Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde

Proposée par : Jean Lemaire
Quiers sur Bezonde
rue de l'église - 45270
Un peu à l’écart de sa grande sœur, l’église de Bellegarde, l’église de Quiers sur Bezonde discrète  est   intéressante par son histoire et celle d’un de ses curés  Une jolie église, dont la particularité est d'être dépourvue de clocher abattu à la suite d'une sombre et sanglante querelle entre le curé du village et le seigneur Gauthier de Bésigny.

Une église sans clocher

L’église de Quiers dépendante de la cure de Bellegarde est laissée en déshérence et menace la ruine depuis le meurtre sacrilège de l’abbé Bourguignon Dugazon le 16 juillet 1775.

Le premier c’est le crime du Président Gauthier de Bésigny. Cet homme qui était un grand amateur de chasse exigeait que le desservant de l’église l’attende pour commencer l’office dominical . La prescription canonique était alors que l’élévation ne devait pas avoir lieu après midi, heure du soleil. Un jour Gauthier de Bésigny s’était attardé plus qu’à l’accoutumée à chasser dans les bois de Machault qui alors étaient grands. Le curé voyant peut-être aussi les fidèles s’impatienter, commence à dire la messe dominicale. Mais au cours de l’office survint Gauthier de Bésigny. Était-il rendu furieux par quelques mésaventures ayant provoqué son retard anormal ou non. Entré dans l’église, il s’avança dans l’allée centrale et tira le curé devant les fidèles rassemblés. et le tua.(source Mairie)

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

Le marquis condamné

Ce forfait est instruit par Gilles Victor Varin de la Mare prélat, conte de la Cour du Saint Père le pape Pie VI, de son palais de Latran, Pro notaire de sa Sainteté et du Saint Siège,etc, etc ...

Le marquis Jules Adrien de Bésigny Président à la cour du Parlement de Paris est  condamné à raser le sanctuaire où a été répandu le sang de sa victime, le clocher et à aménager une chapelle à l’église de Bellegarde.

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

XIXe siècle - La restauration

Le 25 septembre 1846 sur demande de la population et de la municipalité, Monseigneur Fayer évêque d’Orléans érige l’église de Quiers en paroisse succursale de Bellegarde.

L’abbé Méthivier doyen de Bellegarde installe un conseil de Fabrique, les vicaires de Bellegarde sont nommés  curés desservants de Quiers (il n’y a pas de presbytère à Quiers).

Le 22 juin 1856 le jeune abbé Stanislas Bellanger est nommé curé de Quiers ( né le 4 mai 1828, ordonné le 17 mai 1856).

Dans l’église tout était à refaire (voûte en planches, dallage disjoint, muraille peu solide, aucun meubles, pas de vase sacrés, de livres ni d’ornements).

Dès 1859, le conseil de fabrique, la municipalité et surtout l’abbé Bellanger , reprenant à la lettre l’appel entendu par Saint François d’Assises « Va, répare mon église ! », s’attelèrent à la tâche : Les murs furent restaurés, la voûte  fut refaite en brique, le sol drainé, rehaussé et carrelé. Un clocher métallique fut fait par un serrurier de Bellegarde , mais  jamais monté.

Il est projeté de refaire le sanctuaire démonté par De Bésigny, idée abandonnée devant la dépense mais il fut construit la sacristie et le porche.

L’édifice restauré, Mr le curé se chargea du mobilier, il garnit l’église de bancs, d’une chaire à prêcher , d’une table de communion.

L’abbé Bellanger ne ménage ni sa peine... ni ses deniers personnels, il fait construire un presbytère (que la municipalité rachètera à ses héritiers, neveux et nièces, à sa mort), il fit don à l’église d’un calice, d’un ciboire , d’une croix d’autel et de six grands chandeliers.

Deux petits autels furent installés avec des statues ( Sainte Vierge, Saint Vincent et Saint Éloi).

La brique locale

Jusque vers les années 1960 il y avait sur la commune de Quiers de nombreuses briqueteries ( présence d’argile et proximité de la forêt pour le combustible).

illustration : contreforts réalisés au XIXe siècle§île en brique...

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

XIXe siècle : les vitraux

Deux vitraux furent installés une « Annonciation » et une « Assomption »

Illustration : L’assomption

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

XIXe - L’abbé Bellanger

En 1874 l’abbé Bellanger eut à desservir la cure de Fréville, ce surcroît de charge usa ses forces, il mourut d’épuisement le 6 octobre 1888 à seulement 60 ans.

A ses obsèques Monsieur Catinat, maire,lui fit au nom de la population un touchant hommage. Son cercueil fut conduit en procession jusqu’à la gare, son corps fut inhumé au cimetière de Labrosse dans la tombe de sa maman.     Pendant trente deux ans l’abbé Stanislas Bellanger fut dévoué à son sacerdoce et à sa mission, sa vie était donnée à Dieu et à ses paroissiens. En dernier il vit avec tristesse l’indifférence religieuse gagner dans sa paroisse.

Ensuite l’opposition se fit encore plus virulente, son prédécesseur  l’abbé Eugène Courson qui fut naguère vicaire à Bellegarde , à sa mort en 1905 sa famille s’opposa que lui soit faite des obsèques religieuses, sa tombe au milieu du cimetière de Noyers à une stèle surmontée de son buste peint en rouge.

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

XXe siècle

Le  13 novembre 1918, l’explosion d’un dépôt de fusées dans une usine occasionna d’important dégâts à l’église de Quiers, les vitraux furent soufflés, seul celui de « l’Assomption » qui fut remonté avec la participation financière des paroissiens.

La délivrance de Saint Pierre par l’ange

Le châtelain Monsieur Catinat offrit le tableau du maître autel : « La délivrance de Saint Pierre par l’ange » (Actes 12 versets 1à 19) ( Saint Pierre est le patron de l’église)

Reproduction d’une œuvre tirée d’une fresque  peinte par Raphaël et son élève Giulo Romano en 1514 dans la chambre d’Héliodore au palais apostolique du Vatican.

Copie réalisée par Georges Poilleux saint Ange( 1853-1911) peint en 1891.

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

A voir : le maître-autel et son tabernacle

Réalisés par les ébénistes du Duc d’Antin -(source :  Gabin Caillard)

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

A voir : Un Christ ...

Il y avait à cette époque plusieurs moulins à Quiers, 6 à eau, 6 à vent (Source : Gabin Caillard) Un Christ trouvé dans les combles de l’église fut mis en valeur sur une grande croix faite à partir d’éléments d’une charpente de moulin.

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

A voir : un Evêque inconnu

Statue en bois d’un évêque inconnu

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

A découvrir : Jules Prudent

Jules Prudent Gilles, né le 18 octobre 1876 à Quiers(Loiret), élève du petit séminaire de La Chapelle et du Grand Séminaire d’Orléans, entré lecteur au séminaire des Mission Etrangères le 15 février 1897, fut ordonné prêtre le 25 juin 1899 et partit le 2 août suivant pour le Yun-Nan, lors des troubles de 1900, il dut s’éloigner de sa mission avec le Vicaire Apostolique, le coadjuteur et un certain nombre de missionnaires pour se réfugier à Hong-Kong. En y rentrant, il se noya dans le Fleuve Rouge, province de Yen-Bay, sur le territoire du Tonkin, le 8 mai 1901. Son corps repose dans le cimetière de Trai-Hut. (Archives des Missions Etrangère de Paris)

illustration : Plaque à la mémoire de Jules Prudent Gilles , un enfant du pays–

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'histoire

Pour faire connaitre cette BelleEglise, pour accompagner ses visiteurs, voici une affichette à télécharger, diffuser et partager autour de vous... en cliquant ici.

Merci pour votre aide.

Saint-Pierre-es-Liens – Quiers sur Bezonde - L'affichette

Visite

église habituellement fermée, accès à la clef à la mairie, tél: 02 38 90 10 58ouJean Lemaire 771 rue du Plessis 45270, tél: 02 38 90 90 06 jean-et-francoise.lemaire@wanadoo.fr

Contact

Groupement Paroissial de Bellegarde place Jules Ferry 45270 Bellegarde Tél: 02 38 90 11 20 paroisseblvc@gmail.com
Mairie de Quiers sur Bezonde 138 Rue de la Mairie 45270 Quiers-sur-Bézonde Tél : 02.38.90.10.58 / Fax : 02.38.90.29.13 mairie@quiers-sur-bezonde.frOuverture : Du Lundi au Vendredi : 14h-18h Samedi matin : 9h30-12hPermanence Téléphonique : Du Lundi au Vendredi : 9h-12h / 14h-18h Samedi matin : 9h30-12h
Syndicat d’initiative de Bellegarde 12 Bis Place Charles Desvergnes Tel : 02 38 90 25 37 Mail : ot.bellegarde@comcomcfg.frHoraires et jours d’ouverture : D’octobre à avril : du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h. De mai à septembre : du lundi au samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h. Fermé dimanches et jours fériés.
Sources : archives paroissiales
Crédits : Jean Lemaire, Site de la Mairie