Saint Jean Baptiste de Chaource

Chaource
place de l'église - 10120
Google
Trip Advisor
Eglise de style gothique, dédiée à Saint Jean Baptiste l’église de Chaource est un véritable musée de la statuaire et de l’Art en général du XVIe siècle.Elle conserve une soixantaine de sculptures médiévales en faisant un véritable musée de la sculpture troyenne et un véritable trésor, chef d'oeuvre de l'Ecole Troyenne : la mise au tombeau réalisée en 1515.Le chœur est du XIIIe siècle tandis que l’essentiel du reste de l’église est du XVIe siècle« Jamais sans doute, la tragédie de la mort du Christ n’aura été retranscrite dans la pierre avec autant d’intensité, d’humanité vraie et de ferveur ». (Michel Martin)XIIe, XVIe et XIXe siècle
merci au site de la Ville de Chaource

L'origine

Il était une fois une abbaye bénédictine à Montiéramey, une abbaye riche et puissante, située à 17 km à l’est de Troyes.Elle avait été fondée en 837. Elle a connu une période faste aux XIIe et XIIIe siècles, profitant de l’essor donné à leur province par les comtes de Champagne.Chaource était depuis 880 une possession de l’abbaye bénédictine de Montiéramey.illustration : Diplôme de Charles le Chauve, daté du 25 avril 854, par lequel il confirme, à la demande de Eudes, comte de Troyes, un privilège épiscopal en faveur de la construction d’une cella (petit monastère) en lisière de la forêt du Der. L'origine de l'Abbaye de Montiéramey.. (Arch. dép. Aube 6 H 34)
Saint Jean Baptiste de Chaource - Histoire

Le XIIe siècle

Dans les dernières années du XIIe siècle, l’abbaye finance les premiers travaux d’édification d’une église en pierre à Chaource.Quelques points de repères : Philippe Auguste est roi de France, Thibaut IV est comte de Champagne (illustration : Thibaut était aussi un chansonnier....), Chrestien de Troyes est mort depuis quelques années seulement.Remplaçant sans doute une antique chapelle, la partie ancienne de l’église qui comprend le sanctuaire et le chœur a été construite à cette époque siècle et au commencement du XIIIème siècle.Il est d’usage que l’abbaye finance les travaux du chœur, la nef et les chapelles latérales étant à la charge des habitants.
Saint Jean Baptiste de Chaource - Histoire

XIIIe siècle

Au début du XIIIe siècle, la partie dévolue à l’abbaye est terminée.
Saint Jean Baptiste de Chaource - Histoire

XVIe siècle

Il faut attendre le début du XVIe siècle pour que les habitants financent la construction du reste de l’édifice.L’épidémie de peste noire et la guerre de cent ans sont sans doute des causes essentielles de ce retard.En 1515, fut édifié la chapelle du Sépulcre en contrebas de l’église.
Saint Jean Baptiste de Chaource - Histoire

XVIIe siècle

Au XVIIe siècle, l’abbaye retrouve une certaine prospérité comme en témoignent les travaux sur ses bâtiments où elle prévoit d’installer un orgue.En 1696, les buffets d'orgue construits par les menuisiers Champagne et Desacer sont mis en place, ornés de sculptures réalisées par Chabouillet. Louis Le Bé fournit la partie instrumentale en 1698.
Saint Jean Baptiste de Chaource - Histoire

XVIIIe siècle

L’abbaye de Montiéramey poursuit les travaux sur ses bâtiments au cours du XVIIIe siècle et améliore son orgue par l’adjonction de 6 jeux fournis par Jean Richard en 1780.En 1790, l’abbaye et église sont bien national. Le clergé est 'évacué' Une grande partie des bâtiments sont détruits.illustration pro forma... évacuation du clergé
Saint Jean Baptiste de Chaource - Histoire

XIXe _ XXe siècle

En attente.... merci de vos contributions.
Saint Jean Baptiste de Chaource - Histoire
Merci à petit-patrimoine.com (texte et illustrations empruntés à leur site). Vieux Troyes pour l'illustration du portail sud.
C'est une église orientée, (entrée à l'Ouest, abside à l'Est) de plan à croix latine.L'extérieur n'offre pas d'intérêt particulier... Consacrez votre temps de visite à l'intérieur et aux chefs d'œuvres qu'il contient.

Le portail nord

Le portail Nord a été achevé en 1610 et témoigne de la persistance des traditions gothiques. Très original, il s'ouvre sur deux portes basses.Au-dessus des portes a été placé un bas-relief du XVIe siècle où l'on reconnaît Saint-Nicolas présentant un chevalier à Saint-Pierre.Sur le contrefort d'angle, une incription évoque la plantation d'ormeaux "selon le bord du cimetière".La chapelle qui fait saillie évoque un bras de transept.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'extérieur

Le fenestrage en fleur de lys.

L'importante et la délicatesse du fenestrage en fleurs de lys sont remarquables.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'extérieur

Le portail sud

De facture plus classique a deux portes en plein cintre.Elles sont encadrées de trois colonnettes à chapiteau.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'extérieur
L’église, dédiée à saint Jean-Baptiste depuis le XIVe siècle, comporte deux parties bien distinctes : le choeur du XIIIe siècle qui a une structure du type « halle » (illustration) et la nef du XVIe au vaisseau central beaucoup plus élevé que les bas-côtés.C'est une église orientée, (entrée à l'Ouest, abside à l'Est) de plan à croix latine.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

La nef

Nef à trois vaisseaux à 3 travées dont les deux premières sont accompagnées de chapelles latérales et la dernière d'une chapelle latérale uniquement sur le flanc sud.La première travée du vaisseau central porte un médiocre clocher en bois, mais elle avait été prévue pour supporter une tour plus importante.Au 16e siècle, la dernière travée du vaisseau central a été flanquée de deux constructions sommaires, dont, à gauche, le sépulcre qui date de 1515.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Les chapelles du collatéral Nord

Description des chapelles en partant à gauche de l'entrée du portail occidental, sur le bas-côté Nord, en remontant vers le chœur.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Chapelle Sainte-Barbe

Première chapelle à gauche lorsque l'on pénètre dans l'édifice par le portail occidental. On y remarque de suite près de l'entrée :Vierge à l'Enfant ,Statue en pierre polychrome du XVIe siècle. Elle à un air chagrin, mais l'enfant lui paraît plein de vie. Il est à remarquer une disproportion du corps.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Sainte-Barbe et Sainte-Marguerite

Sainte-BarbeReprésentée debout, tenant dans la main gauche la palme des martyrs, dont le bras repose sur le seuil de la porte d'une tour, finement ouvragée. elle tient sous son bras droit deux livres dont l'un possède un fermoir.Elle est vêtue d'une robe rose, à plis verticaux qui se cassent à la base. Elle porte dessus une cape avec un plastron de couleur verte tombant sur le ventre, qu'elle relève avec grâce de sa main droite, laissant voir la doublure de couleur bleue.Représentée avec une longue chevelure blonde, recouverte d'une bande de tissu blanc enroulée sur le haut de la tête, et retombant sur les côtés et nouée sur la poitrine. Statue en pierre polychrome.Sainte-MargueriteReprésentant quelques similitudes avec la statue précédente, la sainte porte une logue robe rouge avec un galon doré au-dessus de la poitrine et une ceinture de tissu dorée, nouée sur le ventre. Elle est enveloppée d'un manteau cape de tissu bleu à la doublure rouge, qu'elle retient de sa main gauche à hauteur du ventre, tenant également un crucifix, le bras droit plié, la main refermée, apaisant le dragon de couleur verte, couché à ses pieds. Elle est coiffée d'une longue chevelure châtain retombant sur sa cape
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Chapelle Sainte-Catherine ou de l'Annonciation

Chapelle Sainte-Catherine ou de l'AnnonciationChapelle datée de 1534.Sur un pilier, à l'entrée de la chapelle, statue en pierre avec des traces de polychromie de saint-Robert, portant dans ses bras l'Abbaye de Molesme et de Cîteaux Sa robe de bure a des plis incurvés à l'horizontale, visage joufflu au regard volontaire; datée du XVIe siècle.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Retable dit de L'Annonciation, daté de la première moitié du XVe siècle d'origine rhénane ou Lorrain selon certains spécialistes.On retrouve des sculptures similaires dans les églises de Morhange et de Vignory. Surmonté d'arcatures de style gothique flamboyant, ce bas-relief présente en sa partie centrale un immense phylactère aux nombreuses circonvolutions portant les salutation mariales. au sommet un vase de lys, tenu par un ange aux ailes déployées.Le Père Céleste envoie de son souffle le Saint-Esprit en direction de la Vierge qui lève sa main droite en sa direction.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Au-dessus du retable se trouvent trois statues:Saint-Mammès, tenant ses entrailles, un lion couché à ses pieds. Il est dans une tenue vestimentaire d'une époque différente de la sienne puisque représenté en tenue d'un bourgeois du XVIe siècle, statue en pierre avec polychromie datée de XVIe siècle.Sainte-Catherine, statue en pierre avec traces de polychromie datée du XVIIe siècle, placée au milieu entre les deux autres. Elle tient ouvert dans sa main droite le Livre et la palme du martyr dans une main gauche qui est absente. Elle porte une robe ceint d'un tissu à la ceinture et une cape manteau et les cheveux recouvert d'un voile.Saint-Étienne, statue en pierre avec polychromie. Le saint est vêtu d'une robe longue et recouvert d'un manteau vert tenant dans sa main droite un livre ouvert et dans l'autre la palme du martyre son visage est joufflu avec des yeux globuleux, une coiffure de moine. Cette œuvre anonyme date du XVIIe siècle.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
La Trinité triptyque en bois peint daté du XVIe siècle représentant La Trinité.Le Père et le Fils étant représenté assis et le Saint-Esprit au centre sous la forme d'une colombe. Sur les panneaux latéraux ouvrants : St Pierre, St Jacques le Majeur, St Nicolas en habit épiscopal avec à ses pieds trois enfants nus dans un cuvier et St Edme en évêque avec un enfant couché à ses pieds.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Portail Nord

Portail Nord : au-dessus du portail une verrière en rosace avec huit compartiments figurant les 7 douleurs de la Vierge. Cette verrière fut offerte par Jean Carteron, curé de Lagesse.Au-dessus, peu visible : Saint Augustin, docteur de l'Église ,signée Jean-Barthélemy Parrocel (1631-1667).Statue de Saint-Julien en pierre avec polychromie, le long d'un pilier(illustration). Le saint est en armure et par-dessus une cape rouge, son écu de même avec le symbole d'une balance à fléau, la main gauche sur le pommeau de son épée et la main droite tenant un gros morceau de bois allant du sol à hauteur de sa poitrine.Statuettes en pierre, avec polychromie, datées du XVIe siècle: Sainte Agnès, et Saint Gondon en vêtement épiscopal.A cette hauteur, on pénètre dans ce qui est la partie ancienne de l'édifice datée du XIIIe siècle. Les ouvertures que l'on voit dans les piliers portent le nom de hagioscopes et servent à voir la célébration de l'office au maître-autel dans le chœur.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Transept Nord / Chapelle du Paradis

Chapelle du ParadisCette chapelle de plan carré est retrayante de l'édifice, formant ainsi l'extrémité nord du transept. On accède à cette chapelle accolée au bas-côté nord, par une clôture en pierre blanche sculptée datant de 1538, dans un style Renaissance. Elle fut fondée par le seigneur des Bruyères : Sébastien David et son épouse Bertrande Le Tartrier. Cette chapelle renferme un grand nombre d'œuvres d'art.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
La clôture est composée de 4 colonnes corinthiennes demi-cylindriques dont deux engagées sur les pilastres latéraux festonnés à l'intérieur et deux cannelées, encadrant l'entrée centrale à la porte de chêne.Le linteau au-dessus de la porte forme un rectangle avec bordure de doubles cotices potencées et contrepotencées, comportant des rinceaux. au-dessus, trois colonnettes dont deux extérieures qui supportent un atlante supportant un second entablement qui comporte deux cartouches renfermant avant la Révolution les armoiries des donateurs. Ces cartouches sont entourés d'une couronne de fleurs.Au-dessus de ce second entablement deux niches dans lesquelles sont les statuettes de saint Sébastien et David vers l’intérieur et en extérieur saint Bertrand et saint Vincent. Saints patrons des donateurs. Sur chacun des côtés de la porte, entre les colonnes et les pilastres on trouve cinq colonnes torsadées, cannelées et festonnées surmontées d'un entablement. Un second entablement à hauteur rejoint le premier au-dessus de la porte et court tout le long de la clôture.. Entre les deux entablements, scène de la vie de saint Jean dans des carrés de chacun des deux côtés de la porte entourés eux-mêmes de deux arcatures en plein cintre de chaque côté d'un panneau. Des angelots sont distribués le long de ces entablements latéraux que surmontent un fronton triangulaire surmontée d'une colonne carrée.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Dans la partie centrale de la chapelle, posée sur un meuble surmonté de vitres, se trouve une crèche de grande beauté comprenant 22 statuettes de bois peint et doré. Tous les personnages sont indépendants du support et peuvent être disposés au gré du responsable. L'auteur qui l'a réalisée au XVIe siècle en reste inconnu.L'ensemble se compose en fait de deux crèches dont la Vierge et l'Enfant Jésus sont en double exemplaire.Le meuble comporte des volets, formant polyptyque, peints en camaïeu sur la partie extérieure et en polychromie à l'intérieur avec semis de fleurs de lys sur fond bleu.Sur la partie gauche nous trouvons: La Présentation au Temple puis à droite Le Massacre des Innocents.Sur les panneaux extérieurs des scènes de la Vie de la Vierge, peintes en camaïeu, les donateurs, le sieur Cany représenté à genoux, en prière avec à ses côtés sa devise: de peu assez, et son épouse avec leur écu : « écartelé aux 1 et 4: d'azur à la croix alésée, aux 2 et 3: d'or à un nuage d'azur, le tout sous un chef de sable, chargé d'un lévrier courant d'or » Cet ensemble fut conçu au départ pour être logé dans la Chapelle Porte-croix dont la longueur correspond exactement à celle du mur et au coin gauche une concavité correspondant au pilier se trouvant à cet endroit. Ce meuble est daté de 1540.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Le retable de passion

Sur le mur après la crèche, le retable dit: Retable de la Passion, portant la date de 1532. Trois panneaux figurant: l'arrestation, la crucifixion, et la résurrection. Les personnages en pierre, sont en ronde-bosse ou demi-bosse.Le retable est couronné d'une Transfiguration statues du Christ entre celles d’Élie et de Moïse, statues en pierre.De chaque côté deux statues monumentales : La Vierge portant l'Enfant, le genou gauche avancé et saint Jean tenant un livre et portant un robe avec l'inscription : « Ommia per ipsum facta sunt » en français : « Et par lui, tout a été fait ».
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

détail

L'arrestation du Christ
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

détail

La Résurrection du Christ
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
D'autres statues ornent les murs ouest et nord:Sainte Anne ou L'Éducation de la Vierge grande statue en pierre polychrome du XVIe siècle (illustration) Saint Syre statuette d'art populaire du XVIe siècle Sainte Reine, statuette du XVIIe siècle Saint Jacques le Majeur, statue du XVIe siècle, de style rustiquePietà , statue en pierre du XVIe siècle de l'école troyenne.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Le Chœur - La Chapelle du Christ de Pitié

Chapelle du Christ de PitiéFormant l'extrémité du collatéral Nord, à l'intérieur de la partie formant le Chœur, cette chapelle prend place dans la partie réservée au déambulatoire.Elle renferme de nombreuses statues qui furent placées là uniquement pour donner une répartition équilibrée de l'ensemble des œuvres à l'intérieur de l'édifice et les mettre en valeur :Saint Sébastien, statue en bois polychrome du XVIe siècle. (illustration)
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Saint Denis, statue en pierre du XVIe siècle, l'évêque portant son chef.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Saint Nicolas, au donateur, statue en pierre polychrome du XVIe siècle, pieds nus accompagné de trois petits enfants.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Christ de Pitié avec les deux donateurs en prière, statue de pierre du XVe siècle, traces de polychromie, Christ au liens. Le buste et les jambes sont allongés de façon excessive intentionnellement en vue de corriger la perspective une fois cette statue placée en hauteur.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Saint Edme, statue en pierre du XVIe siècle. L'église comporte plusieurs statues de ce saint. Son culte était très répandu en Champagne et Bourgogne à cette époque.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Saint Éloi, statue en pierre polychrome, dans la main droite levée, un marteau l'autre reposant sur un calice, rappelant son premier métier : orfèvre.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Saint Vorles, statue en pierre polychrome du XVIe siècle. Relatant sa vision d'un incendie. La statue est accolée à un pilier faisant face à la chapelle du Paradis. La main gauche appuyée sur une maison en flammes et tenant un livre ouvert, l'autre main servant à sortir du brasier un jeune enfant.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Statue de Saint-Jérôme, à genoux au désert la main gauche sur une tête de mort, le bras droit replié sur le ventre et tenant une pierre. Il tourne la tête sur sa droite, la bouche entrouverte et porte une logue barbe effilée. Sa longue tunique est ouverte sur les côtes le long des jambes à hauteur des cuisses et largement ouverte en demi-lune sur la poitrine laissant voir le ventre. Un lion à ses pieds est une représentation imaginaire. Cette œuvre passe pour être une sculpture tardive du maître de Chaource.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Retour par le collatéral sud

Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

la Chapelle Saint Georges

Dans le bras du transept : la Chapelle Saint Georges fondée par les familles de Monstier et de Mussy : au mur, fresque représentant la généalogie des deux famillesFragment de retable en pierre peinte du XVe siècle
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

La chapelle Saint Hubert

Chapelle Saint Hubert.Ce retable de Saint-Hubert date du 16e siècle. C'est une représentation naïve de Saint-Hubert qui arrête de chasser et s'agenouille devant la vision lumineuse du Christ entre les bois d'un cerf.Au dessus du retable : Saint Robert ou Saint Benoit.Au pilier, Saint Jean Baptiste, statue de pierre du XVIème
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Chapelle Jean Decolasse

Chapelle de Saint Jean Décolasse :le Christ flagellé, statue de Charlier dédiée aux victimes de guerre.Pierre tombale de la famille d’Amadis Jamyn et peut-être Amadis lui-même, poète de la Pléiade, ami de Ronsard et secrétaire de Charles IX, né à Chaource (1540/1593)
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur

Les vitraux

L’existence d’un décor vitré antérieur à celui d’aujourd’hui n’est connue que par une inscription datant de 1499.Les vitraux qui ont suivi la reconstruction de la nef ont beaucoup souffert, de phénomènes naturels, de vandalisme, mais aussi des bombardements de juin 1940.Ceux qui demeurent sont situés dans les chapelles des seigneurs donateurs Sébastien David et Bertrande Le Tartier au nord, Charles de Monstier et Marie de Vauldrey au sud, ainsi que dans la première travée de la nef.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Trois d’entre eux sont peints en grisaille et jaune d’argent sur du verre blanc, les quatre autres étant composés de verres de couleur. L’iconographie illustre les thèmes du Jugement dernier et de l’Apocalypse (d’après les gravures de Dürer) ainsi que celui de la Passion du Christ (illustration). Le thème de la Vierge figure par des scènes de sa vie issues d’une verrière disparue et par la Vierge des sept douleurs.
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Le culte des saints est concentré sur la vie de saint Sébastien, patron du donateur Sébastien David et une scène du martyre de sainte Agathe.Les donateurs sont portraiturés avec leurs enfants et présentés par leurs saints patrons, à moins que seuls leurs blasons les représentent (illustration).
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Enfin, la baie de l’abside a été ornée d’une verrière décorative réalisée en 1959 par le peintre verrier Labouret d’après les cartons de Madame Flandrin-Latour.illustration en attente Merci pour vos envois
Saint Jean Baptiste de Chaource - L'intérieur
Attention Chef d'œuvre !

Le Maître de Chaource

Cette mise au tombeau est sûrement la plus belle répertoriée en Europe, tout au moins la plus émouvante.De Gauche à droite : Un garde, Nicodème, Marie, Jean, Marie-Salomé, Marie-Madeleine, Marie-Cléophas, Joseph d'Arimathie C'est une œuvre d'atelier, les personnages n'étant pas tous de la même main.Jacques Baudoin y voit la main du sculpteur troyen Jacques Bachot. Aucun document écrit ne vient appuyer cette thèse qui ne s'appuie que sur un certain nombre de similitude d'autres œuvres.Cet atelier est désigné sous le nom d'atelier du maître de la Sainte Marthe, ou maître aux figures tristes dit Atelier du Maître de Chaource.Le Maître de Chaource est un sculpteur champenois anonyme du XVIe siècle. L'hypothèse la plus largement répandue est qu'il s'agirait d'un certain Jacques Bachot, mentionné à Troyes entre 1497 et 1527 et à Joinville entre 1500 et 1505.La Mise au tombeau est son œuvre principale. Datée de 1515 elle se trouve dans la chapelle du Sépulcre de l'église Saint-Jean-Baptiste de Chaource. .
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

Chapelle su Sépulcre

Chapelle placée au chœur, elle fut construite au XVIe siècle, en 1515, en contre-bas du chœur du XIIIe siècle. Elle y est reliée par deux issues fermées de deux portes ajourées en bois d'une hauteur obligeant à courber l'échine pour passer. Une des entrées est réservée pour le clergé, ouvrant sur le sanctuaire. Entourée de torons jusqu'à la base, elle est surmontée des armoiries de la Maison de Monstier avec trophées de feuilles d'acanthe portant un casque flanqué d'une tête d'aigle, l'ensemble surmonté d'un ange assis aux ailes fermées, elle est en polychromie bleu et ocre.
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau
Pour accéder à la représentation du Sépulcre, groupe de huit personnages sculptés en pierre polychrome et d'un tombeau, il faut descendre quelques marches...Attention... un garde vous attend !
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

Les gardiens

Trois gardiens imposants, la pique à la main, qui gardent l'entrée.Celui de droite semble vous dévisager d'un air soupçonneux.Celui en habit Renaissance porte une inscription sur sa cuirasse : Mathieu de Tronchoy. La scène est saisissante et vous laisse une impression de malaise. L'éclairage variant au cours de la journée et des saisons il faut l'avoir vu plusieurs fois pour apprécier les différents aspects de la beauté des visages de ces personnages qui semblent vivants.
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau
La lumière entre dans la chapelle par deux lucarnes dispensant un éclairage qui donne à l'ensemble toute l'intensité émotionnelle des lieux.
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

Le cadavre du Christ

Sur la dalle du tombeau, le corps cadavérique du Christ est allongé, le torse légèrement relevé par Joseph d'Arimathie qui maintient soulevé le saint suaire, pour présenter son fils à la Vierge Marie.La scène est d'un réalisme saisissant.Son visage reste dans l'ombre, car l'heure de la Résurrection n'est point arrivée.

Joseph d'Arimathie

Expression dubitative et sidérée de Joseph d'Arimathie.Joseph d'Arimathie, était un juif puissant et riche, membre du Sanhédrin*, disciple secret de Jésus. C'est lui qui obtint de Pilate (préfet romain de Judée)l'autorisation de descendre le cops du Christ de la croix et d'inhumer son corps dans un tombeau.* _*Le Sanhédrin était l'assemblée législative traditionnelle d’Israël ainsi que son tribunal suprême et siégeait normalement à Jérusalem. _
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

Marie,

Marie est là penché sur son fils, le visage rongé par la douleur.Saint-Jean, apôtre, ami de Jésus, est placé derrière elle au regard grave.Marie, fille juive de Judée, est la mère de Jésus de Nazareth. Les Églises catholique et orthodoxe accordent une place essentielle à Marie, qu'elles appellent Marie de Nazareth, Sainte Vierge, Vierge Marie, Notre-Dame ou Mère de Dieu.Jean est un Juif du Iᵉʳ siècle devenu disciple de Jésus. Dans les évangiles synoptiques et le livre des Actes des Apôtres, ainsi que dans une fin ajoutée à l'Évangile de Jean, « Jean, fils de Zébédée », apparaît dans les premiers de la liste des douze apôtres, avec son frère Jacques dit le Majeur.
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

Marie-Salomé

Marie-Salomé est légèrement en retrait, mains croisées, yeux baissés.Marie-Salomé était mère de Jean et de Jacques le Majeur, deux des apôtres qui suivaient Jésus.Fidèles, avec Marie et Marie-Madeleine, au temps de la Passion, elles vinrent au sépulcre, le matin de Pâques, où un ange leur déclara que Jésus est vivant. Elles furent ainsi les premiers témoins de la Résurrection. (source: Les Saints du diocèse de Nîmes)
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

Nicodème

Nicodème est un des premiers disciples de Jésus. Pharisien et membre du Sanhédrin, Nicodème apparaît trois fois dans l’Évangile selon Jean : il va écouter son enseignement, il prend sa défense lorsqu’il est malmené par les pharisiens, il aide Joseph d’Arimathie lors de la descente de croix et la mise au tombeau.
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

Marie-Madeleine

Marie-Madeleine est présente à ses côtés tient un vase de parfum à la main.Marie de Magdala, Marie Madeleine ou Madeleine, appelée Marie la Magdaléenne dans les Évangiles, est une disciple de Jésus qui le suit jusqu'à ses derniers jours, assiste à sa Résurrection et qui a donné naissance à une importante figure du christianisme.
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

Marie Cleophas

Marie Cléophas, porte la couronne d'épines, regardant le visage du Christ.L'expression de ce visage si bien révélée par le sculpteur interroge et nous replace en face de notre fragilité devant le mystère de la mort.Marie Cleophas est une galiléenne native de Nazareth (la ville où Jésus a grandi). Femme d'Alphée, le frère aîné de Saint Joseph, elle est la tante de Jésus et la belle-sœur de la vierge Marie. Elle a quatre fils Joseph, Simon, Jacques (l’apôtre), Jude (l’apôtre).
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

Les donateurs

Sculpté le long du mur Sud : les donateurs présentés en orant :Nicolas de Monstier, chevalier et derrière lui son épouse Jacqueline de Laignes.Au-dessus on peut lire : Nicolas de Monstier, escuier en son vivant, seigneur de Chesley, Fontaine et Cussangy en partie, capitaine de Chaource et damoiselle Jacqueline de Laignes, sa femme, dame de La Jaisse, Montigny, Lasson, la Petite-Brosse, Bruchon, Pichancourt et Sailly, firent faire ce présent sépulcre l'an mil cin cens et quinze; et gist le dit escuier sous le crucifix de céans.Priez Dieu pour eulx.
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau

La voute

La voûte était autrefois peinte, on peut encore y apercevoir quelques fragments de peintures polychrome avec des semis de tours d'or.On peut y distinguer le Christ, habillé en jardinier apparaissant à Sainte Madeleine.Le phylactère (bande de parchemin) posé sur l'arbre séparant les deux personnages porte: Noli me tangere en français: Ne me touche pas ou Ne me retiens pas
Saint Jean Baptiste de Chaource - La Mise au Tombeau
Eglises de France (KTO.tv)Journaliste d'investigation, écrivain, Pierre de Lagarde a consacré sa vie professionnelle à la sauvegarde du patrimoine architectural et artistique français. Cette émission invitait à prendre conscience des richesses de notre pays.

Vidéo de KTO

[Présentation de l'église par Pierre de Lagarde - KtoTV](https://www.youtube.com/watch?v=NnWjslFk7uE)
Saint Jean Baptiste de Chaource - Saint Jean Baptiste de Chaource en vidéo

Vidéo'Merveilles du Département de l'Aube' production : Canal32 - FRANCK Linux for everyone !

Visite dans l'église Saint Jean-Baptiste de Chaource et découverte de la Mise au Tombeau.[Présentation d'un site aubois exceptionnel. durée : 6mn.](https://www.youtube.com/watch?time_continue=8&v=BsFQg9awpxw)
Saint Jean Baptiste de Chaource - Saint Jean Baptiste de Chaource en vidéo

Visite

Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h d'avril à octobre et de 9h à 18h de novembre à mars.Possibilité de visite guidée sur réservation et d'audioguides. Bureau d'Information Touristique de Chaource au 03 25 40 97 22.

Contact

Paroisse / espace pastoral Forêts d’Othe et d’Arma 9 place de l’Eglise 10210 Chaource03.25.40.10.61
Office de tourisme Othe Armance 2 Grande Rue 10210 Chaource ot@tourisme-othe-armance.com + 33 (0)3 25 40 97 22Horaires d'ouverture du Bureau d'Information Touristique à Chaource En juillet et août Lundi de 10 h à 16 h Mardi de 15 h à 18 h Du mercredi au samedi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 h à 18 h Dimanche de 9 h 30 à 12 h 30Du 1er septembre au 30 juin Lundi de 10 h à 16 h Du Mardi au samedi de 10 h à 12 h 30 et de 15 h à 17 h 30, fermé le jeudi après-midi.
Mairie de Chaource Téléhone: (33) 3.25.40.10.46E-mail: mairie@chaource.frHORAIRES DE SECRÉTARIAT DE LA MAIRIE : Lundi / Mardi / Mercredi / Jeudi / Vendredi et Samedi : de 8h30 à 12h00
Reportage de RCF
Offices et célébrations
Signalez un problème ou une dégradation
Source d'Informations : Stephane Jouannet - Wikipedia Aube-Champagne.com Inventaire - patrimoine Champagne Ardennes Office du Tourisme Othe Amance
Crédits : Photos-Eglises.fr Wiki : Lucie2Beaugency, Geo 69, GFreihalter, Facebook : Gérard Lavèze, Christaldesaint marc blog