Eglise Saint Calixte

Cazaux-Frechet
Lieu-dit Saint Calixte - 65510
Surplombant la vallée du Louron, l'église Saint Calixte date en grande partie du XIe siècle de l'époque style romane comme l'atteste la nef unique prolongée par une abside semi-circulaire bordée à l'ouest par un son clocher-mur surmonté de quatre baies.Au XVIe siècle, la nef a été agrandie par la construction d'une chapelle au nord qui a reçu un décor peint, réalisé par Melchior Rodiguis. A la même époque le plafond actuel de la nef a été installé et fut décoré vers 1720.L'emplacement mérite à lui seul le détour... vous allez en plus découvrir avec émerveillement : des peintures monumentales (XIIe au XVIe siècle), un plafond peint (peint en 1720), et un retable totalement surprenant en lieu (XVIIe siècle)L'édifice est classé au titre des monuments historiques depuis le 26 mai 1944.Elle a été reconnue Patrimoine en danger par la mission Bern en 2018.
sources : https://www.eglisesaintcalixteenlouron.orgmerci

Saint Calixte, tout commence par une légende...

Le chevalier aragonais Calixte et son cousin Mercurial sont venus au Xème siècle sur les terres louronnaises afin de combattre les Maures.Arrivés par le col d'Azet, situé en face de la commune de Cazaux-Fréchet, Calixte franchit d'un bon la vallée de part en part, pour aller guerroyer aux côtés des habitants.
Eglise Saint Calixte - Histoire
Après une terrible bataille, Calixte fut occis par une lame ennemie et son corps déposé sur une pierre plate, appelée sépulture de Saint Calixte.Malgré sa mort, la bataille fut gagnée et les habitants reconnaissants édifièrent une église portant le nom du courageux chevalier.Devenu un saint mythique, il a été à l'origine d'un culte important du Moyen Âge aux temps modernes et fut célébré le même jour que le Pape homonyme, le 14 octobre.Illustration Calixte et Mercurial, les preux chevaliers... fresque dans l'égliseNotez qu'il existe plusieurs versions de cette légende.
Eglise Saint Calixte - Histoire

XIe siècle

Les origines de l'église, remontent au XIe siècleLe seul vestige de cette première phase est l’abside qui s’impose comme le plus ancien élément encore en place.
Eglise Saint Calixte - Histoire

XIIIe - XIVe siècle

Les murs gouttereaux* de la nef témoignent d’une seconde étape de construction (XIVe siècle).I l a fallu probablement agrandir le sanctuaire pour accueillir un nombre de fidèles ou de pèlerins en augmentation (peut être a-t-il fallu aussi reconstruire une partie du monument endommagée)._* Dans une construction, le mur gouttereau est le mur portant une gouttière ou un chéneau terminant le versant de toiture et recevant les eaux par opposition au mur pignon._
Eglise Saint Calixte - Histoire

XVIe -XVIII e siècle

Les dernières phases de construction correspondent à la réalisation du plafond et de la charpente....
Eglise Saint Calixte - Histoire
à l’adjonction de la chapelle et la création du clocher-mur.
Eglise Saint Calixte - Histoire
sources : Monumentum, (www.monumentum.fr) merci

Une eglise romane

Une église de montagne construite pour l'essentiel au 14e siècle.Le gros oeuvre, en pierre de petit appareil, est vraisemblablement roman.Une nef couverte par des poutres et des solives, refaite probablement au 17e siècle, se termine par un sanctuaire un peu plus étroit et une abside voûtée en cul de four.
Eglise Saint Calixte - L'exterieur

La chapelle nord

Au nord se trouve une chapelle voûtée en berceau.
Eglise Saint Calixte - L'exterieur

Le clocher

Le clocher couronne le pignon
Eglise Saint Calixte - L'exterieur

... et son escalier d'accès

il est accessible par l'escalier de la tribune.
Eglise Saint Calixte - L'exterieur

Le porche

Un porche sur le flanc méridional permet d'accéder à la fois à l'église et au cimetière.
Eglise Saint Calixte - L'exterieur
Eglise Saint Calixte - L'exterieur
source principale : eglisesaintcalixteenlouron.org

Une architecture tres simple

L'église Saint Calixte est un édifice à nef unique terminé par une abside semi-circulaire, possédant une chapelle située au nord et un clocher-mur.Elle est faite de matériaux divers: calcaires, grès ou schistes, grossièrement appareillés.
Eglise Saint Calixte - L'intérieur

Pour abriter des merveilles : Les peintures romanes du choeur

Les peintures romanes du choeur.Une porte dissimulée, dans le retable permet d'accéder à l'abside transformée en sacristie et qui conserve des peintures murales de la fin du XIIe ou du début du XIIIe siècle.ce premier décor est datable de la fin du XIIème ou du début du XIIIème siècle.Au centre d'une vaste Mandorle, apparaît un christ en Majesté. Son visage est caché par la voûte qui soutien le retable. De sa main droite, il bénit, de la gauche, il tient le Livre de Vie, posé sur son genoux. On distingue également son pied droit. Il est entouré des symboles des Evangélistes : ange de Saint Mathieu et le lion de Marc ou le taureau de Luc.Au dessous, figure le collège Apostolique, qui est difficile à identifier.Ce décor roman semble être le seul conservé dans le département des Hautes-Pyrénées._* Le mot mandorle vient de l’italien mandorla qui signifie amande. Il désigne une figure en forme d’ovale ou d'amande dans laquelle s’inscrivent des personnages sacrés : le plus souvent le Christ, mais aussi la Vierge Marie ou les saints._ wikipedia
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
fresque romane
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
fresque romane
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
fresque romane
Eglise Saint Calixte - L'intérieur

Les peintures du choeur du XVe siècle

Elles se situent sous le décor roman, peintes sur une couche d'enduit, recouvrant vraissemblablement des peintures antérieures. Aux vues des traces laissées dans l'enduit frais, le décor était certainement complété par des planches de bois. L'une de ces planches à été réutilisée derrière le retable.Ce décor est composé d'une suite de 4 scènes : l'Adoration des mages, la Flagellation, la Crucifixion et le combat de Saint Calixte et Saint Mercurial contre les Maures, de gauche à droite.illustration : Scène de crucifiction
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
Ces scènes peintes sur le mur, complétées de planches de bois, simulaient l'ossature du retable tel qu'il s'impose en France et en catalogne, à partir du XVe siècle.illustration Combat de Saint Calixte, chevaliers chrétiens
Eglise Saint Calixte - L'intérieur

Le décor du XVe siècle

Ce siècle a vu la réalisation de nombreux travaux à Saint Calixte : mise en place du plafond (illustration), ajout de la chapelle, achat d'une cloche, ainsi que la réalisation de nouvelles peintures sur l'ensemble des murs.
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
Malheureusement, la majorité de ces peintures ont été recouvertes d'une couche de chaux suite à l'épidémie de grippe espagnole qui a touché la région en 1918.Elles apparaissent par endroit où la chaux est tombée.
Eglise Saint Calixte - L'intérieur

Dieu le Père par Melchior Rodigis

Seule la peinture à la voûte de la chapelle nord est entièrement visible.Il s'agit d'une représentation de Dieu le Père.De la main droite, il bénit, de la gauche, il tient le Globe. Il est entouré de bordures décorées, composées de plusieurs bandes ayant chacune un motif différent.On peut rapprocher cette peinture à celle qui se trouve dans l'église Saint Barthélémy de Mont (village voisin). Elles sont du même artiste, Melchior Rodigis, venu de Saint Bertrand de Comminges. Elles datent des années 1563-1565.
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
fresque du XVe siècle détail
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
Crucifixion Le Christ en, croix, Marie sa mère et Sant Jean l'apôtrefresque du XVe siècle
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
fresque du XVe siècle détail
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
Saint Jeanfresque du XVe siècle détail
Eglise Saint Calixte - L'intérieur

Le plafond peint

Posé au XVIe siècle, il ne fut peint que vers 1720, au moment où le retable fut réalisé.Il s'agit d'un plafond à solives apparentes, dit à la française, habituellement réservé aux demeures civiles.Son décor est fait de motifs peints aux pochoirs sur les solives, représentants des scènes bibliques, des épisodes de la vie des saints ainsi que le combat de Saint Calixte. Les peintures sont simplement traitées en noir et blanc, comme des gravures.
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
Dane ce cartouche peint : Les Pénitents.
Eglise Saint Calixte - L'intérieur

Le retable

La vallée du Louron, tout comme sa voisine la vallée d'Aure, conservent de nombreux retables.Cela est dû aux ateliers locaux de sculpteurs et retabliers très actifs aux XVIIe et XVIIe siècles et au peu d'actes révolutionnaires dans ces vallées.Il masque volontairement les peintures romanes du chœur et témoigne en cela de l’adaptation des nouveaux dogmes issus de la Réforme catholique.
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
Le retable de Saint Calixte est une des premières oeuvres d'un maître de l'époque, Marc Ferrère et, comme pour la plupart d'entre elles, il manifeste une fidélité à l'esthétique des décennies précédentes : composition rigoureuse, colonnes torses, statues d'évangélistes posées sur la corniche. Cependant, la présence de deux colonnes cannelées est, elle, inédite.
Eglise Saint Calixte - L'intérieur

Saint Bertrand de Comminges

Deux statues de grande taille occupent chacune un côté du retable. Sur la droite, on suppose Saint Bertrand de Comminges (illustration), sur la gauche, Saint Calixte.Commandé en 1709, il fut payé sur 9 ans et ne fut peint et doré qu'en 1728-1729.
Eglise Saint Calixte - L'intérieur

Saint Calixte

Eglise Saint Calixte - L'intérieur

La statue équestre

Sur le côté gauche, en avant du retable, se tient une représentation de Saint Calixte à cheval, datant du XVIèmesiècle, ce qui est rare pour l'époque. Elle fut réalisée vraisemblablement par un artiste local. Quand on la regarde, un élément nous frappe, l'allure du cheval, qui ne ressemble pas à un destrier prêt au combat!
Eglise Saint Calixte - L'intérieur
Cette étonnante merveille, perdue dans la montagne est depuis plus de 800 ans un lieu de recueillement et de prière. de gros travaux ont permis récemment de luipermettre de poursuivre cette mission... Mais..

Des saints vont disparaître

Les peintures murales de l'église Saint Calixte sont en danger. L'enduit s'écaille et se craquelle, les personnages qui accompagnent les habitants de la vallée depuis près de mille ans vont disparaître.L'église Saint-Calixte a été reconnue "Patrimoine en danger" par la mission Stéphane Bern en avril 2018.Nous faisons donc appel à vous et votre volonté de sauver ce patimoine d'exception.Pour cela nous lançons un appel aux dons et aux sponsors
Eglise Saint Calixte - Soutenir la restauration

il est urgent de faire un don

En toute sécurité, par l'intermédiaire de la Mairie :[http://saintcalixte.fr/index.php/faire-un-don-2/](http://saintcalixte.fr/index.php/faire-un-don-2/)
Eglise Saint Calixte - Soutenir la restauration

Visite

L'église est fermée mais il est possible d'en découvrir les trésors en appelant la Mairie pour se faire prêter les clef : +33 5 62 99 65 20L'été des visites guidées sont organisées , les horaires et rendez vous sont à retrouver sur le site : http://saintcalixte.fr

Contact

Ensemble paroissial d'Arrzau Presbytère 1 chemin Pouyhailla 65240 Arreau Tél : 05 62 98 60 56 / 06 38 92 03 79
Mairie de de Cazaux-Fréchet-Anéran-Camors Adresse postale : Le Village 65240 Cazaux-Fréchet-Anéran-Camors Horaires d’ouverture : Le Lundi : de 13h30 à 16h30 Courriel : com-cazaux-frechet-aneran-camors[a]orange.fr Téléphone / Fax : +33 5 62 99 65 20
Office du tourisme Château des Nestes - BP 20 - 65240 ARREAU Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. Fermé le dimanche. Tél. : +33 (0)5 62 98 63 15 Courriel : arreau[a]pyrenees2vallees.com
Association Projet Saint Calixte Association pour la sauvegarde de l'église :https://www.facebook.com/eglise.saintcalixte
Source d'Informations : Christian Dhugues - Wikipedia Monumentum Association Saint Calixte site : SaintCalixte.fr
Crédits : Association Saint Calixte en Louron Facebook : Christian Dhugues Flickr / Kristobalite Projet Saint Calixte Wiki Commons : Sotos, Filou, Antoine Garnier Monumentum : Antoine Garnier, Filou.Merci à tous