Eglise Notre Dame du Port

Proposée par :
PORT JOINVILLE
Place du Général Buat - 85350
Accès handicapés
Monument Historique
Google
Trip Advisor
Sur les hauts de Port-Joinville se dresse Notre Dame du Port, une des deux églises de la paroisse St-Amand de l'Ile d’Yeu.Construite de 1827 à 1829 et agrandie en 1887. Son curieux clocher, surmonté d'un campanile à bulbe, lui donne un air oriental, évocateur des voyages des long-courriers d'autrefois. Au plafond en bois de la nef sont suspendues trois maquettes de frégates, ex-voto du XIXe siècle, rappelant la dévotion des marins à Notre Dame, leur protectrice.Le transept gauche est occupé par un orgue monumental de 1500 tuyaux exécuté en 1996.

en attente...

sources principales : site de la paroisse L’Ile d’Yeu de Maurice Esseul (Editions du Vieux Chauan - 1997-

L'origine

L’ancienne église de Port Breton (ancienne appellation de Port-Joinville) était située sur le Quai de la Chapelle. Elle fut détruite en 1810 pour établir une batterie militaire.

Sur une butte dominant le port, à l’emplacement de l’église actuelle, on édifia dès 1812 une première chapelle dédiée à Notre Dame de Bon Secours.

En 1827 on la remplaça par le nouvel édifice Notre Dame du Port. Elle ne comptait qu’une seule nef, à l’extrémité de laquelle se trouvait l’autel, placé dans un modeste chevet et un clocher-mur abritant une cloche.

Les travaux commencèrent en 1827 pour s’achever deux ans plus tard.

Eglise Notre Dame du Port - L'histoire

Les transformations /1827

Si la nef actuelle date de cette époque (1827) l’église connut ensuite de nombreuses transformations.

Eglise Notre Dame du Port - L'histoire

1840

En 1840, on ajouta un clocher carré à ballustrade.

Eglise Notre Dame du Port - L'histoire

1846 / Le siège de la paroisse et du doyenné

En 1846, après une longue polémique entre les fidèles de Saint Sauveur (illustration : église de Saint sauveur au XIXe siècle) et ceux de Port Joinville, Notre Dame du Port à Port Joinville devient le siège de la paroisse principale de l’île et siège du doyenné.

Elle est alors placée sous le vocable de Notre Dame de l’Assomption.

Eglise Notre Dame du Port - L'histoire

1885

L’église fut transformée en 1885 avec l’édification de deux nefs latérales, et d’un chevet massif qui abrite abside et absidioles.

Eglise Notre Dame du Port - L'histoire
Eglise Notre Dame du Port - L'histoire

1866

En 1866 on surmonta le clocher d’un étonnant campanile à bulbe intégrant une horloge.

L’ensemble a presque un air oriental, évocateur probablement du goût des marins Islais pour voyages au long cours.

Eglise Notre Dame du Port - L'histoire

1969

Le chœur actuel et le maître-autel datent de 1969, ile correspondent aux adaptations liturgiques du Concile Vatican II.

Eglise Notre Dame du Port - L'histoire

Un clocher protecteur

Dominant de sa haute stature la façade riche en couleurs de Port Joinville, l’église Notre Dame du Port préside, depuis de nombreuses générations, aux destinées d’un peuple de marins, avec ses joies et ses deuils.

Tableau de Xavier Dordor, merci pour le prêt.

Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur

dominant les ruelles du port

Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur

La façade

Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur

Le clocher-mur

Un clocher-mur sur le fronton abrite une cloche, posée en 1829.

Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur

La façade sud

Entre la tour-clocher et un transept très surélevé : le corps principal de l’église, couvert de tuiles canal est relativement bas.

Il est percé de quatre ouvertures de style néo-roman.

Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur

Le transept sud

Le transept sud est percé de trois lancettes romanes très élancées.

Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur
Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur

Le chevet

Massif et imposant, le chevet est flanqué de deux chapelles absidiales.

Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur
Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur

... mais il est temps d’entrer...

par la petite porte au pied du clocher, sur la façade occidentale.

Eglise Notre Dame du Port - L'extérieur
Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

L'entrée

Dans le vestibule, un escalier mène à la tribune construite en 1866.

L’accès à La Tribune est aujourd’hui fermé pour des raisons de sécurité.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Le narthex

On accède ensuite, par la gauche, au narthex, dont le plafond supporte la tribune.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

La nef

En face s’ouvre la nef.

Spacieuse et lumineuse, elle est soutenue de chaque côté par quatre piliers avec arcades cintrées ouvrant sur les allé&es latérales.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Les maquettes

La voute est constituée d’un lambris.

A cette voute sont suspendues des maquettes de frégates, ex-voto du 19° siècle.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Le Saint François

Maquette votive de bateau (ou ex voto).

Le Saint François.

Bois peint, première moitié du XIXe siècle

Classé au titre des Monuments Historiques en 1985

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Le bas-côté gauche

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Le transept gauche

Dans la verrière du transept de gauche _(occultée par l'orgue)_ Saint Joachim, au centre, La Vierge Marie qui écrase la tête du serpent ; celui de droite, Sainte Anne.

L'orgue

Un orgue de 20 jeux et 1.500 TUYAUX, a été installé dans le transept gauche en 1997.

Il porte la devise de l’Ile d’Yeu :

"In Altum Lumen et Perfugium »

Au large, lumière et refuge.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

L’absidiole gauche (Chapelle de la Vierge)

L’absidiole de gauche contient l’autel de la Vierge...... celui de droite, accueille un autel et un vitrail, dédiés au Sacré-Coeur.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Le chœur

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Les autels

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Les vitraux du chevet

Les trois vitraux de la verrière du chevet glorifient la Vierge dans les trois moments de sa vie : Annonciation, Visitation, Assomption.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Le transept droite

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Le bas-côté droite

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Les vitraux des bas-côtés

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

La nef est éclairée, dans chaque bas-côté par quatre vitraux ornés de médaillons aux motifs religieux et marins.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Le Chemin de Croix

Quatorze stations d'un Chemin de Croix (tres fin XIXe siècle) occupent les bas côtés.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

La statuaire

La statuaire de l’église se distingue tout particulièrement par la Vierge à l’Enfant dont une copie a été placée sur la façade de l’église...

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Notre Dame du Port

... et par la statue de Notre Dame du Port, dans le chœur,

Vierge majestueuse, appuyée sur une ancre

Vierge protectrice à laquelle se confient les Îslais.

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Les bannières

Signes de générations de croyants, témoignages du talent des femmes de l’île... vous aurez peut-être la chance de découvrir dans l’église - en fonction des rites et du calendrier liturgique - l’une ou l’autre de ces étonnantes bannières...

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur

Ici celle dédiée à Notre Dame de la Meule

Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur
Eglise Notre Dame du Port - L'intérieur
sources : office du tourisme Yeu

Témoins de la foi profonde des Islais au cours des siècles, de nombreux édifices religieux, modestes et sobres, aux couleurs bleu et blanc de la mer et de la Vierge Marie, parsèment l'île, ses villages et ses côtes.

Eglise Notre Dame du Port - Eglises et chapelles de l'Île

L’église de Saint Sauveur

Cette église romane, en granite gris, qui domine St-Sauveur, ancienne capitale de l'île, appartient à cette floraison d'édifices religieux issus du grand mouvement spirituel qui suivit l'an Mil. Bâtie sur les fondations d'un précédent sanctuaire, elle est à l'origine prieuré, puis église paroissiale. Elle apparaît pour la 1ère fois dans une charte de 1040.

Son clocher, surmonté autrefois d'une haute flèche effilée, fut coiffée au XVIIIème siècle d'une tour pyramidale tronquée de 17 mètres de haut qui servit longtemps d'amer aux navigateurs. En novembre 1953, la foudre y mit le feu.

La nef actuelle de style néo-gothique fut édifiée en 1857 sur les ruines de l'ancienne nef romane totalement délabrée.

Visite libre. Une merveille à retrouver dans l’application des BellesEglises.

Eglise Notre Dame du Port - Eglises et chapelles de l'Île

Notre-Dame de Bonne nouvelle (La Meule)

Dédiée à Notre Dame de Bonne Nouvelle, la chapelle qui domine depuis 9 siècles le petit port de la Meule est, sans nul doute, l’un des plus anciens témoignages religieux encore présents de l’île. Elle a été édifiée au XIème siècle. A cette époque, on redoutait le passage à l’an Mil, qui annonçait la fin du monde.

Seigneurs et chefs de guerre craignaient pour le salut de leur âme et s’empressèrent de promettre la construction d’églises et chapelles. L’an Mil arriva et rien ne se passa. La terreur passée, l’église s’empressa néanmoins de rappeler aux généreux votifs l’obligation de remplir leurs promesses. C’est ainsi que deux frères, Herbert et Béranger, originaires de Brem/Mer obtinrent des terres dans l’île d’Yeu afin d’y accomplir leur vœu. Avec l’aide des moines de l’Abbaye de St Martin de Marmoutier, ils commencèrent la construction de l'Eglise de St Sauveur. Puis ils édifièrent trois petits sanctuaires dans l’île, dont la chapelle de la Meule qu’une charte datant de 1040 désigne sous le vocable de Ste Marie.

La chapelle domine depuis neuf siècles le petit port de la Meule

Le vocable de la chapelle existe depuis le XVIIIeme sicècle. Il est cité en 1770 dans la biographie du Père de Montfort qui nous apprend que la chapelle est placée sous l’invocation de Notre Dame de Bonne Nouvelle. Protectrice des marins, c’est elle que l’on invoque dans les tempêtes, quand l’inquiétude nous oppresse. Mais c’est aussi vers elle que se tournent les larmes de reconnaissance lorsque le navire, enfin, rentre au port.

Visite libre.

Une merveille à retrouver dans l’application des BellesEglises.

Eglise Notre Dame du Port - Eglises et chapelles de l'Île

Chapelle du Père de Montfort

La chapelle du Père de Montfort fut édifiée en 1835, puis agrandie en 1889 sur le site d’un calvaire érigé à Ker Châlon en 1712 par le saint père de Montfort.

Visite libre. Une petite chapelle à retrouver dans l’application des BellesEglises.

Eglise Notre Dame du Port - Eglises et chapelles de l'Île

Notre Dame de la Paix

La chapelle Notre-Dame de la Paix a été construite en 1944 pour y invoquer la Reine de la Paix ; elle est proche du site de l’ancien monastère Saint-Hilaire, où saint Amand reçut sa formation monastique à la fin du VIe siècle.

Visite libre. Une petite chapelle à retrouver dans l’application des BellesEglises.

merci

Eglise Notre Dame du Port - Eglises et chapelles de l'Île
Patron de la paroisse de l’Île, Amand de Maastricht († 679), ou Amand d'Elnone ou Amand d'Elnon, originaire du Pays d'Herbauges (correspondant approximativement au bocage vendéen) où il est vénéré, particulièrement à l'île d'Yeu, évangélisateur de la Gaule belgique, fondateur d'Elnone ; célébré le 6 février en Belgique et en Orient, le 7 février ailleurs.

584 - 679

Né en Bas-Poitou, à la fin du Vie siècle, « non loin du rivage de l’Océan » dans le pays d’Herbages, c’est à l’Ile d’Yeu qu’Amand entre au monastère saint-Hilaire.

Enflammé d’un désir effréné pour l’amour du Christ, quittant sa patrie et ses parents, naviguant favorablement vers l’Ile d’Yeu (distante de 40 milles du littoral de l’Océan, il atteignit le port du monastère, et fut accueillir avec grande joie par ses frères spirituels.

Et parce que depuis son enfance il avait appris les lettres, enflammé dès lors par un désir encore plus grand, il grandissait chaque jour dans la science divine.

Eglise Notre Dame du Port - Saint Amand de l’Ile d’Yeu (ou de Maastricht)

Saint Amand et le dragon

Rencontrant un jour sur son chemin un mystérieux dragon (illustration) qui terrorisait les habitants de l’île, Amand chasse à jamais celui que la tradition désigne comme le Malin, Satan lui-même, par le seul signe de La Croix du Christ.

Eglise Notre Dame du Port - Saint Amand de l’Ile d’Yeu (ou de Maastricht)

Un grand saint européen

Le saint patron de la paroisse peut être à juste titre considéré comme une figure « européenne » puisqu’il vécut et exerça son ministère et son influence spirituelle, dans le courant du VIIe siècle, sur un vaste territoire allant de la côte Atlantique jusqu’aux pays slaves à l’est, des Pyrénnées ou de Rome au sud jusqu’aux Flandres au nord.

illustration : Saint Amand à la cour du Roi Dagobert

Eglise Notre Dame du Port - Saint Amand de l’Ile d’Yeu (ou de Maastricht)

Pour faire connaître cette église, pour aider les touristes, les pèlerins à la découvrir, partagez, diffusez et affichez cette affichette.

Vous pouvez la télécharger en cliquant ici.

Eglise Notre Dame du Port - L'affichette

Visite

Ouverte tous les jours de 8h à 19h.

Contact

Paroisse Saint Amand de l’Île d'Yeu Le presbytère se trouve 3 place du Général Buat. Téléphone : 02.51.58.53.77 adresse e-mail : ile-yeu@catho85.orgPermanences au Presbytère du mardi au samedi de 10h30 à 12h. site du doyenné : http://doyenne-stjeandemonts.paroisses85.orgPour l’horaire des offices sur l’Île ... ouvrir
Mairie de l’Île d'Yeu Mairie de l'Ile d'Yeu 11 quai de la Mairie 85350 L'Ile d'Yeu 0251594545Lundi : 9h - 12h30 / 14h - 17h Mardi : 9h - 12h30 Mercredi : 9h - 12h30 / 14h - 17h Jeudi : 9h - 12h30 / 14h - 17h Vendredi : 9h - 12h30 / 14h - 16h30
Office de tourisme de l’Île d'yeu Office de Tourisme de L'île d'Yeu Rue du Marché - 85350 L'île d'Yeu Tél. + 33 (0)2 51 58 32 58
Sources : Paroisse Saint Amand Histoire de l’Ile d’Yeu - Maurice Esseul Wikipedia
Crédits : Flickr : William Chevillon, Laure-Hélène B., GrObIgOu !, GrahamAndDairne WIKI comons : Eduarel Famille Berthet MonYeu.canalblog Brill.com (https://brill.com/view/book/9789004381995/back-1.xml?language=en) LBR