paysans menacés par les brigandages des soldats des deux armées, qui pendant deux siècles, se sont affrontées sur cette partie du territoire.Son site privilégié et ses capacités défensives en font l’une des églises les plus visitées de la Thiérache.Bon à savoir : l’église de Beaurain est illuminée en extérieur le vendredi, le samedi et le dimanche.A voir aussi dans le village, le moulin fortifié.

XVIe siècle

L’église actuelle fut construite au XVIe siècle, quand le premier duc de Guise modernisa les fortifications médiévales d’un rempart bastionné en briques. » (Wikipedia)

Construite pour louer Dieu, sa fortification permit également aux habitants des deux villages de Flavigny-le-Grand et de Beaurain de se réfugier dans un lieu sécurisé en cas d’attaque de bandes de pillards.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L'histoire

En effet, habitant une région peu peuplée, à l’écart des grandes villes et surtout à la frontière du Royaume de France et de l’Empire Romain Germanique, ces villageois, qui vivaient de l’agriculture et de l’élevage, voyaient souvent les troupes militaires des deux belligérants, traverser leurs terres et se nourrir de leurs récoltes.

Entre les guerres, des bandes de soldats en déroute, ravageaient fermes et villages.

Dans ce cas, et à l’approche de telles catastrophes, derrière ses remparts, l’église offrait un refuge au paysans, qui n’hésitaient pas à y venir avec le ravitaillement nécessaire pour y rester quelques jours, le temps d’implorer le secours de Dieu et de voir les soldats s’en aller.

illustration : En Thiérache, à Vernis ... on se bat dehors alors qu’à l’intérieur on honore l’Evêque !)

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L'histoire

XVIIe siècle

Primitivement entourée du village de Flavigny, l’église est maintenant isolée sur une colline à l’écart de l’agglomération.

On attribue la destruction complète du village aux troupes du roi d’Espagne furieuse de leur échec au siège de Guise en 1650.

L’église est à nouveau fortifiée au XVIIe siècle.

illustration : la bataille de Rocroy - 1644

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L'histoire

XIXe siècle

Selon Jean-Paul Meuret et Joëlle Dervin, documentalistes du Groupe de recherche archéologique de Thiérache (GRAT), les fenêtres ogivales des façades sud et nord, normalement datées de la fin de la période gothique XIIe-XVe siècles, seraient en fait beaucoup plus récentes...

Elles correspondraient à cette demande de rénovation faite en 1852 : « Suite à la construction insalubre de l’église de Beaurain et en raison du manque d’ouvertures convenables privant d’air les fidèles qui s’évanouissent fréquemment, et qui perturbe régulièrement les cultes… »

source : Aisne Nouvelle

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L'histoire

XXe siècle

Très endommagée pendant les combats d’août 1914 elle est restaurée et inscrite aux Monuments Historiques en 1927.

Une église château

L’église ressemble à un beau château moyen-âgeux de contes de fées.

De loin, on aperçoit l'imposant toit en ardoise de son clocher / donjon.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

En se rapprochant, on découvre, dans cette toiture, de surprenants percements

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

Une architecture défensive

L’église est édifiée comme un château-fort avec cet imposant donjon carré en guise de clocher.

Il est flanqué de deux tours rondes côté nef et de puissants contreforts en façade.

L’ensemble est équipé de fentes à angle de tir important.

Deux tours supplémentaires encadrent le chevet plat et sans ouverture.

Le cimetière autour de l’église était autrefois entouré d’une haie défensive épaisse commune dans la région.

L’ensemble est construit en briques rouges, terre cuite de la région et couvert d’ardoise.

Des pierres de taille en grès assurent un fondement solide à l’édifice et protègent les murs de briques de l’humidité.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

La façade

La façade est simple, sans ornementations.

La partie basse est en pierres de taille, la partie haute est en briques.

Elle ne comporte qu'une seule ouverture, au-dessus du portail.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

Dans cette ouverture, au-dessus de la porte d’entrée en bois, on devine un vitrail, dont on découvrira les motifs colorés à en entrant dans l’église.

Cette façade étant orientée à l’ouest, c’est le soir et plus précisément au coucher du soleil que l’on en admirera le plus les couleurs.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

Le côté sud

En longeant le côté sud de l’église (celui où un bâtiment dépasse) on découvre une première tour.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

En levant le regard, on voit de petites fentes organisées dans le mur. Ce sont des meurtrières, d’où les villageois pouvaient se défendre des bandes de pillard, en leur montrant qu’ils étaient armés et sans grand risque d’être touchés.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

La sacristie

Le bâtiment qui dépasse de la ligne droit que forme le mur et qu’il nous faut maintenant contourner est l’extérieur de la sacristie*

* le lieu ou le serviteur d’église (le sacristain) prépare les vêtements que le prêtre devra revêtir pour célébrer la messe : l’aube, la chasuble et l’étole.

illustration : le petit appendice de la sacristie entre les tours du clocher et du chevet.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

Le chevet

Nous arrivons au chevet de l’église, extérieurement à l’arrière*,

Extérieurement ce chevet est entouré de deux tours fortifiées qui permettaient de défendre les villageois réfugiés dans l’église des brigands de la contrée.

Derrière ce chevet, on peut deviner l’emplacement d’ un ancien vitrail, en réalité une ouverture, qui permettait à la lumière du soleil d’entrer au petit matin, à l’heure de la célébration de la messe, dans le chœur de l’église pour signifier la divinité du Christ.

* mais littéralement « à sa tête », car en effet, à l’intérieur, c’est là que se passe l’essentiel de la cérémonie religieuse.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

Le côté nord

En continuant, c’est-à-dire en longeant le côté nord, (comme le long du côté sud), on devine les vitraux.

Comme des gouttes d’eau, ils sont sans reflets à l’extérieur. Mais comme elles, en les frappant, le soleil fait resplendir leur motif et leur couleur à l’intérieur de l’église.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

Sur le clocher

En revenant à l’entrée de l’église et en levant les yeux bien haut, on devine une croix surmontée d’un coq.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

Pour bien la voir, il faut s’éloigner de l’église.

En réalité on la voit bien de loin car tel est son office : signifier aux passants qu’ici il y a une église et aux habitant du village que l’église est ici.

La Croix qui rappelle le sacrifice du Christ est surmontée, comme sur beaucoup de clochers, par un coq. Pour les chrétiens, le coq rappelle le reniement de Pierre, l’apôtre et "homme de confiance" de Jésus au moment de sa condamnation.

Pour bien comprendre cette histoire, nous vous invitons à lire, dans la Bible, le Nouveau Testament, et dans celui-ci, l’Evangile de Saint Matthieu, Chapitre 14, verset 72.

A la recherche des signatures...

Les murs de l’église sont parcourus de symboles, des cœurs des losanges, des entrelacs de briques vitrifiées et les croix de Saint-André et de Lorraine.

« Comme sur de nombreux monuments, les apprentis, compagnons, maîtres d’œuvre et d’ouvrage laissaient leur marque, leur signature. On peut aussi observer une croix de Jérusalem qui était un symbole du Duc de Guise au début du XVIe siècle. »

Ici la croix de Lorraine, visible sur la façade sud de l’église, serait aussi la preuve de la participation du Duc de Guise au financement des travaux. Les entrelacs, la signature du maître d’œuvre et petits cœurs et losanges, seraient celles des compagnons et apprentis ayant travaillé sur le monument.

source : Jean-Paul Meuret, spécialiste des églises fortifiées et responsable du GRAT (Groupe de recherche archéologique de Thiérache)

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’extérieur

L'entrée

En entrant dans l’église, on est saisi par la clarté du lieu. Malgré le faible nombre des ouvertures de cette église fortifiée;, la lumière pénètre et créé une atmosphère particulière, propice au recueillement.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’intérieur

Le plan

Restons un instant au seuil de l’entrée.

Traditionnellement une église est construite en forme de croix.

En entrant dans l’église, on est au pied de la croix, en remontant la nef (évoquant un bateau qui conduit les hommes verse Dieu)vers le chœur (le haut de La Croix) on traverse le transept (les deux bras de La Croix).

Ici il s’agit d’une église construite à partir d’une ancienne fortification, et à vocation défensive. Pour pouvoir être mieux défendue, son architecture a été simplifiée : elle ne possède ni transept ni de chapelles de part et d’autre du chœur.

La nef

L’allée qui remonte vers le chœur de l’église s’appelle « la nef », du nom d’un bateau à voile, car l’église elle-même est pensée comme une barque qui conduit les hommes de ce monde à Dieu.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’intérieur

Le chœur

Tout en haut vous distinguez le chœur de l’église, lieu où s’accomplit le sacrifice de la messe, célébré par le prêtre, et auquel assistent les fidèles sur les bancs en bois.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’intérieur

Le baptistère

A l’entrée de l’église, tout de suite à votre gauche se trouve un baptistère.

Il tire son nom de sa fonction : baptiser les catéchumènes à Pâques, c’est-à-dire les personnes qui, après un temps d’information, de réflexion et de prières, décident de devenir chrétiens.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

Saint Antoine de Padoue et saint Médard

Maintenant, devant vous, en regardant vers le haut de l’église, vous découvrez deux statues en bois.

Saint Antoine de Padoue, porte l’enfant Jésus et saint Médard, Evêque du lieu en vers 530, c’est-à-dire responsable de l’église locale.

Saint Antoine de Padoue est un grand saint catholique du XIIIe siècle. Docteur de l’Eglise, il est le saint patron du Portugal, des marins, des naufragés et des prisonniers, des pauvres, des personnes âgées, des animaux, des opprimés, des femmes enceintes, des affamés, des cavaliers, des natifs américains (amérindiens). Il est traditionnellement invoqué contre la stérilité et surtout... pour retrouver des objets perdus ou des choses oubliées.

On reconnaît que saint Médard est évêque à la mitre qu’il porte sur la tête et à la crosse (bâton recourbé du berger) qu’il porte en main.

Saint-Médard est l’un des évêques les plus populaires de son époque,le Vie siècle. Sa vie a donc donné lieu à de nombreuses légendes.

L'une dit que lorsqu'il avait 10 ans, il sortit de l'écurie un des chevaux de son père pour le donner à un pauvre homme qui venait de perdre le sien à la tâche. Nector furieux voulut le rattraper mais une pluie diluvienne l'en empêcha et, comble de son étonnement, vit son fils revenir complètement sec. Médard fut en effet protégé de la pluie par un aigle qui avait déployé ses ailes au-dessus de lui. Depuis, l'enfant jouit d'un don lui permettant de « faire la pluie et le beau temps » selon les besoins.

Saint-Médard est le patron des personnes emprisonnées, des personnes atteintes d’une maladie mentale ou de migraines et de névralgies, des agriculteurs et des brasseurs. Il est invoqué contre le mauvais temps, pour (ou contre, selon le cas) la pluie - d'où son surnom de « saint pluvieux », pour le bon déroulement de la moisson et pour le soulagement des maux de dents.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

Les vitraux

En remontant la nef, on aperçoit à droite et à gauche, ce que l’on devinait de l’extérieur : les vitraux. Frappés par la lumière du soleil, ils révèlent à l’intérieur, ce qu’ils cachaient à l’extérieur : leurs motifs et leurs couleurs.

On reconnaît ici, à nouveau, saint Antoine de Padoue.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

Saint Joseph

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

Sainte Jeanne d’Arc

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

La Vierge Marie, Mère de Dieu

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

Saint Médard

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

Le chemin de croix

De chaque côté de l’allée, à côté des vitraux, sur les murs, on voit des petits tableaux sculptés qui représentent les étapes du chemin de croix effectué par Jésus, jusqu’à sa crucifixion.

Ils sont numérotés en chiffres romains, de I à XIV et forment un parcours.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

Traditionnellement, lors du Carême, période de quarante jours qui précède Pâques, et surtout le Vendredi précédent le Dimanche de Pâques, les chrétiens méditent devant ces tableaux sur leurs fautes et manquements à l’enseignement de l’Evangile et sur ce que le Christ, durant sa Passion a enduré pour eux.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

La chaire

En remontant la nef, à gauche, une chaire (lieu d’enseignement) en bois, d'où le prêtre enseignait le catéchisme aux enfants et expliquait, par ses sermons l’Evangile et le message du Christ aux fidèles.

Les deux autels

En arrivant dans le chœur chœur, là où le prêtre célèbre la messe, on découvre contre le mur du chevet, l’ancien autel, sur lequel le prêtre célébrait la messe, tourné vers l’Orient.

Cet autel est surmonté d’une croix, qui rappel le sacrifice rédempteur du Christ.

La veilleuse rouge manifeste, pour les chrétiens, la présence du Christ dans l’église (sous la forme d’hosties consacrées dans le tabernacle.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art
Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - Statues, tableaux, objets d'art

Pour faire connaître cette BelleEglise

Té&léchargez cette affichette, diffusez la et n’hésitez pas à l’afficher à proximité, vous contribuerez à faire connaître cette BelleEglise et à sa protection.

Cliquez ici pour la télécharger.

Eglise fortifiée saint-Médard – Flavigny le Grand- - L’affichette

Visite

L'église est ouverte toute l'année les samedi et dimanche. Pour organiser une visite en semaine, contactez : flavigny.beaurain@orange.fr +33 3 23 61 13 13 06 03 45 44 65Bon à savoir : l’église de Beaurain est illuminée en extérieur le vendredi, le samedi et le dimanche.

Contact

Paroisse du pays de Guise et Notre Dame de la Sale 68 rue de la Citadelle 02120 Guise Tél. : 03 23 61 09 79
Mairie - Flavigny-le-Grand-et-Beaurain Place de la Mairie 02120 Flavigny-le-Grand-et-Beaurain.flavigny.beaurain@orange.fr+33 3 23 61 13 13
Office de tourisme de Thiérache Office de tourisme du Pays de Thiérache 7 avenue du Préau 02140 VERVINS +33 (0)3 23 91 30 10 accueil@tourisme-thierache.fr
Circuit des Eglises fortifiées de Thiérache OT Pays de Thiérache : 03 23 91 30 10, www.tourisme-thierache.fr
Sources : Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/eglise_Saint-Medard_de_Flavigny-le-Grand-et-BeaurainPetit patrimoine https://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=02313_1Office tourism ode Thiérache https://www.tourisme-thierache.fr/fiche/detail/289/%C3%89glise-fortifi%C3%A9e-Saint-M%C3%A9dard-France 3 https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/aisne/histoire-du-dimanche-pourquoi-tant-eglises-sont-elles-fortifiees-aisne-1898752.htmlMomentum https://monumentum.fr/eglise-beaurain-pa00115680.htmlL’Aisne NouvellePetit Futé
Crédits : Flickr : Patrick, Martin, Marc Roussel Chevalier Dauphinois Wiki Comons : René Hourdry