Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire

Proposée par : Léa David
Chateauneuf sur Loire
11 grande rue - 45110
Monument Historique
Google
Trip Advisor
L'église Saint-Martial, située au cœur de la ville de Châteauneuf-sur-Loire, vous attend pour une découverte historique et atypique. cet édifice d’architecture romane regorge de trésors : le tombeau gothique du marquis de la Vrillière, l’orgue et ses tuyaux en chamade, la statue en bois polychrome de la Vierge à l’enfant…D'architecture romane, l'église est classée monument historique de France en 1862 pour le mausolée du Marquis de La Vrillière et ses étranges cariatides en forme de squelette qui l'encadrent. À voir également : la statue de la Vierge à l’enfant.Sa particularité :  Galerie ouverte entre le clocher et la nef.L’église est classée Monument historique depuis 1941.13e siècle, 14e siècle, 15e siècle, 17e siècle

Le XIIe siècle - l'origine

Située autrefois au lieu-dit "la Ronce" et dédiée à saint-Martial, l'église paroissiale est transférée au cœur du centre-ville de Châteauneuf au milieu du XIIème siècle à proximité du "château neuf. »

illustration : La vie de saint Martial - Remise du bâton de saint Pierre (détail) - Voûtain est. Chapelle de saint Martial, Palais des Papes, Avignon, Vaucluse, France.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - L'histoire

XVIe siècle - Les guerres de religion

À l’époque, ce vaste édifice est dominé en son centre d’une tour clocher à la croisée du transept. Elle sera détruite lors des guerres de religion.

XVIIe siècle

De 1571 à 1627, l’église est profondément remaniée avec la construction, à l’extrémité ouest de l’édifice, du clocher actuel d’une cinquantaine de mètres de haut et l’agrandissement du choeur.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - L'histoire

XIXe siècle

Après la Révolution française, de nouveaux travaux modifient l’environnement de l’église.

Entre 1835 et 1860, on construit une sacristie et on détruit les nombreuses échoppes qui s’étaient adossées au bas-côté.

illustration en attente, merci pour vos envois

XXe siècle

Suite aux bombardements de juin 1940 et à l’incendie qui s’ensuivit, les dimensions de l’église sont considérablement réduites avec la transformation de deux travées en une galerie ouverte entre le clocher et la nef.

Ce porche voûté, légèrement surbaissé par rapport à la nef originelle, dont on peut encore voir les marques sur le clocher, améliore la communication entre la Grande-rue commerçante et la place de la Halle Saint-Pierre.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - L'histoire

Avant de pénétrer dans l’église nous vous suggérons d’en faire le tour...

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

A l’extérieur

pour découvrir la galerie ouverte qui sépare le clocher du reste de l'édifice

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

Cette transformation facilite la communication entre la Grande-Rue commerçante et place de la Halle Saint Pierre.

Après votre visitede l’église, nous vous suggérons d’aller voir cette halle Saint Pierre, dite aussi Vieille Halle, du XVIIème siècle, ancienne gare à bateaux, située juste à côté de l'église.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

Le portail roman

A la base du clocher le portail roman.

(information complémentaire et illustration plus récente en attente. Merci pour vos envois)

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

A l'intérieur

Dans la première travée à votre droite, quelles pépites insoupçonnées méritent votre attention.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

La cuve baptismale

Remarquez cette cuve polygonale du XVIe siècle. Elle est ornée de motifs frustes : deux burettes (petites cruches), un calice, un motif non identifié, des armoiries (quatre chevrons) et une date gravée : 1586. Le pan cassé devait relier cette cuve à une plus petite comme dans les fonts baptismaux de l’époque.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

La Vierge en majesté

Quelques mètres plus loin, levez les yeux et admirez cette magnifique statue en bois polychrome datant du XIIIe siècle. La Vierge Marie est assise, elle tient son fils debout sur son genou gauche. Dans sa main droite, elle tient une grappe de raisin.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite
Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

Le mausolée du Marquis de La Vrillière

Louis Phélypeaux (1599-1681), seigneur de La Vrillière, secrétaire d’État de Louis XIV, hérite en 1653 du domaine de Châteauneuf et entreprend la reconstruction du château et de ses dépendances, pour en faire un « petit Versailles ».

Son fils, Balthazar, marquis de Châteauneuf, fait ériger, le mausolée de l’église saint-Martial, en 1686, à la mémoire de son père. C’est le sculpteur Domenico Guidi (1628-1701), virtuose du costume et des mains, qui a réalisé ce tombeau en marbre, caractéristique de l’art funéraire italien. On retrouve les idées du Grand Siècle comme la symbolique de l’art, la puissance de la vanité sociale, la piété filiale et publique… et la mémoire des morts et de la mort.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

On s’achemine déjà vers le tombeau théâtral du XVIIIe siècle. Observez de plus près quelques détails…

Sous la main droite du marquis de La Vrillière, on devine une colombe, tête vers le bas, dans une croix de Malte : c’est la croix portée par les chevaliers de l’Ordre du Saint-Esprit fondé par Henri III.

Ce symbole rappelle la fonction du marquis comme secrétaire des ordres du Roi.

Sur le bas du manteau, on peut apercevoir des « H » pour Henri III ainsi que des fleurs de lys.

se, le mausolée est inscrit dès 1862 aux Monuments Historiques.

La sculpture est en partie mutilée par les bombardements et l’incendie de 1940. Le sarcophage noir éclate en maints endroits. Les cariatides en forme de squelettes qui soutiennent l’arche, sont détruites...

L’ensemble du mausolée a été restauré en 1957 par les Beaux-Arts.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

Plus étonnant, et plus étranger encore à nos conceptions françaises, est l’ange volant qui s’accroche au flanc droit du marquis.

Le modello en terre cuite de cette sculpture, représentant le marquis mais sans l’ange, est conservé au Bode-Museum à Berlin.

Recouvert de planches, caché et ainsi protégé du vandalisme de la Révolution françai

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

Le choeur

Le choeur

Le retable installé en 1688, mais fort endommagé en 1940, est une très belle pièce. Le Christ en croix du XVIIe siècle, retrouvé dans les décombres, a été restauré par Camille Roche (1894-1948), peintre pastelliste dont la famille réside à La Ronce.

Deux statues imposantes de saint Pierre à droite avec ses clés ci dessus), et saint Martial (ci-dessous) à gauche complètent le choeur.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite
Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

Les vitraux

Ces 25 verrières modernes sont créées en 1959 par le maître verrier Gouffault sur des maquettes deJoseph Archepel.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

Remarquez les deux vitraux figuratifs des bas-côtés.

A droite, vous reconnaîtrez saint Louis et la balance, symbole de justice.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

À gauche, le vitrail est consacré à la Vierge Marie.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite

L’orgue

Un petit orgue de choeur construit par Aristide Cavaillé-Coll (1811-1899), a été détruit lors de l’incendie de 1940.

Dans les années 60, le facteur d’orgues Robert Boisseau (1898-1975) réalise et installe une oeuvre remarquable de sept jeux, et il prévoit un sommier étendu pour permettre une installation ultérieure jusqu’à 19 jeux.

À l’origine, c’est un orgue « à la française » avec une registration de cette école et une « tournure espagnole » en raison des tuyaux en chamade.

Quelques années plus tard, l’installation est terminée, en empruntant des sonorités à la conception « allemande ».

La traction entièrement mécanique est très douce, toute la tuyauterie est en étain martelé (une technique abandonnée depuis le XVIIIe siècle), ce qui confère une qualité sonore des tuyaux supérieure au métal ordinaire. L’orgue est pourvu de deux claviers et d’un pédalier.

Des maîtres contemporains l’ont utilisé et apprécié tels que Pierre Cochereau (1924-1984) quil’inaugura, Michel Chapuis (1930), André Isoir (1935), Louis Robillard (1939), Louis Thiry (1935), et l’orléanais François-Henri Houbard (1952).

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - La visite
Pour en savoir plus et comprendre cet étonnant tombeau !

Pour en savoir plus, nous vous invitons à télécharger ici la plaquette éditée par la Conservation Départementale du Loiret.

Un document complet et accessible. Profitez en.

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - Le tombeau de Louis-Phélypeaux de La Vrillère

Pour télécharger, éditer, afficher et partager cette affichette... cliquez ici

Eglise Saint-Martial de Chateauneuf sur Loire - L'affichette

Visite

Toute l’année, tous les jours du lundi au dimanche de 9 h 30 à 19 hMesse le dimanche à 11h. Merci de respecter le silence de ce lieu et de ne pas circuler dans l’église pendant les offices religieux.pour en savoir plus : https://www.valdeloire-foretdorleans.com/eglise-saint-martial/

Contact

Groupement Paroissial de Chateaneuf sur Loire 12 rue Migneron 45110 CHATEAUNEUF SUR LOIRE Contact: paroisse-st-martial@orange.frTél. : 02 38 58 40 12
Mairie de Châteauneuf-sur-Loire 1 place Aristide Briand 45110 Châteauneuf-sur-Loire Téléphone - 02 38 58 41 18
Office de tourisme Val de Loire Forêt d'Orléans 3 place Aristide Briand 45110 Châteauneuf-sur-Loire 02 38 58 44 79
Sources : Châteauneuf-sur-Loire "Jadis et naguère" de Gaston Pouillot 1987 Les Amis du Musée de la marine de Loire.
Crédits : Wiki Comons : Jean-Marc Rosier CSL Tourisme Lea David Photos d’Eglises.fr