Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe

Proposée par : Patricia TOME
FRESNAY SUR SARTHE
Place de la République - 72310
Monument Historique
Guide des Priants de Campagnes
Google
"L'église de Fresnay est considérée comme l'un des plus beaux édifices du Maine en grès Roussard. » (Petit Futé) De la fin du XIIe siècle, cette église est un témoignage de cette époque qui vit disparaître le roman au profit du gothique. C’est aussi une église d'enseignement, on y retrouve les grands thèmes de la religion catholique et des témoignages sur l'histoire locale. Venez la découvrir au sein d'un petit village médiéval qui a su conserver son cachet et son marché devant l’église. L'édifice est classé au titre des Monuments historiques depuis le 11 décembre 1912, à l'exception des deux chapelles modernes de l'abside.

XIIe - XIIIe siècle

A l'orgine, elle avait été, selon une légende locale, (on entend par légende tout ce qui avait été transmis par la parole et non encore écrit), commandée par la reine Berthe (VIIIe siècle ?), une bienfaitrice de la paroisse qui aurait fait construire 4 églises dans ces temps reculés.

L’architecture et le style laisse davantage penser à la fin du XIIe et au début du XIIIe siècle.

L'église Notre-Dame remonte donc à l'époque de la transition du roman à l’ogive. Ce que traduit bien son architecture.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - Histoire

Le plan initial ne comprenait à cette époque qu’une nef unique, terminée par un chœur en hémicycle.

La dernière travée supportait une tour carrée en guise de clocher, une tourelle servant d'escalier (toujours existante sur la façade sud) permettait d'accéder au toit.

La construction achevée, elle fut cédée à l'abbaye de Saint Aubin d'Angers. Il suffit pour se convaincre du lien avec Angers de regarder sa tour très similaire à la Tour Saint Aubin d’Angers.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - Histoire

XVIe et XVIIe siècles

1528 : Pose du portail en chêne représentant les deux testaments.

1561 : Le 22 janvier, le vent renverse ce clocher. 1562 : Pendant les guerres de religion, les Huguenots se livrent au pillage ; l'église est dévastée, les cloches sont brisées.

1631 : Le 22 décembre à quelques jours de Noël à 7 heures du matin, la foudre tombe sur l'église et endommage le clocher.

XVIIIe siècle

1751 : Le 6 mars, la foudre retombe sur le clocher et fait de nouveaux ravages.

Pendant la Révolution, en 1791 : le clocheton qui surplombe le pignon est détruit pour cause de vétusté.

XIXe siècle

Sous Napoléon III :

en 1858 et plus précisément le 26 avril à 8 heures du matin le feu se déclare dans une maison voisine à l'église, gagne le clocher et le détruit en partie;

en 1865-1866 la restauration du clocher permet la pose d'un paratonnerre...

A cette époque, pour répondre au développement de la commune, on agrandit l'église en créant transept portant deux petites chapelles orientées.

En 1881 (sous Jules Grévy) sont restaurés les contreforts de la toiture. L'abside est rehaussée.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - Histoire

XXe et XXIe siècle

1998 : Restauration du portail

2005 : Le 17 octobre, retour du coq restauré sur le clocher.

2014 : Éclairage des vitraux de l’église. Des spots puissants éclairent maintenant le chœur, les chapelles et leurs voutes dont on redécouvre toute la beauté. La tribune et l’orgue ont également fait l’objet d’une rénovation du circuit électrique.

2015 : Rénovation de l’éclairage de la nef avec la pose de nouveaux lustres en fer forgé.

2016 : Restauration du clocher.

Une église orientée

L’église a été construite comme la plupart des églises catholiques chrétiennes d’est en ouest et ce sur plusieurs années. La façade principale est à l’ouest (à gauche sur la photo) et le chœur de l’église est à l’est regardant vers Jérusalem ou le soleil levant (à droite sur la photo).

illustration : l’église depuis le sud

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Pour vous repérer :

Le plan emprunté à l’Office de tourisme des Alpes Mancelles.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Le parvis

Vous êtes sur le parvis de l’église. Il a bien changé. L’église, lieu sacré, était autrefois entourée par des grilles. Aujourd’hui, c’est par un pavage plus clair que sont marquées les limites du parvis.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

A cet endroit, imaginez une petite construction en forme de tour qui protégeait un puits qui servait autrefois à éteindre les incendies des maisons de la cité médiévale, et bien évidemment de l’église .

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

La façade

La façade est épaulée de deux larges contreforts qui encadrent un imposant portail en saillie.

Au-dessus du portail s’ouvre une grande fenêtre accompagnée de deux arcatures aveugles.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Le portail

Son sommet repose sur une corniche à modillons figurant les signes du zodiaque.

Les voussures du portail sont ornées de dents de scie, de pointes de diamants et de figures humaines. L’ensemble traduit clairement une influence normande.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

La porte

Au XVIe siècle, en 1528, un nouvel élément d’importance est ajouté sur ce portail, une étonnante porte en chêne. Ce serait l'œuvre de restauration des Frères Dienis, des artistes locaux qui ont travaillé sur différentes églises de la paroisse.

Les deux vantaux sont sculptés et divisés en petits panneaux.

Le vantail gauche : l’Arbre de Jessée

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Le vantail gauche représente l'ancien testament avec « l'arbre de Jessé ». L'arbre part du cœur de Jessé (tableau du bas) et étend ses rameaux sur douze petits tableaux représentant les douze rois de Juda.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Le Vantail droit : Christ en croix, Christ ressuscité et les 12 apôtres

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Le vantail droit représente le nouveau testament avec sur les panneaux du haut :

-le Christ en croix entre les deux larrons.

  • l’apparition du Christ ressuscite à Madeleine sous la figure d'un jardinier.
Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

et... plus bas, les douze Apôtres, chacun occupant un petit tableau.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

La façade sud

Contournant la façade principale, engagez vous le long de la façade sud en prenant un maximum de recul (sur le parking) pour la découvrir en entier et avoir une vue globale sur le clocher.

Admirez à cette occasion le travail sur l’ensemble des corniches soutenues pour la plupart par une multitude de sculptures d’hommes et d’animaux aux expressions variées, représentant le monde, la nature soumis aux tentations, aux aléas de la dure vie sur terre...

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Le clocher

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Le clocher surmonte la dernière travée de la nef.

Construit sur un soubassement carré, il s'élève par un étage octogonal ajouré par quatre ouvertures regardant les points cardinaux.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Les quatre autres faces étant cachées par des clochetons hexagonaux (communiquant avec la tour centrale) qui rendent moins apparent le passage du plan carré au plan octogonal.

Le tout est surmonté d'une flèche visible à plusieurs kilomètres à la ronde…

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

détail de la tour

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

L'abside

Poursuivez votre tour de l’église en contournant les deux chapelles du XIXe siècle et l’abside d’origine.

Le passage que vous empruntez, est celui où se trouvait un cimetière pour enfants; à la hauteur de la chapelle transept nord.

illustration : abside romane et chapelle nord.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

La porte nord

Juste après le transept, et la sacristie, vous pouvez voir une porte condamnée en pierre de roussard.

Cette ouverture est de la même période que le portail principal, que vous avez découvert au début de la visite et que vous allez bientôt franchir pour entrer dans l’église.

Cette porte donnait directement sur le cimetière, et était appelée « la porte des morts.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Continuez votre tour, vous arrivez sur le parvis.

franchissez son extraordinaire portail de chêne du XVIe siècle...

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L'extérieur

Le seuil, vers la nef

C’est le lieu marquant symboliquement le passage du temporel au spirituel, de l’espace du monde à l’espace de la maison de Dieu.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur / architecture

Il nous conduit dans l’avant nef, aussi appelé narthex (Vestibule d'une église, entre le portail et la nef)

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur / architecture

Dans ce “narthex” (Vestibule d'une église, entre le portail et la nef) une première inscription, au sol, une première tombe…ou plutôt un ossuaire qui accueille les crânes et ossements des défunts. Il est un enseignement à l’adresse des fidèles où à une époque les prédicateurs insistent sur la vanité de l’existence humaine et sur l’irrémédiable présence de la mort. (Memento mori)

Les églises de cette période présentent fréquemment le rôle de commémoration et d’inhumation… C’est ce que vous allez pouvoir constater…

illustration en attente.... merci pour vos envois

Les travées / les colonnes

A l’intérieur, les travées carrées du XIIe siècle sont séparées par de puissantes colonnes engagées (encastrées en partie dans le mur) encadrées de part et d’autre de colonnettes.

L’ensemble alterne l’emploi du grès routard et celui de la pierre blanche, sans répéter d’un assemblage à l’autre les mêmes dispositions.

Cela donne à l’ensemble roman de cette nef une réelle homogénéité sans lourdes répétitions. Une belle harmonie romane.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur / architecture

Les chapiteaux

Les chapiteaux sont décorés de feuillages stylisés.

Les tailloirs* reprennent les motifs en dents de scie caractéristiques des portails extérieurs. Le même motif court en cordon d’un pilier à l’autre en contournant les fenêtres placées dans l’axe des travées.

_

*Partie supérieure d'un chapiteau, tablette carrée ou polygonale sur laquelle repose la retombée des voûtes._

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur / architecture

Les voutes

Les voutes bombées et sur croisée d’ogives reprennent, comme les fenêtres le même appareil alternant grès routard et pierre blanche.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur / architecture

Les fenêtres

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur / architecture

Les travées /grès roussard et pierre blanche

L’appareil (agencement des pierres) différent des trois travées attirer l’attention.

La première travée, sans doute la plus récente compte tenu de la finesse de ses chapiteaux est bâtie en pierre blanche.

La seconde travée pierre blanche et grès roussard alternent des assises aux ogives.

La troisième travée, plus sombre avant d’atteindre la lumière du chœur, n’utilise que le grès roussard.

Ces appareils de pierre sombres et claires est fréquente à l’époque en Auvergne, elle est beaucoup plus rare dans la région, même si on la retrouve dans les bas-côtés de la cathédrale du Mans.

Illustrations en attente... merci pour vos envois...

Le transept

Il s’agit en fait de la troisième travée, placée sous le clocher, que l’on a flanquée, en 1865, de deux petites constructions faisant office de bras de transept et distribuant chacun une petite chapelle encadrant le chœur.

Ces extensions permettaient de répondre à l’augmentation de la population autour de Fresnay.

Bien que conduites à une époque où l’on appréciait peu l’art roman et que l’on privilégiait le gothique - y compris dans version néo - ces transformations ont globalement respectées les caractéristiques romanes de l’église.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur / architecture

Le chœur

Le chœur est vouté en cul de four*.

Il est orné de sept arcatures, dont les trois plus grandes encadrent les fenêtres.

*Un cul-de-four est une voûte en forme de quart de sphère, rappelant la forme du four à pain, utilisée dès l'Antiquité et jusqu'à la fin de la période romane pour couvrir les absides.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur / architecture

La voûte était initialement décorée de peintures qui ont été badigeonnées en 1829, avant d’être refaites à la fin du XIXe siècle.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur / architecture
Une visite inspirée, proposée par le guide des Priants des Campagne qui assurent des visites de l’église. (voir visites)

Entrez...

Entrez, dépassez les bénitiers* et asseyez vous sur un des bancs... (l’un d’eux est daté de 1777,un rescapé de la Révolution de 1789).

En face de vous... imaginez le plan roman, plan rectangulaire et semi circulaire, vous voyez le point vers lequel convergent les regards des fidèles. C’est l’abside. D’ici on voit qu’elle abrite une représentation monumentale du Christ en gloire.

Sur votre droite, sur la paroi sud de la nef est accroché un superbe tableau , peinture représentant l'archange Saint Michel combattant le démon.

Illustration en attente.... merci pour vos envois.

  • Au nombre de 2 (un pour les hommes, un pour les femmes... à ne pas utiliser en temps de covid) en marbre noir ces bénitiers datent de 1679 (don de Jean Senault né à Fresnay et curé de Sablé). Le premier geste du chrétien est de se signer avec de l’eau bénite qu’il trouve dans un bénitier
Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes

Le gisant

Rappelez vous un moment les vieux monastères où les cathédrales telles qu’elles existaient autrefois, et que vous avez certainement déjà visités. Vous vous arrêtez devant ce tombeau un peu poudreux sur lequel est couché la figure de quelque évêque, les mains jointes, les yeux fermés.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes
Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes

Ici, sur la paroi nord de la nef, à gauche, on peut voir le gisant de Maitre Jehan Braindel (curé de la paroisse) du XVème siècle. Il semble rêver à la mort. Le sommeil de ce prêtre et son attitude ont quelque chose de mystérieux

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes

Avancez dans la nef...

Et quelle est cette grande Dame qui repose ici près de son époux ? Est-ce toi Dame Elisabeth, est-ce quelque autre chevalier qui sommeille ici, ou toi Ambroise de Loré, compagnon de Jeanne d’Arc ? Est-ce toi comte de Fresnay et de Beaumont ? Tout guerriers qu’ils étaient ils n’en craignaient pas moins Dieu du fond du cœur : c’était en criant Montjoie St Denis qu’ils arrachaient la France aux Anglais, faisaient honneur à leur dame ou leur roi ?

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes

La chaire

Le prêtre s’y rendait pour prêcher.. Celle-ci est du XVIII ème siècle. Le panneau central représente l’agneau immolé, symbole du Messie, serviteur souffrant, victime innocente…

Cette chaire est couronnée par un abat-sons et son dais

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes

La chapelle transept nord

Avancez jusqu’au transept (au centre de La Croix formée par l’église.

Regardez sur votre gauche :

On y découvre :

  • un confessionnal du XIXe siècle.
  • deux magnifiques vitraux de Docteurs de l’Eglise : Saint Augustin et Saint Jean Chrisostome,

et plusieurs statues :

  • Sainte Jeanne d'Arc – au XVè siècle Dieu l’envoie pour sauver la France, elle périra sur le bucher en 1431, A ces côtés, un rappel à Ambroise de Loré, qui fut son compagnon d’armes, et Capitaine de Fresnay. Il résida au château que vous pouvez découvrir place de Bassum, là où se trouve la mairie et le presbytère,
    -la Bienheureuse Marguerite de Lorraine, duchesse d’Alençon (✝ 1521) et petite-fille du bon roi René, elle fut l'aïeule du roi Henri IV…. (illustration)
  • Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus (nom que l’on retrouve sur une des cloches),
  • Sainte Madeleine

La Chapelle abrite aussi un Autel secondaire… Et est utilisé comme un oratoire c’est-à-dire un lieu destiné à la prière.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes

La Chapelle Transept sud

Le tailleur de pierre chôme la fête de la Saint Thomas apôtre, le cardeur de laine la fête de Saint Blaise, le tanneur celle de Saint Barthélémy, le cordonnier celle de saint Crépin, le tisserand la fête de Saint Bonaventure… Ce jour là, maîtres, compagnons et apprentis se rendent à la messe en cortège, derrière la bannière du saint patron.

A Fresnay sur Sarthe était encore fêté la saint Bonaventure (illustration) le 14 juillet de chaque année

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes

Le chœur

Les trois vitraux du chœur représentent : St Pierre avec ses clefs, St Paul avec l'épée, au centre c’est l'Assomption de la Vierge Marie (illustration).

L’inscription latine « Terram exivit Sonis eorum et in fines orbis Terram …. » se traduit ainsi : "Leur retentissement s’est répandu sur toute la terre et leurs paroles jusqu’aux extrémités du monde".

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes

La Croix symbole chrétien

La Croix, instrument de supplice constitué d’un poteau et d’une traverse sur lequel est attaché le Christ condamné a mort, est le symbole de l’espérance chrétienne. La représentation du corps de Jésus crucifié se diffuse á partir du IX ème siècle pour devenir prépondérante. Elle illustre la double nature du Christ qui est Dieu et Homme.

La croix du chœur se situait auparavant en face de la Chaire, elle a été déplacée.

Eglise Notre Dame de Fresnay sur Sarthe - L’intérieur  avec le guide des  Priants ces Campagnes

Les stalles

Pendant la messe, la lecture de la parole divine, la prière chantée et la prédication est faite sur cette tribune fixe destinée à porter le livre liturgique et que l’on appelle ambon.

Les stalles constituent l’ensemble des sièges réservés aux clercs célébrant l’office divin, disposés de part et d’autres du chœur liturgique.

Chacune d’elles est composé d’un dossier, d’accotoirs et d’une assise.

Lorsqu’elle est mobile on la nomme sellette, au revers de laquelle est sculptée une console appelée “patience” ou “miséricorde”. c’est un usage attesté dès le XIIesiècle.

Celles-ci sont plus récentes, elles datent du XIXe siècle et ne présentent pas ces détails, mais répondent aux exigences du chant liturgique et plus particulièrement à la récitation des antiennes, les deux chœurs qui chantent en alternance se faisant face.

Visite

Visites de l'église de mars à novembre le samedi matin par le Groupe 72 de Priants des Campagnes (voit contacts )

Contact

Ensemble Paroissial Presbytère - 1 place de Bassum 72130 Fresnay-sur-Sartheparoisse.fresnay@sarthecatholique.fr
Mairie 2 place Bassum - 72 130 Fresnay sur SartheTél. 02 43 97 23 75 - Fax. 02 43 33 75 72 - e-mail : mairie-fresnay@wanadoo.fr
Office du tourisme Alpes Mancelles 19 av. du Docteur Riant 72130 Fresnay Sur Sarthe tél. 02 43 33 28 04
Accueil : Ass. des Priants des Campagnes Association Priants des Campagnes: http://priantsdescampagnes.org/ e-mail : priantsdescampagnes@gmail.com Téléphone : 06 17 56 05 04
Sources : Association Priants des Campagnes : http://priantsdescampagnes.org Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fresnay-sur-Sarthe Persée : Lefevre Pontalis : https://www.persee.fr/doc/bulmo_0007-473x_1902_num_66_1_11300 Tourisme Alpes mancelles :http://www.tourisme-alpesmancelles.fr
Crédits : WIKI MEDIA COMONS : Havang (nl), Yodaspirine, Simon de l’Ouest, GO69, FLICKr : Gerard Michel PERSEE : Lefevre Pontalis Perche-Gouet.net