Eglise Notre Dame de Clessé

Proposée par : Richard Dalin
Clessé
ruelle Sainte Marie - 71260
Romane - XIe siècle Clessé est fier de son église dont la façade et le clocher octogonal sont caractéristiques de l’art roman en Mâconnais. Construite en pierre calcaire à la fin du 11e siècle et dans la première partie du 12e siècle C’est une église de style roman qui appartient à l’évêché. Elle est inscrite à l'inventaire des monument historique depuis 1929. Elle possède une partie du toit en laves, son clocher est octogonal en tuiles vernissées, elle a été restaurée en 1992.Une association très active a pris en charge les récentes campagnes de restauration, avec notamment la Sauvegarde de l'Art français et la Fondation du Patrimoine.
L'église de Clessé est placée sous le vocable de Notre Dame et date de 1090.Elle a subi de nombreuses transformations au cours des siècles. Du bâtiment d'origine ne restent que la nef et la croisée du transept._sources : Archives départementales de Saône et Loire Clessé Histoire et traditions. Emile Violet Mâcon 1929 Les églises romanes de l’ancien diocèse de Mâcon – Jean Virey M. Pascal JALUZOT Docteur en Histoire de l’Art_
L'église de Clessé est placée sous le vocable de Notre Dame et date de 1090.En 1096, elle est citée dans une bulle du pape Urbain II comme appartenant au prieuré de Saint-Pierre de Mâcon.Elle a subi de nombreuses transformations au cours des siècles.Du bâtiment d'origine ne restent que la nef et la croisée du transept.En 1929, elle est inscrite sur l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Le clocher octogonal a été, lui, classé Monument Historique en 1930.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'histoire

Chronologie - L'origine

En 1090 : église primitive de Clessé.En 1096 : église citée dans une bulle du Pape Urbain II.Vers 1510/1513 : construction de la chapelle sud voûtée sur croisée d’ogives par Barthélemy Lestevenon de Quintaine.En 1670 : reconstruction du chœur primitif probablement demi-circulaire, remplacé par un chevet rectangulaire.En 1720 : pose de la charpente du clocher par Jean Gillet, charpentier.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'histoire

XIXe siècle

En 1817 : refonte de la cloche dont le poids fut porté à 1300 livres.En 1856 : désaffection du cimetière qui entourait l’église et nivellement du terrain.En 1859 : réalisation du badigeon et des décorations des voûtes.Vers 1859 : construction de la chapelle Nord.En 1863 : reconstruction de la sacristie, percement des neuf fenêtres actuelles, fermeture des deux anciennes fenêtres latérales du chevet.En 1877 : couverture du clocher en tuiles vernissées.En 1880 : réfection des vantaux et de la ferrure de la grande porte.En 1883 : construction de la tourelle pour remplacer l’échelle intérieure d’accès au clocher.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'histoire
Eglise Notre Dame de Clessé - L'histoire

XXe siècle

Le 03/10/1929 : inscription de l’église à l’inventaire supplé-mentaire des monuments historiques.Le 24/12/1930 : classement du clocher.En 1937/1940 : réalisation de travaux de maçonnerie et couverture …En 1938, : remplacement du vieux coq par un coq en tous points semblable.Le 15/09/1942 : classement du vieux coq aux monuments historiques au titre des objets.En 1970 réfection de la toiture de lave du chevet par M. Pierre, lavier de Clessé.En 1991/1992 : restauration du transept et de la nef.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'histoire

XXIe siècle

En 2018/2019 : restauration de la charpente et réfection en pierre de lave de la toiture du chevet et des contreforts.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'histoire
Eglise Notre Dame de Clessé - L'histoire
Eglise Notre Dame de Clessé - L'histoire
L'architecture de l'église avec sa façade non remaniée, son gracieux clocher octogonal est particulièrement intéressante.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur

La façade

L'église présente une belle façade tripartite dont les deux parties latérales sont ornées de bandes lombardes._Bandes lombardes, synonyme de lésènes. Éléments d'architecture caractéristiques de l'époque romane. Ce sont des bandes verticales, semblables à des pilastres, mais de très faible saillie, répétées à intervalles réguliers sur les murs des façades, des tours ou des absides, qui sont reliées à leur sommet par une frise d'arcatures en plein cintre. Les bandes lombardes ont, du moins à l'origine, un rôle de raidissement du mur (et non, comme les contreforts, plus épais, de soutien). Par leur léger relief, leur simplicité, les bandes lombardes sont surtout un élément de décoration. Le terme de " lombard " montre l'origine de ces motifs. L'art roman, issu de Lombardie —Italie du nord— a probablement franchi les Alpes en même temps que les architectes et es compagnons-ouvriers. Ces bandes lombardes sont universelles dans l'art roman et on les retrouve partout en Europe du nord durant toute cette époque._
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur
La partie centrale est percée d'un portail en léger ressaut et ornée de grands panneaux qui ressemblent à des bandes lombardes mais dont la partie supérieure n'est pas ornée par des arcatures mais par de simples corbeaux.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur
La façade à bandes lombardes avec ces pilastres reliés par une frise d'arcatures en plein cintre est un type d'ornementation que l'on rencontre souvent dans les églises du Mâconnais et du Chalonnais.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur
Au-dessus de ce portail d'entrée, à noter une ouverture romane en haut du pignon.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur

Le mur latéral sud

Sur le mur latéral, à droite et sous certaines arcatures du clocher, de naïves têtes sculptées d'hommes ou d'animaux décorent les modillons.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur

Les modillons

Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur

Le portail sud

Donnant sur l'ancien cimetière, le petit portail sud en cintre surbaissé dont le linteau est gravé d'un ostensoir avec le monogramme IHS surmonté d'une croix date du XVIIIe.Il porte l'inscription : « Loué soit le très sainct sacrement de l'autel »
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur

Le clocher

La croisée du transept est surmontée d'un remarquable clocher octogonal, orné de bandes lombardes aux deux derniers niveaux. Le dernier niveau, séparé du précédent par un cordon de pierre, est percé sur chaque face d'une paire de baies géminées inscrites dans le décor de bandes lombardes.Le clocher est surmonté d'une flèche recouverte de tuiles polychromes.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur
La couverture du clocher en tuiles vernissées a été restaurée en 1877.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur

Le serpent...

Sur le clocher, du côté sud-est, au-dessous d'une fenêtre géminée, un serpent est sculpté dans la pierre, son origine interroge encore les spécialistes._illustration en attente.... merci pour vos envois!_

... et le coq

En 1938, lors de travaux, le vieux coq est retiré et placé à l’intérieur de la nef, il est classé monuments historiques au titre des objets en 1942. Il a été remplacé par une copie en cuivre sur le clocher. L’original a disparu dans les années 1970.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur

La toiture en pierre de lave

Le toit presque plat à l'origine, probablement en pierres de lave a été refait dans sa forme actuelle en 1720. Jean Gillet en posa la charpente.En 2018/2019, l'église a bénéficié d'une importante campagne de restauration de la charpente du chevet et de la réfection totale de la toiture en pierres de lave et des contreforts.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur

La tourelle

La tourelle et la sacristie sont également du 19e siècle.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur

Les abords

En 1856, le cimetière qui entourait l'église est désaffecté et nivelé pour permettre l'accès des voitures.Un peu en retrait mais aujourd'hui disparu, le « repousoeu », pierre à 6 côtés servait à poser les cercueils lors des enterrements.Des murs de clôture ont été détruits en 1868 et le terrain devant l'église a été fortement abaissé, autrefois on descendait deux ou trois marches pour entrer dans l'église._ sources : Archives départementales de Saône et Loire Clessé – Histoire et traditions. Emile Violet Mâcon 1929 Les églises romanes de l’ancien diocèse de Mâcon – Jean Virey M. Pascal JALUZOT Docteur en Histoire de l’Art_
Eglise Notre Dame de Clessé - L'extérieur
Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur

L'entrée

A l'entrée, dans l'allée centrale, une pierre tombale porte une inscription légèrement effacée :« Les Lanberet ont fait renouvellez la tombe de leurs veaux* l'an 1775. Claude Lanberet Lantient. » (*veaux signifiant caveaux)._Illustration en attente.... merci pour vos envois !_

Le bénitier

Sur le mur, à droite, un curieux bénitier, probablement roman, est orné d'un beau dessin en damier.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur

La nef

A l’intérieur, la nef simple de trois travées est charpentée et la travée de chœur est couverte par une coupole sur trompes supportée par quatre arcs en plein cintre.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur
En remontant la nef, un peu plus loin, on remarque une jolie petite niche. A côté, une porte actuellement murée donnait accès au clocher._Illustration en attente.... merci pour vos envois !_

Le crucifix

Le crucifix en bois serait de l'an 1748 et aurait été commandé par les clesséens au Sieur Claude Charny, maistre sculpteur pour la somme de cinquante livres._Illustration en attente.... merci pour vos envois !_

Le chœur

Le choeur primitif probablement demi-circulaire - l’abside romane - a été remplacé en 1670 par un chevet rectangulaire._Illustration en attente.... merci pour vos envois !_

Les vitraux du chœur

Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur

L'autel

L'autel date du XIXe._Illustration en attente.... merci pour vos envois !_

Les chapelles latérales

Les chapelles latérales, formant un faux-transept, datent du 16e et du 19e siècle et conservent des culots sculptés.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur

La chapelle sud

La chapelle sud dite chapelle St Barthélemy ou des Gillet est voûtée sur croisée d'ogives.Elle a été construite par Barthélemy Lestevenon de Quintaine vers 1510.Les nervures retombent sur des culs de lampe sculptés représentant les symboles des quatre évangélistes.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur
Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur
Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur

La chapelle nord

La chapelle nord avec abside à chevet plat a été construite en 1861 par l'abbé Georges Chapuis.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur

Les anciennes fresques et peintures.

En 1991/1992, le transept et la nef ont fait l'objet d'une restauration.Des fragments d'anciennes peintures ont été mis à jour. Quelques témoins sont conservés sur la voûte de la chapelle sud et sous la croisée du transept._Illustration en attente.... merci pour vos envois !_

Les ouvertures et la sacristie

En 1863, la sacristie a été reconstruite.A cette même époque sont percées les 9 fenêtres actuelles, les 2 anciennes fenêtres latérales du chevet sont murées.Les précédentes ouvertures de la nef, certainement plus étroites et plus hautes étaient ouvertes pour laisser passer le peu de lumière.
Eglise Notre Dame de Clessé - L'intérieur

L'association

pour mémoire....à actualiser :Le lancement de la campagne de souscription publique en faveur de la restauration du chevet de l’église Sainte Marie. Cette opération a été lancée en Septembre, par la distribution de dépliants évoquant les problèmes rencontrés et permettant d’y participer activement, par l’envoi d’un don auprès de la Fondation du Patrimoine, cette contribution ouvrant droit à un crédit d’impôt. Une journée « porte ouverte » à l’église organisée le 29 octobre permettait d’en mieux comprendre l’urgence. Pour mémoire, cette opération continuera en 2017 dans les mêmes conditions de souscription et de réduction d’impôts et ceci jusqu’à la fin des travaux de cette première étape de rénovation.
Eglise Notre Dame de Clessé - Agir pour la sauvegarde de l'église

La sauvegarde de l'Art français

Aux alentours de l’an mille, la Bourgogne entre dans une phase de grande activité artistique, Tournus, Cluny, Paray-le-Monial, Autun ou Vézelay sont les représentants de ce patrimoine très développé.D’architecture normande et d’inspiration clunysienne, la belle église de Clessé est chapeautée d’un fin clocher octogonal d’excellentes proportions relève Virey dans « L’architecture romane dans l’ancien diocèse de Mâcon ». Son clocher octogonal et ses « lésènes » (bandes verticales de faible relief) témoignent de l’inspiration clunisienne. Le toit d’origine du clocher était vraisemblablement assez plat et recouvert d’un toit de laves, placé sous une voûte sans charpente comme il était d’usage à cette époque là. Il s’orne aujourd’hui de tuiles vernissées. La façade, l’intérieur et le clocher sont du XIe siècle, ou du début du XIIe siècle s’agissant du clocher. Des arcatures lombardes ornent la façade. Des têtes naïves sculptées se distinguent sur les corbeaux qui soutiennent les bords du toit de lave et un serpent est sculpté dans la pierre juste au-dessus d’une des fenêtres du clocher, côté sud.En 1096 : la bulle du pape Urbain II mentionne que l’église de Clessé appartient au prieuré de Saint-Pierre dont le chapitre noble prélevait la dîme et rendait la justice à Clessé. En 1513 : mention de la chapelle côté sud, bâtie par Barthélemy Lestevenon de Quintaine et citée sous le nom de chapelle Saint Barthélemy. Vers 1670 : Réfection du chœur qui à l’origine devait être semi-circulaire, suivant l’usage de l’époque. L’église était alors propriété de l’archiprêtré de Vérizet. En 1817 : refonte d’une des deux cloches qui existaient en 1705. Son poids fut porté à 1300 livres par le fondeur Baudouin et son battant à 50 livres par le maréchal Jacques Michel.La cloche refondue porte l’inscription suivante : « l’an 1817, j’ai été bénite par Monsieur Lecuyer, curé, j’ai pour parrain Jacques Michel, maire de Clessé et pour marraine Madame Louise Michel, épouse de Monsieur Georges Bonzon, ancien maire… ».En 1856 : reconstruction de la porte percée dans l’ancienne sacristie, dont on trouve trace en 1739. Dans la foulée furent construites les neuf fenêtres actuelles et murées les deux anciennes fenêtres latérales dont les traces sont encore visibles. En 1856 : désaffectation de l’ancien cimetière qui entourait l’église dont les anciens murs de clôture étaient au-devant de l’entrée de l’église et permettaient de fermer le lieu où les habitants délibéraient par une sorte de chicane, tout en empêchant le passage du bétail.Deux sépultures se trouvent de chaque côté du porche de l’église, l’une ayant sa pierre retournée et servant de marche pour pénétrer dans l’ancien cimetière.En 1859 : ajout de la chapelle côté nord. En 1886 : construction d’une tourelle en remplacement de l’escalier intérieur qui était placée près du porche et menait au clocher. Une petite fenêtre gothique précédemment placée dans le mur de l’église y fut encastrée.AIDES DE LA SAUVEGARDE DE L’ART FRANÇAIS06/03/2018 15 000 € pour la restauration de la charpente et de la couverture du chevet](https://www.sauvegardeartfrancais.fr/projets/notre-dame-clesse/)
Eglise Notre Dame de Clessé - Agir pour la sauvegarde de l'église

Avec la Fondation du Patrimoine

** NATURE DES TRAVAUX : restauration du chevet couvert en laves de Bourgogne**L’église de Clessé est romane d’inspiration clunisienne, dont on retrouve la trace à la fin du 11ème siècle. Elle est inscrite Monument Historique depuis 1929. L’édifice est composé d’une nef unique datant de l’origine de l’église, comme son clocher aux élégantes colonnes. Le chevet, d’abord en cul de four, fut remplacé par le chevet actuel en 1670. Deux chapelles furent installées dans les transepts. Celle du sud date de 1650, la seconde fut construite en 1859 pour créer une symétrie. C’est de cette époque que date également la tourelle permettant de monter au clocher. La composition du bâtiment est harmonieuse, avec ses arcatures lombardes et son clocher octogonal. Mais le temps a fait son œuvre et l’ensemble de la toiture doit être restaurée, mais le coût de cette opération est trop important pour un village de 862 habitants. C’est la raison pour laquelle le conseil municipal, conscient de ses responsabilités a décidé de scinder ces travaux en trois tranches, en commençant par la plus sensible : le chevet couvert en laves de Bourgogne. Les restaurations du clocher (couvert de tuiles vernissées) et de la nef (couverte en tuiles plates) seront réalisées ultérieurement. Le diagnostic réalisé par un architecte fait apparaître que la charpente du chevet présente des désordres et des dégradations importantes pouvant entraîner l’effondrement d’une partie de la toiture ! D’importants travaux sont donc à réaliser sur cette partie de la toiture. Cependant, malgré les fonds publics sollicités, le montant restant à charge de la commune est important pour notre village ! La Municipalité et l’Association de Sauvegarde du Patrimoine Clesséen lancent donc une souscription publique en partenariat avec la Fondation du patrimoine. Nous avons tous, particuliers, entreprises, habitants, amis de la commune, l’occasion de devenir acteurs de la sauvegarde de ce témoin de la vie de notre village depuis près de 1000 ans ! Vous pouvez soutenir ce projet en faisant un don par chèque ou en ligne via le site sécurisé de la Fondation du patrimoine. Chaque donateur pourra bénéficier de déductions fiscales incitatives grâce à la Fondation du patrimoine qui pourra également ajouter un financement complémentaire en fonction du montant de la collecte de dons !Alors, mobilisons nous pour sauver notre église qui est l’âme de notre village ![Rejoindre la Fondation du Patrimoine et faire un don pour cette église...](https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/eglise-a-clesse)
Eglise Notre Dame de Clessé - Agir pour la sauvegarde de l'église

Visite


Contact

Paroisse Notre Dame des Coteaux en Maconnais Accueil 66 Rue du Pont Cidex 1164 71260 Lugny 03 85 33 24 34 ndcoteaux.maconnais@orange.frPermanences du lundi au jeudi de 14h30 à 18h00Villages de la paroisse : Azé, Bissy-la-Mâconnaise, Burgy, Charbonnières, Chardonnay, Clessé, Cruzille, Fleurville, Grevilly, La Salle, Lugny, Montbellet, Péronne, St Albain, St Gengoux-de-Scissé, St Martin Belle Roche, St Maurice de Satonnay, Senozan, Viré.Contact : ndcoteaux.maconnais@orange.fr 09 77 67 26 25 03 85 33 24 34 email: pndc71@free.frMaison Paroissiale - 71260 Lugny 71260 CLESSE, France
Maire de Clessé Place de la Mairie 71 260 Clessé 03 85 36 93 81 Cliquez ici pour nous contacter Lundi : 8h30- 10h30 Mardi : 8h30- 10h30 Mercredi : 8h30- 10h30 Jeudi : 8h30- 10h30 Vendredi : 8h30- 10h30 Samedi : 8h30- 10h30 et sur rendez-vous. Adresse mail : mairie.clesse@orange.fr
Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de Cl ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE CLESSÉEN Cidex 528 route de Rousset – 71260 CLESSÉ Michel MONZAIN, président – 03 85 23 07 91 mmonzain@wanadoo.fr facebook Patrimoine Clessséen contact : Patrimoine.clesse@laposte.netL’Association pour la sauvegarde du patrimoine Clesséen compte actuellement 73 membres.
Sources : Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de Clessé Bourgogneromane.com Wikipedia sources : Archives départementales de Saône et Loire Clessé Histoire et traditions. Emile Violet Mâcon 1929 Les églises romanes de l’ancien diocèse de Mâcon – Jean Virey M. Pascal JALUZOT Docteur en Histoire de l’Art
Crédits : Richard Dalin Dominique Devez : AutourdeTournus.free.fr Cees van Halderen : Bourgogneromane.fr, http://www.latuileriechazelle.com Wiki Comons : Chabe31, Clément Bucco Lechat, Flickr : Kristobalite Facebook : Ewa Zaluska Sauvegarde Art Français Fondation du Patrimoine