Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac

Proposée par : Marie-Noëlle Clement
Astarac
Le Village - 32140
Sauvegarde de l'art français
Fondation du Patrimoine
Monument Historique
Trip Advisor
Google
Michelin (/3)
Sur une colline du sud du Gers, au sein du territoire de l'Astarac, l'église Saint-Laurent ( fin du XVe siècle) est édifiée dans le petit village de Mont d'Astarac et sa centaine d'habitants.Son architecture lui vaut d'être inscrite à l'Inventaire des Monuments Historiques.Pousser le lourd portail, permet de découvrir un trésor bien caché, des peintures murales datant de la fin du XVème siècle, classées Monument Historique en 1970.Un ensemble d'environ 250m2 restauré avec précision et professionnalisme envahit l'ensemble du choeur, sa voûte et les 2 chapelles sud.

L’origine - XVe siècle

Aux alentours de 920-930, Mont d'Astarac devient la capitale du Comté d'Astarac par héritage, et Arnaud Garsie, fils du duc de Gascogne, y installe son château en bois.

L'église Saint-Laurent est construite à la fin du XVe siècle hors les murs du village, par manque de place.

Elle fait face à la tour porte en pierre, seul vestige de ce site féodal. (illustration)

Petit à petit, le village décline après le Moyen-Âge, et, l'église arrive jusqu'à nous, discrète, à l'aube de 1968.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L'histoire

1968

Cette année là, la découverte de peintures murales,grâce à Jean-Michel Lassure (Université Toulouse le Mirail) dans l'église dédiée à Saint Laurent confère au village une certaine notoriété et en a fait un site historique qui lui permet de voir aujourd'hui visiteurs et passionnés s'intéresser à son patrimoine.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L'histoire

Une église fortifiée et.... gothique

Au centre du village, l'église possède une structure architecturale extérieure gothique, fortifiée et trapue.

Ses proportions, pour l’église d’un petit village, sont monumentales : 34,20m de longueur, une nef de plus de 29m et un chœur haut de 10m.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’extérieur

La façade

La façade est surplombée par une tour-chambre des cloches et d'une flèche rebâties au milieu du XIXe siècle (1841) à la suite de la destruction de la tour-flèche d'origine par la foudre et l'incendie qui suivit.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’extérieur

Un style local typique

En faisant le tour du bâtiment, la simplicité du plan saute aux yeux.

L'appareillage en blocs de molasse( grès tendre jaune) et les tuiles plates du toit sont typiques du style des édifices religieux de la Haute vallée du Gers.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’extérieur

Le chevet

Le plan de l'église apparaît avec une nef large.

Le chevet pentagonal est encadré au nord, d'une sacristie et d'une chapelle; au sud, d'une sacristie moderne et de deux chapelles.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’extérieur

Le porche

Le porche actuel, avec ses trois arcatures brisées, détruit lui aussi par la chute de la flèche, a été reconstruit en 1853.

En pénétrant dessous, on y découvre une série de sculptures de réemploi sur les consoles des piliers, au nord-ouest : un couple nu s’affrontant, symbolisant probablement la lutte du bien et du mal; au sud ouest un personnage masculin accompagné d’un chien...

Le voûtement du plafond repose sur de curieux culs de lampe.(illustrations)

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’extérieur

La tour clocher

A droite, le clocher carré coiffé d’une flèche d’ardoise, terminée par une imposante croix-girouette.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’extérieur

Les peintures murales

Aujourd'hui, préservées et restaurées grâce à la volonté tenace de la maire du village, Françoise Casalé, les peintures de l'intérieur de l'église n'étaient pas dans un état correcte de conservation à leur découverte en 1968.

Elles ont fait l'objet d'une restauration non invasive permettant au spectateur de voir l'état le plus originel possible avec des méthodes et des matériaux les plus proches de l'époque.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

L'iconographie religieuse est représentée "à la mode" de cette fin du XVe siècle.

Les tenues vestimentaires et les objets quotidiens sont typiques de cette période et des habitudes populaires comme dans la représentation de la Cène.

Ces peintures murales ont été identifiées comme la réalisation, à la fin du XVe siècle, d'un atelier local itinérant. D'autres églises des villages voisins possèdent des peintures semblables en plusieurs points.

Cf : la route des Eglises peintes en Astarac, plus loin.

Le décor peint est récompensé par le Label de la Fondation du Patrimoine, le Ruban bleu du département, un prix du Pèlerin Magazine et une étoile au Guide Vert Michelin.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

Dans le chœur

L'ensemble du décor peint du choeur est réalisé à la technique de la détrempe, où l'eau est utilisée pour dissoudre des pigments naturels locaux, posés sur un enduit sec. L'effet rendu est celui d'une peinture aquarellisée d'une palette de tons réduits.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

Les douze scènes de la Passion

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

Ces peintures sont un livre ouvert racontant la Passion du Christ de l'entrée à Jérusalem à la descente aux Limbes. En cette fin du XVe siècle, c'est un sujet très courant, qui tenait une place importante dans la pédagogie religieuse.

Douze scènes racontent cette Passion jusqu'à la crucifixion.

illustration : en haut : La Cène, le dernier repas du Christ avec ses apôtres, prélude à la Passion, le Jeudi Saint.

en dessous : La descente de Croix et la Mise au tombeau du corps du Christ

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

Le Tribunal Céleste

Elles sont accompagnées du grand thème du Tribunal Céleste avec le Christ Juge, et, le Paradis avec saint Pierre et son château sur le panneau central du choeur qui accueille les défunts réssucités.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

A sa droite, l'Enfer avec la figure du Léviathan, monstre "crocodilien" et les démons.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

L’Arbre de Jessé

Ces représentations du Tribunal Celeste font face au majestueux "Arbre de Jessé"( sur la gauche), véritable arbre généalogique de Jésus, représenté sous forme d'un arbre couvert de fleurs avec 14 rois de Juda descendants de Jessé, père de David.

Ils sont tous représentés en musiciens entourant une Vierge à l'enfant Jésus nu, levant les bras vers les fidèles afin de les attirer à la prière.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

Le Trône de Grâce

Sur la voûte dominant ce choeur, se trouve au centre, le trône de Grâce, la Trinité du père, du fils et de l'esprit, saint en colombe.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

Les 6 voutains sont peints de médaillons figurant les évangélistes et leurs attributs et les 4 docteurs de l’église.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur
Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur
Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur
Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

Les trois chapelles

Les trois chapelles s’ouvrent sur la nef par un arc brisé. Leur clé porte une roue solaire cernée d’une tresse et d’un bourrelet.

Les consoles portant les ogives représentent des têtes barbues, têtes masculines surmontant un livre ouvert ou personnage au livre.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

La Chapelle de la Vierge

Ce décor peint est accompagné par d'autres peintures murales dans les 2 chapelles sud restaurées entre 2008 et 2011.

La chapelle de la Vierge loue le culte du fils faisant face à une peinture de la Dormition* de la Vierge (illustration) et de la Présentation de l'enfant Jésus aux Rois Mages.

* Mort de la Vierge Marie, considérée comme un court moment qui précéda son Assomption. La Vierge ne mourut, ni de vieillesse, ni de maladie; elle fut emportée par la véhémence du pur amour; et son visage fut si calme, si rayonnant, si heureux, qu'on appela son trépas la dormition (Huysmans, Oblat,t. 2, 1903, p. 163).

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

La seconde chapelle est couverte d'un décor végétal de grandes arabesques aux tons ocres et rouilles datées de la fin du XVe siècle comme tout l'ensemble.

Un détail de l'ancien décor XIXe siècle est resté sur l'arche de la chapelle comme témoin de l'histoire de l'église.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

Les statues du chœur

En prolongement des arcs de la voûte du choeur,des sculptures très identiques dans le style de celles du porche...

Roue solaire, personnages masculins avec un livre, avec un chien, barbu, ou élevant les mains dans un geste d’acclamation et de prière

Elles proviennent, elles aussi d'un atelier local, ayant travaillé dans d'autres édifices religieux voisins.

illustrations en attente, merci pour vos envois.

La chaire à prêcher

En redescendant la nef, arrêtez vous devant la chaire à prêcher.Beaucoup plus récente que les fresques elle est du XVIIIe siècle et d’inspiration baroque.

Contrastant avec les peintures murales, elle est ornée de figures d’apôtres et martyr encadrant le Christ et surmontée, d’un ange à la trompette touchant de grâce et de naïveté.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur
Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur
Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - L’intérieur

Profitez de votre visite pour vous promener menez vous d'églises en églises à la découverte des peintures murales et des sculptures du sud du Gers.

Lesédifices religieux que vous découvrirez datent du XIIe au XIXe siècle. Une partie de cette route est née de la volontéd'un groupe d'habitants de l'Astarac à mettre en valeurles richesses patrimoniales de leurs chapelles et églises, toutes connues pour leur remarquable décor peint. Cette tradition picturale remonte aux alentours du XIVe et XVIe siècles.

Téléchargez ici la plaquette de la route des Eglises Peintes de l’Astarac

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - La Route des Eglises peintes
Sans eux, cette présentation n’existerait pas. Qu’ils en soient ici remerciés.

Marie-Noëlle Clément

Marie Noëlle est à l’origine de la présence de cette belle église parmi les BellesEglises. C’est elle qui l'a proposée via le site www.BellesEglises.com avec partie importante des textes et plusieurs photos parmi les plus belles.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - Découvrez nos photographes

Little Honeycomb

Sur la plateforme FLICK’r Little Honeycomb expose un très grand nombre de photos, dont un formidable reportage sur l’église Saint-Laurent.

Une page à visiter...

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - Découvrez nos photographes

Wkimedia Comons : MC65, Monique C. et Liac

Ils /Elles sont trois à avoir mis leur photo dans l’encyclopédie numérique Wikipedia.

Retrouvez ici la présentation de l’église sur Wikipedia avec leurs photos.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - Découvrez nos photographes

Tripavisor 306-24

Sous ce nom énigmatique se cache un amoureux de cette église qu’il loue sur Tripadvisor.

Pour retrouver ses photos et ses commentaires, c’est ici.

Eglise Saint-Laurent de Mont d’Astarac - Découvrez nos photographes

Visite

Vous pouvez contacter Marie-Noëlle Clément, présidente de l'association la Route des peintures murales du Gers, afin de programmer une visite guidée ou obtenir toute information concernant l'église.(tél:06.64.35.09.55).

Contact

Paroisse Saint Vincent de Paul Paroisse Saint Vincent de Paul Place du Foirail 32140 Masseubesaintjeanbaptistedumirandais32@gmail.com
Mairie de Mont d'Astarac Adresse : 32140 Mont d’Astarac Tél / fax : 05.62.66.04.70 Mail : mairiemontdastarac@ozone.net Maire : Mme Françoise CASALE Secrétaire de mairie : Véronique CARRAU Heures et jours d’ouverture : Vendredi 9h à 12h30
Association de La Route des peintures murales... Office de Tourisme Val de Gers 2 avenue Jules Duffort 32140 Masseube
Un Village Médiéval en Gascogne
Office du tourisme Val de Gers Office de Tourisme Val de Gers 2 avenue Jules Duffort 32140 Masseube
Sources : " Eglises du Magnoac et de l'Astarac" par J.-Michel Lassure - Société académique des Hautes-Pyrénées."Les peintures murales de l'église de Mont d'Astarac (Gers)" par J.-Michel Lassure- Extrait de la Revue du Comminges Tome XC- année 1977.
Crédits : Marie-Noëlle Clement Flickr: Little Honeycomb Tripadvisor : 306-24 Wiki Comons : Monique C., MC65, Liac