Eglise Saint-Laurent-la-Roche

La Chailleuse
rue de la Mairie - Saint-Laurent-la-Roche - 39570
L’église de St Laurent-la-Roche occupe un point de vue bien particulier sur le premier contrefort du Jura, dans un arc rocheux avec pour fond les plaines de la Bresse.On ne peut pas la dissocier de la Madone qui veille sur le village de St Laurent-la-Roche du haut de son rocher face à un point de vue époustouflant, belvédère bien connu dans la région.Là s’élevait autrefois un puissant château fort, démantelé sur ordre de Louis XIV en 1668. La vue s’étend au loin d’un côté sur la vallée puis sur la plaine, de l’autre sur les maisons du village, alignées le long des rues dont le tracé laisse parfois deviner le passé.Le village est sur le parcours du GR 59 et fait partie de la commune nouvelle de la Chailleuse.L’église de St Laurent-la-Roche est classée Monument historique depuis 1991. Les peintures murales représentant l’Adoration des Mages découvertes en 1992 également, ainsi que le tableau « Notre Dame des 7 douleurs » daté de 1613.
source : Etude de Paul Barnoud ACMH. Décembre 2017
une église qui s'est transformée pendant près de mille ans !
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Hstoire

Xe siècle

En l'an 901 - Première mention d’une chapelle qui devient l’église d’une paroisse importante composée de plusieurs bourgs d’alentour.Celle-ci regroupa les moines d’Augisey, chassés par les invasions puis devint paroisse regroupant les villages d’Essia, Géruge, Arthenas, Augisey et quelques granges éparsesAu Xème siècle, s’instaura un prieuré dépendant de Gigny d’obédience clunisienne. La liste des principaux prieurs connus s’étale sur plusieurs centaines d’années.Les abbesses de Château Chalon (abbaye voisine, où naquit le fameux Vin Jaune) ont le patronage de l’église jusqu’en 1602.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Hstoire

XVe et XVIe siècle

XVème siècle1481 - Construction de la chapelle de la Vierge (chapelle sud du chœur) qui reçoit la sépulture du curé Catron.1494 - Construction de la chapelle Barrau (chapelle nord du chœur).
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Hstoire

XVIe siècle

Construction des deux chapelles greffées sur la nef, de style gothique, dédiées l’une à Sainte-Anne, l’autre à la Sainte-Croix.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Hstoire

XVIIe siècle

Reconstruction et allongement de la partie occidentale de la nef avec remploi de l’ancien auvent. Le socle de bénitier, placé dans la chapelle nord de la nef, porte l’inscription 1691 qui correspond sans doute à cette campagne de travaux.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Hstoire

XVIIIe siècle

Début XVIIème - Construction de la Sacristie1780-1782 - Restauration du clocher : réfection totale de la charpente, reprise de la couverture en lave, réduction des baies sud et ouest et reconstruction du beffroi. L’architecte Augustien Devernois entreprend des travaux généraux sur l’église : repiquage de la couverture en laves de la nef et de la chapelle sud du choeur, reprise du dallage de la nef et des quatre marches de l’entrée, restauration intérieur de l’église au lait de chaux.1793 - Le pan ouest de la couverture du clocher s’écroule. La chute des laves provoque la démolition d’une partie de la toiture de la nef jusqu’à la première ferme.

XIXe siècle

1808-1829 - Effondrement de la chapelle Barrau (chapelle nord du chœur) en 1808. L’architecte Robert de Lons entreprend sa reconstruction.1823 - Restauration des parements intérieurs de l’église, à l’exception de la chapelle Barrau, réalisée par Laurent Collé de Lons.1832 - Devis de travaux pour la sacristie : la voûte, qui menace de s’écrouler est démolie et remplacée par un plafond en bois.1843-1847 - Reconstruction par l’architecte Vittot du mur du pignon occidental et de l’auvent. Ce dernier est reconstruit avec un remploi des colonnes, mais suivant des dimensions différentes.Restauration des enduits intérieurs de l’église, de la charpente et de la couverture de la nef.1866 - Incendie dans l’église.1897-1901 - L’état des couvertures est déplorable. Des fuites sont visibles dans la chapelle Barrau, en raison de la présence de fissures dans les voûtains. Des poutres du beffroi sont brisées par la chute des cloches. Le beffroi du clocher ainsi que la couverture de la chapelle sont restaurés par l’architecte Edmond Camus de Lons.1898 - Réalisation de vitraux historiés dans la chapelle de la vierge (chapelle sud du chœur).(illustration)
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Hstoire

XXe siècle

1900-1910 - La couverture de laves est remplacée par une couverture en tuiles plates1920 - Restauration des parements intérieurs du chœur et de la sacristie.1974 - Restauration de couvertures en tuiles plates (hormis le clocher).1988 - Réalisation d’un drainage extérieur au sud et à l’ouest.8 juin 1990 - Classement comme monument historique.1992 - Réalisation d’un enduit sur les parements intérieurs de la nef, y compris des décors des arcs doubleaux.1996 - Réfection de la couverture du clocher en ardoise endommagée par la foudre. Mise en place dd chéneaux en cuivre en bas de pente. Rejointoiement des chapelles extérieures.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Hstoire
l’église s’élève au milieu d’un cimetière jamais abandonné, clos d’un mur de pierre.D’un plan allongé à vaisseau unique, elle se compose de plusieurs corps de bâtiments de hauteur inégale, auxquels s’adossent quatre chapelles.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Extérieur
Au centre, le clocher revêt un aspect puissant souligné par la rareté des ouvertures. En dessous, le portail latéral en plein cintre, orné de moulures sur bases prismatiques, sert d’entrée courante.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Extérieur
Le portail ouest en plein cintre est précédé d’un curieux auvent apparenté à celui de l’église de Château-Châlon. De courtes colonnes attestent leur appartenance à un édifice plus ancien par l’inscription sur la pierre pupitrale P. Gentet , aumônier à Gigny, en lettres gothiques du XIVème siècle.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Extérieur
Les baies bien réparties s’inscrivent en arcs brisés des XVème et XVIème siècles et comportent à leur base des culots ornés de rares blasons ou de sculptures.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Extérieur
Dans son ensemble, l’édifice se réclame plutôt de la fin du XVème siècle, sauf le chœur et l’avant-chœur d’une antériorité certaine et l’allongement tardif de la nef. Plusieurs modifications apportées à la toiture du clocher ont été effectuées à des époques plus récentes.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Extérieur
Texte d’Agnès de Belleville – Diplômée de l’Ecole du Louvre
L’entrée actuelle se situe dans la travée sous le clocher.Remonter jusqu’à l’autel principal. La vue en enfilade permet de situer les différentes époques.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Chœur

Chœur à chevet plat, voûté d’ogives sur colonnettes portant à gauche des armoiries parlantes : 3 miches et inscriptions : P. Michelot fit fe. [faire] ceste [pierre] ; à droite, Catron, daté de 1457.Nombreuses traces sur le mur du chevet d’une décoration peinte disparue.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Vitrail XIXe - Jugement du diacre Laurent

Jugement du diacre Laurent.Traduit devant le tribunal romain au cours des persécutions, il avait distribué en toute hâte les biens de l’église qu’il gérait comme diacre. Ainsi il put répondre : « Mes richesses, les voilà ! » en désignant les pauvres regroupés autour de lui.Paysage en grisaille évoquant le village et son rocher ; une croix à la place de la Madone actuelle.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Peinture murale dans le chœur au nord.

Adoration des Mages (début XVIIème - MH )Dégagée en 1992, cette peinture constitue un exemple rare dans cette région. Belles couleurs fraîches, décor naturaliste ; le blason suspendu à l’arbre indique que le donateur à gauche, est Louis, bâtard de Jean de Chalon Arlay.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Avant-chœur

Voûte en berceau légèrement brisé de persistance romane. Larges arcades fin XVème au niveau des deux chapelles, fermées au siècle dernier.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Quatre grands tableaux du XVIIIème siècle. Scènes de la vie du Christ (vers 1750)

Au nord : Pentecôte et Ascension ; au sud : Nativité et RésurrectionTableaux en attente de restauration en raison de leur valeur artistique. La Résurrection serait une réplique intéressante de la toile de Carle Van Loo ( Cathédrale de Besançon, MH ).
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Chapelle Barrau

Fondée en 1494. Voûtes d’arêtes. Etat critique en 1689. Effondrement partiel en 1821. Réfection sommaire.

Chapelle de la Vierge

Voûte d’aspect gothique tardif ; fenêtre incomplète dégagée à notre époque. Pierre tombale du curé Catron dont le nom est inscrit sur la colonnette droite du chœur. Armoiries martelées aux clés de voûte. Abrite une partie d’un ancien retable probablement XVIIIe, véritable témoignage d’art populaire.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Chapelle seigneuriale

Fragment de peinture murale visible (Descente de croix, XVIIème siècle) ; ouverture dans l’axe de l’autel –ou hagioscope-permettant au seigneur de suivre les offices.Inscription commémorative (1621). Texte en latin dont la signification réelle a été mise en lumière par une récente étude*. Hommage émouvant d’un mari éploré, Renobert de Mont-Saint Ligier, seigneur de Saint-Laurent-la-Roche, à sa jeune femme, Charlotte de la Favée, décédée en couches en même temps que son enfant.Partie subsistante d’un enfeu (XIV ème siècle) où reposa Béraud de Saint-Nizier, jeune seigneur des lieux, fils d’Etienne et d’Hughette de Sainte-Croix, épouse meurtrière au destin hors du commun
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Travée sous clocher

Voûtes d’ogives sur culots de profil XVIIème. Décoration ocre sur les arcs brisés. A droite, de l’entrée, croix de consécration en couleurs.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Chapelle des Fonts baptismaux

Voûte en berceau brisé du XVIème siècle. Fonts baptismaux en pierre datés de 1691 .
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Notre-Dame des Sept Douleurs.( MH)

Peinture datée de 1613 sur le cadre. Dans les médaillons : scènes de la vie de la Vierge, donateurs agenouillés : le capitaine Pierre de Courlon, gouverneur du château de Saint-Laurent-la-Roche et sa femme Françoise Bancenel. Derrière eux, se tiennent leurs saints protecteurs. A gauche, saint Laurent est représenté avec un gril, son attribut traditionnel.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur

Saint Germain et saint Vincent, patron des vignerons

Une des nombreuses copies exécutées au XIXème siècle, d’après un tableau de J.-M. Vien (1716-1809). Saint Vincent de Saragosse, diacre et martyr espagnol, y est représenté glorifié par saint Germain, fondateur de l’illustre abbaye parisienne.Un vignoble réputé détruit par le phylloxera, s’étendait autrefois sur les pentes ensoleillées du village.merci d'avance pour l'envoi d'une illustration..;

votre visite...

... se termine.Ne partez pas, asseyez vous, laissez vous prendre par cette atmosphère et regardez autour de vous
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur
toutes ce petites merveilles
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur
témoignages de siècles de foi...
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur
d'interrogation
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur
et de prières
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Intérieur
Saint Laurent, diacre et martyr

Qui est Saint Laurent ?

Un chef romain aurait dédié à saint Laurent les terres qu’il avait reçues en apanage, tradition perpétuée par les moines d’Augisey.Considéré comme le plus grand martyr des débuts du christianisme, le diacre Laurent était chargé auprès du pape Sixte II de secourir les pauvres et suspecté de détenir des richesses convoitées par l’Empereur Valérien. Traduit devant un tribunal, il fut condamné à être brûlé vif sur un gril en l’an 258. Plusieurs représentations du saint figurent à l’intérieur de l’église.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Saint Laurent

Bannière Saint Laurent pour les processions

Jadis, une bannière à son effigie était portée par les hommes pendant les processions qui montaient à la Madone.Saint Laurent est le patron de l’église et du village. La fête patronale de Saint- Laurent se célèbre le 10 août.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Saint Laurent

Adhérer

Adhérer, c’est apporter un appui précieux à la défense d’un patrimoine. Nous avons choisi un montant d’adhésion raisonnable pour permettre au plus grand nombre de s’associer à ce projet. **Sachez que votre contribution nous est précieuse.**Augmenter notre nombre d’adhérents nous donne du poids et nous permet de mieux agir pour obtenir des financements pour contribuer à la restauration de l'église.Cotisations annuelles 2018Adhésion membre actif : 10 € Adhésion membre bienfaiteur ou personne morale : 50 €A adresser accompagné de votre règlement à l'ordre de Amive :AMIVE2 place de la MairieSt Laurent-la-Roche39570 La ChailleuseVous pouvez également adhérer à l’occasion des différents évènements organisés par l’AMIVE.
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - Soutenir l'association
Apportez, à votre tou, votre pierre à ce projet collaboratif

A bientôt

**Emportez toutes ces souvenirs et ces images, avec vous...et pensez à nous [proposer ](http://bit.ly/nouvelleeglise)vous aussi de BellesEglises!****A bientôt... **
Eglise Saint-Laurent-la-Roche - A bientôt ...

Visite

Tous les mardis de juillet et août, de 14h à 18h Pendant les Journées du Patrimoine les 20,21 et 22 septembre 2018 de 14h à 18h Les visites sont assurées par des guides bénévoles de l'association.Ou sur rendez-vous : Jean Paul Gaulier, Tél : (03) 84 44 24 75, mail : amive@laposte.netOffices : Rattachée à la paroisse de St-Georges-du-Revermont, des offices religieux y sont célébrés régulièrement. (voir contacts)

Contact

Paroisse de Saint Georges en Revermont Père Théophile SAIDIsaint-georges@eglisejura.comsite web inaccessible, cliquez pour ici pour Messes Info.
Association de Mise en Valeur de l'Eglise.... L’AMIVE, Association de Mise en Valeur de l'Eglise de St Laurent-la-Roche a pour objet de sauvegarder l’église et son contenu, son patrimoine architectural, culturel, historique et environnemental, et de contribuer à sa restauration et à sa mise en valeur.L'Association est une association Loi de 1901, crée à l’initiative de Jean Paul Gaulier, Maire délégué de Saint Laurent la Roche et 1er adjoint de la commune de La Chailleuse2 place de la mairie 39 570 Saint-Laurent-la-Roche Tél : 06 22 26 02 30
Commune de La Chailleuse 269 Grande Rue - Arthenas - 39270 LA CHAILLEUSE 39 570 La Chailleuse 03 84 44 21 82 03 84 44 21 82 (fax.) Cliquez ici pour nous contacter MAIRIE : lundi 9h00 - 11h30 mardi-mercredi-jeudi 8h30 - 11h30 vendredi 9h00 -11h30 et 14h00 - 17h30 (semaine paire) / 8h30 - 11h30 (semaine impaire) samedi 9h - 11h30 (semaine impaire)
Office de tourisme... ... du Pays des Lacs et Petite MontagneL’équipe de l’Office de Tourisme vous souhaite la bienvenue sur le territoire ‘Lacs et Petite Montagne’. Nous sommes à votre écoute pour vous programmer des vacances de rêve, venez nous rencontrer!BUREAU D'INFORMATIONS DE CLAIRVAUX LES LACS 36 grande rue - 39130 CLAIRVAUX LES LACS Tél : 03 84 25 27 47 - otsi@juralacs.com Octobre à Mars > Le lundi, mardi, mercredi et vendredi 10h-12h/16h-18h > Pendant les petites vacances scolaires du lundi au samedi 10h-12h/15h-18h. fermé les jours fériés Avril à Septembre : du lundi au samedi 9h-12h/14h-18h, jours fériés 9h-13h. Fermé le lundi de Pâques Juillet - Août : du lundi au samedi 9h30-18h30 non stop, dimanche 9h-13hBUREAU D'INFORMATIONS D’ORGELET 1, bis place du Colonel Varroz - 39270 ORGELET Tél : 09 70 71 77 05 - www.ccorgelet.com - pointi@ccorgelet.com Ouvert du 7 avril au 30 septembre et pendant les petites vacances scolaires (horaires variables) Du 1er juillet au 31 août, ouvert tous les jours : Du lundi au vendredi 9h-12h30 / 14h30-19h, le samedi 10h-12h30/14h30-19h et le dimanche 10h-12h30BUREAU D'INFORMATIONS D’ARINTHOD 1, rue des arcades - 39240 ARINTHOD Tél : 03 84 35 36 70 - arinthod@juralacs.com Ouvert du 28 avril au 8 septembre, fermé le 1er juin : ouvert lundi, mardi, vendredi et samedi de 9h à 13h et de 14h à 18h, le dimanche matin 9h-12h en juillet août.
Source d'Informations : Béatrice Genet et l'Association de mise en valeur de l'église de Saint Laurent la Roche - Sources : A. Rousset. Dictionnaire géographique, historique et statistique… du Jura , t. III,1855 ; P. Lacroix. Eglises jurassiennes romanes et gothiques, Cêtre, Besançon, 1981 ; P. Barnoud, ACMH. Eglise Saint-Laurent. Etude préalable à la restauration intérieure, 2007 ; M. Marchand. « Epigraphie et héraldique de l’église de St-Laurent-la-Roche » pp. 426-433, 2013 dans Travaux, 2012, Société d’Emulation du Jura, Lons-le Saunier ; * S. Antès. « L’inscription commémorative de la chapelle seigneuriale de Saint-Laurent-la-Roche (1621) » dans Travaux 2016, idem, 2017, pp. 47-54.
Crédits : Benjamin Genet Alain Juif