Eglise Saint-Gervais-sur-Couches

Proposée par : Association des Amis de Saint Gervais
Saint-Gervais-sur-Couches
Place de l'église Le Bourg - 71490
Monument Historique
Google
L’église de St Gervais sur Couches, du XIIIe siècle, classée aux monuments historiques depuis 1911, est remarquable par son architecture et possède beaucoup de caractère. Mgr Lebrun, ancien évêque d'Autun l’appelait « cette petite cathédrale ». Pour bâtarde qu'elle soit, cette église n'en constitue pas moins un spécimen très rare, peut-être unique dans nos pays de cet art religieux du XIIIème siècle qui a laissé si peu de traces.
 Cette église a été élevée d'un seul jet entre 1200 et 1260, d'où le mélange intime des procédés gothiques et romans qui s'y rencontrent.Dans ce village de 200 habitants, situé à l’écart des voies de passage, elle se trouve sur une place ombragée, entourée de maisons anciennes, d’un lavoir, de l’arbre de paix, d’un jardin des simples et de 2 croix. Au nord une croix commemorative et au sud la croix de l’ancien cimetière dont il reste 3 tombes conservées pour leur histoire.

Les origines

L'église de style gothique primitif a été édifiée entre 1200 et 1260 d'un seul jet. Elle fut l'oeuvre d'une époque où l'art ogival commençait à pénétrer dans les campagnes bourguignonnes toutes couvertes déjà de monuments de l'âge antérieur. Très ancienne et classée, le dictionnaire géographique de la France la cite comme étant du XIIe siècle mais si l'on se réfère aux Mémoires de la Société Eduenne publiés en 1911 s'appuyant sur les données fournies par le chœur de la basilique de Vézelay, par les églises Notre-Dame de Dijon, Notre- Dame de Cluny et la cathédrale Saint-Vincent de Chalon, l'auteur écrit : "Il paraît difficile d'admettre que l'église de Saint-Gervais ait été édifiée avant l'an 1200 mais il semble d'autre part, qu'elle dut certainement recevoir son achèvement avant 1260 au plus tard."

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'histoire

Une double dédicace

L'église de Saint-Gervais-sur-Couches est en réalité dédiée à deux saints : Saint Gervais - statue - et Saint Prothais, frères jumeaux, morts en martyres au Ier siècle.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'histoire

Saint Prothais

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'histoire

Au XVIIIe siècle

L'église a été tellement endommagée au fil du temps qu'elle a été déclarée à l’état de ruine à la fin du XVIIIe siècle.

La restauration

Au début du XXe siècle, cette église fut défendue en 1911 par Maurice Barrès en personne à la Chambre des Députés, au cours d'un duel oratoire qui l'opposa au député d'Autun, Germain Perier et que l'écrivain rapporte dans "La grande pitié des églises de France"(1914).

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'histoire

Le XXe siècle

Elle a été classée Monument historique le 2 juin 1911.

C’est alors que commence un e importante campagne de restauration qui durera plus de vingt années.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'histoire

Les classements Monuments Historiques postérieurs :

Le retable du XVème siècle en 1914, les statues du XVe et XVIe siècles en 1918 et 1925.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'histoire

L'édifice

Construite en pierres de la région, granit et calcaire, sa silhouette trapue est renforcée par d'imposants contreforts. L'ensemble de l'édifice est soutenu par de nombreux et puissants contreforts. Quatre en façade, d'autres jalonnent extérieurement les travées, enfin deux soutiennent les angles du chevet plat.

Elle est située sur une petite place ombragée au nord et entourée d’un espace permettant d’en faire le tour sur les trois autres cotés.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

La façade nord

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

Un visage énigmatique

Une pierre de la façade Nord est sculptée d'un visage énigmatique.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

Le clocher

Le clocher est composé de deux niveaux. Il est éclairé de baies géminées et couvert d'un toit "en bâtière" (toit à deux versants opposés, les deux autres côtés formant pignons). Le clocher abrite deux cloches de 1811 fondues par Dubois et Cochois.

Pour accéder au clocher, il faut installer une échelle et rejoindre un escalier en pierres sur la toiture de l'église. Autrefois une échelle en acier était installée, mais par mesure de sécurité, pour limiter l'accès au clocher et aux combles, elle a été enlevée.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

Cloche #1

706 kg, Sol# de la 3ème octave LAN 1811 J’AI ETE FONDUE SOUS L’ADMINISTRATION DE MR JOSEPH COMPAIN MAIRE DE ST GERVAIS. J’AI ETE BENITE PAR MR LAZARE GAUTRET CURE DESSERVANT AUDIT LIEU. J’AI EU POUR PARRAIN MR ALEXANDRE FRANCOIS DE MILLERS LA FAYE FILS DE MR ANTOINE DE MILLIERS ANCIEN COLONNEL DE CAVALERIE ET POUR MARRAINE MADAME MARIE CHARLOTTE BOIVEAU VEUVE DE MR LE COMPASSEUR DE COURTIVRON.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

Cloche #2

415 kg, Do de la 4ème octave L’AN 1811 J’AI ETE FONDUE SOUS L’ADMINISTRATION MR JOSEPH COMPAIN MAIRE DE ST GERVAIS ET BENITE PAR MR LAZARE GAUTRELET DESST AUDIT LIEU. J’AI EU POUR PARRAIN MR EDME (indéchiffrable) PROPRE ET POUR MARRAINE MADAME GABRIELLE LUCE DEGANAY VEUVE DE MR GRAVIER.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

Le portail

Le portail occidental est surligné par une arcature présentant une tête de chaque côté. Le tympan reposant sur deux colonnettes à chapiteaux finement sculptés de marguerites aux extrémités, est orné d'une Croix fleurdelisée.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

détails du portail

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur
Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

La corniche

Une corniche à modillons anime le haut des murs gouttereaux et du clocher.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

Croix au Sud

Au sud, la croix et une pierre tombale reposant sur des pattes de lion "CI-GIT JACQUES VIEILLARD DECEDE A VIECOURT LE 3 OCTOBRE 1899 Dans sa 60 e année REGRETS ETERNELS DE PROFUNDIS" sont des traces de l'ancien cimetière avec les deux tombes situées à l’ouest.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

À gauche du portail

À gauche du portail la tombe sur laquelle est inscrit "ICI REPOSE LE C. PIERRE CHARLES TANNEGUY LE COMPASSEUR DE COURTIVRON CHEVALIER DE L’ORDRE DE SAINT GREGOIRE LE GRAND DECEDE AU CHATEAU DE SAINT GERVAIS LE 22 NOVEMBRE 1875 LE JUSTE VIT DE LA FOI MON JESUS MISERICORDIEUX" et en face la tombe d’un chanoine.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

Au Nord

Au Nord, une croix commémorative entourée de chaînes de protection au nom d’Anne Monnot, érigée le 30 décembre 1857.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

À l'Ouest

À l'ouest, face au portail, l'ancien presbytère devenu propriété privée, date du XVIIIe siècle avec son vieux colombier découronné(illustration)

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

À l'Est

A l’Est, une maison dont l’entrée, tournée vers le nord, est surmontée d’une croix est l'ancienne école des filles tenues par des religieuses qui était auparavant la première mairie école du village dite “maison commune”.

illustration en attente, merci pour vos envois

Le lavoir

Plus au sud, un lavoir ovale à ciel ouvert.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'extérieur

Comme une église cistercienne

L'église dispose de trois nefs et d'un chevet plat comme dans les églises cisterciennes.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Le plan de l'église

La nef principale est doublée de part et d’autres de bas-côtés ou collatéraux. Le transept est inexistant. A l’extrémité de la nef le chevet est plat.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

La nef

La ne, avec ses quatre travées et ses collatéraux étroits, conduit à une travée de chœur à chevet plat d'un important retable.

Les croisées d'ogives de la nef reposent sur des consoles en encorbellement.

Pour autant qu'on puisse en juger sous les reprises en ciment, la voûte de la nef principale était une voûte d'arêtes soulignées par des nervures ; les bas-côtés sont voûtés en berceau plein cintre. Ce type d'église a été qualifié de « martinien » parce qu'il a été adopté par plusieurs prieurés de l'abbaye de Saint-Martin d'Autun.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Les bas-côtés

Les bas-côtés sont voûtés de berceaux longitudinaux assez exceptionnels en Bourgogne à cette époque.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Le dallage de la nef

Dans le dallage de la nef, plusieurs dalles funéraires dont l'une est gravée d’un calvaire, d’un écu armorié et d’inscriptions gothiques, une autre est datée de 1642.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Les fonds baptismaux

A droite en entrant, les fonds baptismaux, légèrement surélevés, sont isolés par une grille en bois, rappelant le nécessaire passage par le Baptême pour entrer dans la communauté chrétienne.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

La croisée du transept

A la croisée du transept, encadrant le chœur, les statues de Saint Michel terrassant le démon à gauche et de Sainte Jeanne d'Arc à droite (canonisée en 1920).

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Les chapiteaux

Les six chapiteaux de la nef ont un décor semblable et très simple : des feuilles triangulaires avec une seule nervure médiane en relief.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Les chapiteaux de la croisée

Les piliers soutenant le lourd clocher sont ornés de chapiteaux. Ces quatre chapiteaux des piles de chœur ont un décor soigné de feuilles trilobées en bouquet de trois.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Le petit moine

L'un de ces quatre chapiteaux (pile sud) sur sa face regardant le chœur, porte en son angle un charmant petit personnage, moine présentant le pain (miche) et le vin (dans une outre) symboles eucharistiques.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

De chaque côté de l'autel central, mis en place après le Concile Vatican II (1962-1965) pour la liturgie « face au peuple », des stalles autrefois occupées par des clercs pendant les offices.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Le retable

Au fond du chœur , surmontant l'ancien autel, un retable, panneau de bois peint du XVe siècle, classé en 1914, entre les statues de St Gervais à gauche et de St Prothais à droite, dans des niches à coquille. Ces deux frères, jumeaux, furent martyrisés sous le règne de Néron au premier siècle.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Saint Gervais

Saint Gervais

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Le retable / Une Pieta

Ce retable dont la réalisation est probablement en rapport avec l'Ecole d'Avignon représente une Piéta.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Le retable / La Vierge douloureuse

« Au centre : la Vierge douloureuse, mais les yeux remplis de la prescience de la Résurrection glorieuse, qui contemple, pâmé sur ses genoux, le Christ.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Les martyrs

A sa gauche : deux martyrs, la palme verte à la main.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Le retable / Le Christ

Le Christ, descendu de La Croix sur les genoux de sa mère.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Le retable / Les évêques

A sa droite : deux évêques, couverts de richesses (gantés, bagues aux doigts), l'un d'eux est plus effacé, comme si le temps avait éteint ses splendeurs» G. Valat (revue Société Eduenne tome XXXIV) souligne ici sa critique des prélats dont on n'appréciait guère le luxe et les mœurs, mais aussi leur importance religieuse, puisqu'ils ont un rôle à exercer sur terre selon la volonté divine.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Trois statues remarquables

Dans le chœur, à gauche, sur le mur, trois statues remarquables : Saint Pierre et Saint Nicolas entourent Sainte Marie-Madeleine (illustration).

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Sainte Marie-Madeleine

Statue en pierre polychrome de Sainte Marie-Madeleine du XVe siècle (classée en 1978), identifiable à ses longs cheveux et son pot d’onguents avec lequel elle vint pour embaumer le corps du Christ le matin de Pâques, attribuée à J. de la Huerta,l’un des sculpteurs officiels des ducs de Bourgogne actif de 1443 à 1452 ou au sculpteur dijonnais Nicolas Beaulcorps d’après Véronique Boucherat .

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Saint Pierre

la statue en bois de Saint Pierre (identifiable à la clé) du XVe siècle, classée en 1918.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Saint Nicolas

La statue en bois de Saint Nicolas (sauvant les trois enfants) du XVIe siècle.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Les chapelles des bas- côtés

A partir de la travée de chœur les bas-côtés s'élargissent et se terminent également par un mur plat un peu en retrait du mur de chevet, ce qui a permis d'éclairer l'abside par deux fenêtres latérales.

Ainsi élargis les deux bas-côtés forment deux chapelles : la chapelle Notre-Dame à droite et la chapelle Saint-Denis à gauche.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

La Chapelle Notre-Dame

La chapelle Notre-Dame abrite un retable avec la Vierge de Lourdes (apparitions à Bernadette en 1858), une statue de Sainte Marguerite-Marie Alacoque (apparition du Sacré-Coeur à Paray-le-Monial en 1675) et une statue de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, portant des roses. Deux vitraux éclairent cette chapelle, l'un montrant la Vierge Marie, l'autre en grisaille.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

La Chapelle Saint Denis

La chapelle dite Saint Denis abrite plusieurs statues. la statue de Saint Joseph dans la niche surplombant l'autel, celle du Curé d'Ars, celle de Saint Antoine de Padoue avec l'Enfant-Jésus sur le Livre, celle d'un saint évêque bénissant (Saint Léger ?). Un vitrail est orné de Saint Joseph père nourricier de Jésus.

Eglise Saint-Gervais-sur-Couches - L'intérieur

Visite

Ouverte de 9h00 à 20h00 Visites commentées sur rendez-vous et accès à la clef : amisstgervais@gmail.com

Contact

Paroisse Notre-Dame-de-la-Drée 4 rue Emile Zola 71360 Epinac Téléphone : 0385821109 mail : nd.dree.paroisse2014@gmail.com
Mairie de Saint-Gervais-sur-Couches Rue du Bourg 71490 Saint-Gervais-sur-Couches Téléphone : 03 85 45 51 54 Horaires : Mardi : 8h00 à 12h30 - Vendredi : 13h00 à 17h30
Amis de l'Eglise Saint-Gervais-sur-Couches Cedex 509 Le Bourg 71490 Saint-Gervais-sur-Couches
Office de Tourisme Téléphone : 03 85 86 80 38 mail : welcome@autun-tourisme.com
Sources : La Société Eduenne La Légende Dorée d’AUTUN du Chanoine Grivot, PRTL71 (http://www.pastourisme71.com/pages/les_fiches_eglises.htm)……. Archives 71 Histoire de Saint-Gervais-sur-Couches jusqu’en 1789 par Louis Ligeron, "Sur les traces d’un sculpteur du XVe siècle dans l’Autunois, de Charmoy à Marmagne, Sully et Saint-Gervais-sur-Couches" : Conférence de Madame Véronique Boucherat, Maître de conférences en Histoire de l’art médiéval à l’Université de Paris Nanterre intitulée ( 4 mars 2018) Le blog de l’Abbé Tof http://www.cloches71.com/ Association d’Epertully « Musique aux champs » https://www.musiqueauxchamps.com/villages/st-gervais.php
Crédits : Association des Amis Michel Pelat Finet Francis Didelot François Gérard Anne-Marie Chesneau Bernard Deluard François Andry Bob Evans WIKICOMMONS : Henri Heuzé, Ksnow