Eglise Saint Joseph Le Havre

Le Havre
130 boulevard François 1° - 76600
Google
Michelin (/3)
Trip Advisor
L'église Saint-Joseph est un édifice emblématique du centre-ville reconstruit du Havre. C'est le premier monument que l'on voit en arrivant par la mer. C'es l'œuvre de 'un des plus grands architectes du XXe siècle Auguste Perret. Le renouveau de l’art sacré, l’abstraction lyrique des années 1950, ainsi que les modifications liturgiques à l’origine des réformes de Vatican II, sont à mettre en exergue à la compréhension de l’édifice.
(source : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net)
L'église Saint-Joseph est un édifice emblématique du centre-ville reconstruit du Havre. C'est le premier monument que l'on voit en arrivant par la mer et un repère dans la ville.
Eglise Saint Joseph Le Havre - Histoire
L'ancienne église néo-gothique a été complètement détruite en 1944. Auguste Perret dessine avec Raymond Audigier les plans de la nouvelle église : Auguste Perret, qui était athée, voulait que l'église soit aussi un monument à la mémoire des victimes de la guerre, tandis que Raymond Audigier, très croyant, souhaitait en faire un cierge de remerciement à Dieu pour le retour de la paix....
Eglise Saint Joseph Le Havre - Histoire
....cette seconde idée a fortement influencé le choix de la forme définitive du monument en s'inspirant des précédents projets réalisés par Auguste Perret.
Eglise Saint Joseph Le Havre - Histoire
L'abbé Marcel Marie convainc le clergé et le ministère de la reconstruction de mettre en œuvre ce projet.Auguste Perret et Raymond Audigier sont les deux coauteurs de cet immense ouvrage. À la mort d'Auguste Perret, en 1954, Raymond Audigier termine l'ouvrage avec la collaboration de Georges Brochard pour le cabinet Perret.Les travaux débutèrent le 21 octobre 1951 par la pose de la première pierre. La fin du gros œuvre a lieu en octobre 1957 avec l'achèvement de la tour de 107 mètres et la remise au culte le 22 mars 1959, les aménagements intérieurs n'étant terminés qu’en 1961. La consécration du maître-autel et des aménagements (baldaquin, stalles) conçus par l’architecte Guy Verdoïa a lieu en 1964.
Eglise Saint Joseph Le Havre - Histoire
En 1997, l'église est parée d'un habillage lumineux. Le maitre verrier Marguerite Huré, assisté de sa fidèle collaboratrice Marcelle Lecamp vont travailler sur cet ambitieux projet. L'artiste va utiliser pour ses vitraux le verre antique, soufflé à la bouche, irrégulier d'épaisseur et très nuancé. L'agencement est géométrique, avec à sa base 7 couleurs : orange, jaune, vert violet, rouge, verdâtre et blanc, déclinées en une cinquantaine de nuances. Ces couleurs sont placées du plus sombre à la base du clocher pour aller au plus clair au sommet de l'édifice.
Eglise Saint Joseph Le Havre - Histoire
source : Unesco.leHavre.fr

Perret et Audigier les architectes

Dessinés par Auguste Perret avec Raymond Audigier, les plans de la nouvelle église située en bord de mer sont fortement influencés par les choix religieux des deux architectes. Après plusieurs négociations, un compromis est trouvé et ainsi l’ancienne église néo-gothique ravagée par la guerre laisse place à ce projet qui débutera le 21 octobre 1951.A la mort d’Auguste Perret en 1954, les architectes de son atelier menèrent à bien ce projet. Raymond Audigier continua l’ouvrage du maître avec Georges Brochard et Jacques Poirrier, membres de l’Atelier Perret. Ensemble ils finalisèrent ce clocher dont Perret imaginait qu’il serait le premier monument visible par les passagers venant des Etats-Unis.Achevée en 1957 avec la réalisation du chœur, l’église est remise au culte le 22 mars 1959 et l'architecte Guy Verdoïa est chargé des aménagements liés à l’autel majeur qui seront consacrés en 1964.
Eglise Saint Joseph Le Havre - Les créateurs

Auguste Perret

C’est l’un des architectes les plus importants du XXème siècle. Véritable visionnaire, il invente une nouvelle façon de voir la vie, un nouvel ordre architectural. Pour les urbanistes d’Europe, Le Havre est la plus grande réussite de la reconstruction d’après-guerre, un symbole. La ville reconstruite constitue en quelque sorte le « chef d’œuvre » d’Auguste Perret et les théories qu’il incarna.Le maître Auguste Perret (1874-1954) Fils d’un tailleur de pierre communard exilé en Belgique, Auguste Perret naît en 1874 dans la banlieue de Bruxelles. C’est dans l’entreprise familiale qu’il s’initie aux procédés de construction avant de suivre ses études à l’école des Beaux-arts de Paris. Associé à ses frères Gustave et Claude, il est l’un des premiers à utiliser le béton armé dans la construction, se heurtant au départ au conservatisme de la profession. Au printemps 1945,le Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme le nomme architecte en chef de la reconstruction du Havre.« Perret n’est pas du tout un révolutionnaire, c’est un continuateur. Sa personnalité entière est dans cette continuation des grandes, nobles et élégantes vérités de l’architecture française. » Le CorbusierOser le béton Auguste Perret fut le premier à oser le béton jusqu’alors réservé aux seuls ingénieurs, pour la construction d’immeubles. Parce que la belle architecture, comme au temps des cathédrales, met en valeur ses structures et ne les cache pas ; parce qu’il était convaincu de la nécessité d’utiliser les matériaux de son temps, notamment pour des raisons économiques, et enfin, parce que le béton restait le seul matériau capable de concrétiser ses rêves d’architecte. Ce béton, qu’il veut « armé », il le décore, il le colore, il le traite, il l’habille, grâce à différents procédés techniques tels le bouchardage, le burinage, le polissage ou le lavage. Il joue aussi sur la composition du béton (en variant les proportions de sable, de ciment et de graviers) et donne ainsi aux façades des couleurs très variées. A l’époque, Le Havre fait partie des villes les plus modernes de France. « L’architecture s’empare de l’espace, le limite, le clôt, l’enferme. Elle a ce privilège de créer des lieux magiques, tout entiers œuvres de l’esprit » Auguste PerretUne œuvre controversée La considération de l’œuvre d’Auguste Perret n’a pas toujours été aussi favorable et il a fallu attendre près de cinquante ans, soit deux générations, pour voir évoluer le regard porté sur ce patrimoine moderne unique au monde.Auguste Perret et son atelier d’architecture réalisèrent de nombreux édifices publics en France (le théâtre des champs Elysées à Paris, l’église Notre-Dame-du-Raincy, l’aérodrome d’Orly, le Centre d’Energie Atomique de Saclay…) et à l’étranger (notamment en Grande-Bretagne, Algérie, Turquie) Il jouera un rôle prépondérant dans la reconstruction des villes détruites lors de la Seconde guerre. « Le maître » meurt à l’âge de 80 ans, sa dépouille repose au cimetière Montparnasse.
Eglise Saint Joseph Le Havre - Les créateurs

Marguerite Huré : les vitraux

Marguerite Huré (1895-1967) est une artiste peintre française et un maître-verrier considérée comme l'introductrice de l'abstraction dans le domaine du vitrail religieux. L’église Saint-Joseph est l’une de ces œuvres remarquables. Elle ne compte pas moins de 6500 verres, situés dans de hautes verrières verticales capables de filtrer la lumière extérieure. Dès votre entrée, vous serez surpris par ce contraste intérieur/extérieur. Les tonalités des verres en fonction de l’orientation et l’agencement selon une symbolique précise des couleurs et des formes.
Eglise Saint Joseph Le Havre - Les créateurs
Une impressionnante présence.
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'extérieur

Le plan

Le plan de l'église est centré en forme de croix grecque.Il prolongée à l’est et à l’ouest par deux parties saillantes qui forme le chœur et le narthex.L'eglise est orientée (tournée vers l'Orient, l'est).
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'extérieur

La structure

"Quatre groupes de quatre piliers de 1,20 m x 1,20 m, reposant sur des puits descendant à plus de 12 m de profondeur, supportent à 25 m de haut, par l'intermédiaire de quatre coupelles, la tour proprement dite, élément de transition supportant le campanile - la hauteur totale de l'église étant ainsi de 104 mètres" Auguste Perret
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'extérieur

Les volumes et la sobriété

L’église est composée de volumes cubiques encastrés sur lesquels repose le clocher.La façade principale est percée de trois portes sur son premier niveau et de baies en bandes verticales à claustra sur son deuxième.La couverture présente une succession de toits-terrasses qui se rejoignent à la base du clocher.
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'extérieur
Une imposante tour clocher est au centre de la croix du plan.De forme hexagonale il culmine à 110 m (incluant le campanile). Aucune décoration sur cette imposante tour à l'exception de baies à claustra.
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'extérieur

L'espace

Une fois la porte franchie, on est surpris par l’originalité de l’édifice avec son chœur placé au centre de la nef.L’espace est dégagé de toute colonne. Le volume fait que l’on est à l’opposé de l’ambiance souvent oppressante qui peut régner dans ce genre de monument. (source : baguenaudes.net)50.000 M3.... de vide et de présence !
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur
Pas de fioriture ni de décoration, l’esthétique émane uniquement de la structure.
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur
Les quatre groupes de piliers situés au nord et au sud de l'entrée abritent en leur centre le baptistère et la chapelle des morts. Nulle sculpture, nulle décoration rajoutée ne surchargent le béton laissé brut de décoffrage.
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur

Les vitraux

Seuls les verres colorés de Marguerite Huré, maître verrier et amie d'Auguste Perret, diffusent, à travers les claustras de béton, une lumière aux tons qualifiés de "bois mort rouge sombre au nord, violacés à l'est, chauds au midi, etc., et plus foncés à la base qu'au sommet".
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur
Asseyez vous...illustration : l'autel vu du .... ciel ou presque
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur
laissez vous porter par la lumière...
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur
Vous êtes dans une cathédrale... hors du temps.L'office de carême va commencer.nota : Le chœur comprenant l’autel majeur, la clôture et le ciborium sont réalisés par l’architecte Guy Verdoïa, en 1964. L'autel est localisé au centre de l'église. C’est, ainsi, une autre des particularités de l’église saint-Joseph.
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur

Le mobilier

Aucune peinture n'orne le bâtiment qui est sobre, voire rude, et tire sa noblesse architecturale de la pureté de sa structure.Le mobilier de l'église est lui aussi très sobre. On recense notamment :Quatre confessionnaux en chêne, dans l'esprit de l'époque, auteur inconnu, classés à l'inventaire.le tabernacle mural, sculpté par Marcel Adam et orné par l'orfèvre Charles Leborgne, classé à l'inventaire.les fauteuils de célébrant (cinq fauteuils dont trois d'époque et réalisés pour l'église par un auteur inconnu), classé à l'inventaire8.les bancs de fidèles, dessinés par Georges Brochard, classés à l'inventaire.les 800 sièges de type cinéma.la sépulture de l'abbé Marcel Marie, fondateur bâtisseur de Saint-Joseph.Deux modestes statues sont présentes : une statue de la Vierge Marie et une statue de saint Joseph, l'une au Sud et l'autre au Nord.
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur

L'autel

L'autel qui est taillé dans un seul bloc de granit. Son poids est de sept tonnes. Son emplacement au centre de l'église sous la tour a été voulu par l'abbé Marie et par Auguste Perret. Cette disposition n'était pas traditionnelle dans l'architecture chrétienne lors de la construction de l'église. Elle le deviendra avec le Concile Vatican II en 1961.
Eglise Saint Joseph Le Havre - L'intérieur
La tour-lanterne fait entrer la lumière dans l'édifice grâce à ses vitraux multicolores.Les vitraux sont agencés selon une symbolique précise des couleurs et des formes renvoyant aux recherches de l’Atelier d’Art Sacré, sur les vertus théologales.Ces vitraux aux formes strictement géométriques se déclinent en sept couleurs principales (blanc, orange, jaune, vert, violet, rouge et verdâtre) pour former cinquante nuances au total. Les couleurs sont placées du plus sombre à la base au plus clair (le blanc) vers le sommet. Les couleurs dominantes dépendent également de l’orientation. À l’est, lilas rosé, or et vert pour la Nativité. Au sud, orange, jaune et or symbolisent la splendeur et la gloire de Dieu. À l’ouest, le rose dominant et le rouge représentent l’action et la force. Enfin, au nord, le bleu prépondérant est la couleur de la Vierge et du ciel.
Eglise Saint Joseph Le Havre - Les vitraux
Les couleurs dominantes varient suivant les points cardinaux : . à l'est : les lilas rosés accompagnent l'exaltation des ors et verts symbolisant la nativité, . au sud : or et orange exaltent la puissance de l'Esprit, la splendeur et la gloire de Dieu. "Les jaunes flamboient comme des clameurs de victoire" Marguerite Huré, . à l'ouest : la couleur rose domine, éclatante et généreuse. Elle est accompagnées de rouge, couleur de l'action et de la force, . au nord ; le bleu est prépondérant, immatériel et profond. Il symbolise le ciel, la couleur de la Vierge.(source : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net)
Eglise Saint Joseph Le Havre - Les vitraux
Par ailleurs, sombres en partie basse, les verres s’éclaircissent en allant vers le haut de la tour : ils deviennent translucides au sommet. En outre, le nombre de vitraux augmente proportionnellement avec la hauteur : la partie basse ne comporte qu'un panneau lumineux sur deux alors que le haut est une immense verrière. Ce parti pris architectural et décoratif crée un sentiment d’élévation spirituelle et de grande unité esthétique
Eglise Saint Joseph Le Havre - Les vitraux
La réalisation des stations du chemin de croix
La réalisation des stations du chemin de croixL’église Saint Joseph est un phare dans la ville du Havre, la lumière qu’elle inonde doit venir de la dévotion que chacun de nous pourra vivre dans le cœur de l’église. Mais pourtant elle ne possède pas de chemin de croix. Un chemin de croix participera d’une telle lumière renforçant la spiritualité de l’édifice.La paroisse Saint Martin du Littoral, avec l’appui de l’Ecole d’Art du Havre (ESADHaR), compte l’en doter. Un travail de longue haleine a été initié avec les artistes, deux étudiants qui se sont investis profondément dans ce projet, et les différentes commissions de la paroisse et du diocèse pour arriver à la réalisation d’un chemin de croix qui s’intègre à l’architecture unique de l’église construite par Auguste Perret. Le projet a été conçu en harmonie avec les codes de couleur des vitraux de Marguerite Huré.
Eglise Saint Joseph Le Havre - Soutenir et aider

La souscription

Elle est en principe close...Mais si vous le voulez vous devriez encore pouvoir y participer.https://www.credofunding.fr/fr/chemindecroix
Eglise Saint Joseph Le Havre - Soutenir et aider

Visite

Accessible tous les jours, toute l'année de 10h à 18h. Visite libre.Groupes acceptés.Visites guidées sur demande au 02 32 74 04 04

Contact

Paroisse Saint Martin du Littoral 20 rue Séry 76600 Le Havre,02.35.46.34.57, stmartin-littoral@catholique-lehavre.cef.frVous pouvez soit appeler l’accueil paroissial, soit venir aux horaires d’accueil qui sont :Lundi de 14h30 à 16h30 Mardi de 9h30 à 11h30 Jeudi de 9h30 à 11h30 et de 14h30 à 16h30 Vendredi de 9h30 à 11h30 IL N’Y A PAS D’ACCUEIL PAROISSIAL PENDANT LES VACANCES SCOLAIRESHORAIRES DE MESSES :Messes dominicalesle samedi à 18h à Ste Adresse le dimanche à 10h30 à St Joseph (du 1er mai au 31 octobre inclus) le dimanche à 10h30 à St Vincent de Paul (du 1er novembre 30 avril inclus) Messes de semainesCarmel : tous les jours à 8h30 et le dimanche à 9h Petites sœurs des pauvres : tous les jours à 11h et le dimanche à 10h30 Les mardi et jeudi à 11h à St Joseph (chapelle du St Sacrement) Le jeudi à 9h à la Chapelle Notre Dame des flots Le vendredi à 11h à Ste Adresse
Mairie du Havre
Office de tourisme OFFICE DE TOURISME DE L’AGGLOMÉRATION HAVRAISE186 boulevard Clemenceau - BP 649 - 76059 Le Havre CedexEmail : contact@lehavretourisme.com Tél. : 02 32 74 04 04
Source d'Informations : Jacques Bazaille /FB - Wikipedia http://jeanpierrekosinski.over-blog.net http://baguenaudes.net/le-havre-eglise-saint-joseph/ https://culturezvous.com/eglise-saint-joseph-auguste-perret-havre/ https://monhavredeculture.wordpress.com/2014/02/
Crédits : Jacques Bazaille Flickr : Pat, Frederic Bisson, Esther Westerveld, Georges de Walkeneer, C.Y.R.I.L., Henning Laweke, UnescoLeHavre.org LeHavredavant.ffr, Baguenaudes, Monhavredeculture, PxHere, CtredoFundingWiki Commons : Arizonaman1, Ketounette, Philippe Ales