Sainte Radegonde de Talmont

Talmont sur Gironde
rue de l'église - 17120
Trip Advisor
Classée aux Monuments historiques depuis 1890, l'église Sainte Radegonde domine l'estuaire de la Gironde depuis plusieurs siècles. De style roman saintongeais, elle fut construite sous l'impulsion des moines bénédictins de Saint Jean d'Angély entre 1140 et 1170.Au XVème siècle, elle perd 2 travées de nef, à la suite de l'inéluctable érosion du promontoire rocheux qu'elle surplombe.Les restaurations du XXème siècle ont quelque peu modifié sa silhouette.Son cimetière marin par excellence jouxte ses abords, on peut y découvrir ces curieux cénotaphes, sorte de pierres tombales monolithes sur pieds, très à la mode au XIX ème siècle.Pittoresquement et dangereusement édifiée sur une falaise surplombant l'estuaire de la Gironde, cette église est parfois considérée comme l'archétype du style roman saintongeais. Elle présente un élégant chevet et un portail richement sculpté sur son transept. Autrefois escale sur la route de Saint Jacques

XIe /XIIe siècle

Talmont resta dépourvu d'église jusqu'au XIIe siècle. On ne trouvait qu'une chapelle, déjà dédiée à Ste Radegonde, possédée par Guillaume Laier. En 1094, ce dernier fait don de la chapelle et d'un terrain attenant aux bénédictins de St Jean d'Angély, communauté réputée pour une importante relique : la tête de St Jean-BaptisteL'église Sainte-Radegonde est édifiée à partir du XIe siècle à l'initiative des bénédictins de l'abbaye de Saint-Jean-d'Angély, lesquels auraient fait du sanctuaire une étape sur l'un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ainsi, après avoir suivi la Via Turonensis jusqu'à Saintes, certains jacquets auraient-ils choisi de se rendre à Talmont d'où ils auraient embarqué pour la basilique de Soulac, sur l'autre rive de l'estuaire de la Gironde, poursuivant leur périple par la voie de Soulac.Bien qu'une plaque commémorant le pèlerinage ait été apposée à proximité de l'église par la « Société des amis de Saint-Jacques », l'importance - sinon la réalité - de celui-ci se heurte à l'absence de preuves tangibles antérieures au milieu du xxe siècle.
Sainte Radegonde de Talmont - HISTOIRE

XIIIe / XVe siècle

La transformation du village en bastide par le roi d'Angleterre Édouard Ier, duc d'Aquitaine, implique la fortification d'une partie de l'église. Un chemin de ronde est édifié au-dessus de l'abside.Cependant, ce ne sont pas les guerres qui provoquent la destruction d'une partie de l'église, mais une violente tempête qui, au XVe siècle, cause l'effondrement d'une partie de la falaise servant d'assise à l'édifice.Les deux premières travées de la nef et une partie de la crypte sont emportés par les flots. Des travaux de consolidation sont effectués par la suite, tandis qu'une nouvelle façade gothique est édifiée.
Sainte Radegonde de Talmont - HISTOIRE

XVIIIe siècle

En 1794, après la fermeture de l'église comme lieu de culte, le bâtiment, rebaptisé "temple de la vérité", sert de lieu d'assemblée à la nouvelle municipalité de Talmont.Read more at http://loboileau.e-monsite.com/pages/talmont-sur-gironde.html#4uHyPlBu3A75WbR5.99

XIXe/ XXIe siècle

L'église est classée monument historique le 30 août 1890.Les premiers travaux de restauration importants interviennent dès 1929, année qui voit le dégagement d'une partie de la crypte-ossuaire.De nombreux travaux sont réalisés par la suite pour consolider l'édifice puis pour restituer des éléments disparus, parfois même sans réalité historique avérée (comme le faux clocher). Les vestiges de la fortification du chevet sont abattus afin d'en retrouver l'aspect roman supposé.
Sainte Radegonde de Talmont - HISTOIRE
Cependant, dans les années de l'immédiat après-guerre, l'érosion de la falaise semble condamner l'église à un effondrement inéluctable.En 1946, l'écrivain Pierre-Henri Simon, futur membre de l'académie française, originaire de la localité voisine de Saint-Fort-sur-Gironde, écrit à propos de l'église :« À la pointe du rocher, blessée mais immuable, les vents ne cessent de la frapper ; les jours de tempête, elle est enveloppée d'écume. Elle est vraiment la nef ancrée sur les flots. Je ne connais pas de plus belle image (...) de l'éternel au cœur de l'histoire5»L'église doit son sauvetage à André Malraux, alors ministre des affaires culturelles. Ce dernier, devant une affiche représentant l'église fragilisée, déclara un jour à des visiteurs :« Voyez ces pierres sublimes, indifférentes aux rumeurs des âges... »La deuxième loi de programme portant remise en valeur du patrimoine monumental, dite loi Malraux permet des travaux de consolidation de la falaise, préalable à une campagne de restauration en profondeur menée par l'architecte des monuments historiques Michel Mastorakis.Les travaux ne sont pas sans soulever de polémiques : de fait, l'édifice se trouve « expurgé » de ses éléments postérieurs au XIIe siècle. Le chemin de ronde est démoli, la base du clocher dégagée.Enfin, certaines sculptures sont refaites dans le goût du XIIe siècle, dans un souci d'harmonisation de l'édifice.
Sainte Radegonde de Talmont - HISTOIRE
L'église doit son sauvetage à André Malraux, alors ministre des affaires culturelles. Ce dernier, devant une affiche représentant l'église fragilisée, déclara un jour à des visiteurs :« Voyez ces pierres sublimes, indifférentes aux rumeurs des âges... »La deuxième loi de programme portant remise en valeur du patrimoine monumental, dite loi Malraux permet des travaux de consolidation de la falaise, préalable à une campagne de restauration en profondeur menée par l'architecte des monuments historiques Michel Mastorakis.Les travaux ne sont pas sans soulever de polémiques : de fait, l'édifice se trouve « expurgé » de ses éléments postérieurs au XIIe siècle. Le chemin de ronde est démoli, la base du clocher dégagée.Enfin, certaines sculptures sont refaites dans le goût du XIIe siècle, dans un souci d'harmonisation de l'édifice.
Sainte Radegonde de Talmont - HISTOIRE

Une situation exceptionnelle

En bordure de falaise, Elle est orientée est/nord-est, c'est-à-dire vers l'Orient réel le jour de la fête de Sainte-Radegonde, au moment de sa construction.L'essentiel du bâtiment actuel, d'architecture romane saintongeaise, est estimé de la première moitié du 12e siècle, sauf la nef, de la seconde moitié du 12e siècle, et la façade occidentale, du 15e siècle. Celle-ci semble avoir été édifiée à la suite de l'effondrement d'une seconde travée de la nef (qui n'en compte plus qu'une). Cette travée devait surmonter la crypte. Cet effondrement serait dû non pas à un éboulement de la falaise, mais à un défaut de conception de la crypte.source : [http://loboileau.e-monsite.com/pages/talmont-sur-gironde.html#4uHyPlBu3A75WbR5.99](http://loboileau.e-monsite.com/pages/talmont-sur-gironde.html#4uHyPlBu3A75WbR5.99)
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur

La façade nord

S'opposant à la sobriété de la façade occidentale, refaite dans un style gothique assez sec après l'effondrement d'une partie de l'édifice au cours d'une violente tempête, ou à la face latérale sud, exposée aux intempéries, la façade latérale nord est typique de l'art roman saintongeais.Cette dernière est formée de trois registres verticaux.
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur

Le portail

Dans sa partie inférieure s'ouvre un portail à trois voussures flanqué de deux arcades, tandis que la partie intermédiaire comporte une série de sept arcades supportées par des colonnettes et que la partie supérieure, formant pignon, est ornée d'un oculus.Les sculptures du portail sont caractéristiques de la pensée médiévale selon laquelle la pierre doit être « la bible des illettrés » : elles sont ainsi des sermons imagés.Sur la voussure supérieure, des hommes tirent avec une corde un animal prisonnier, tandis que la voussure centrale montre des hommes portés les uns par les autres, « échelle humaine », possible métaphore de la communauté chrétienne unie et solidaire.
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur
Le portail ne comporte pas de tympan : le programme iconographique est donc contenu dans les voussures.Au centre, on trouve deux thèmes : celui de la victoire sur le mal et celui de l'Apocalypse.Le premier thème est illustré de deux façons différentes : - en haut, des hommes unis par une cordée parviennent à maîtriser un lion. - au milieu, des hommes forment une échelle et écrasent un monstre (presque illisible).
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur
Le second thème. La voussure inférieure montre des anges honorant l'agneau pascal, symbole du Christ.
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur

La baie de gauche

On peut également noter, à gauche du portail, un chapiteau (3e) consacré au martyr de St Jean Baptiste : on reconnaît là un thème cher aux bénédictins de St Jean d'Angély (voir Historique). Dans la baie de gauche, on voit l'affrontement de deux dragons (voussure), tandis que dans le tympan le Christ observe la lutte entre une femme allongée et un autre monstre. Plusieurs interprétations sont possibles : il peut s'agir de Ste Radegonde, luttant contre son mari pour affirmer sa foi. On peut également penser à la Femme poursuivie par le dragon de l'Apocalypse.
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur

La baie de droite

Dans la baie de droite, la voussure est ornée de motifs végétaux (vigne). Au tympan, on trouve une femme allongée, tendant les bras dans un geste d'offrande : cela figure une ordination.
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur

L'abside

Le chevet est composé de l'abside et de deux petites absidioles, toutes hémicirculaires. L'abside est à trois niveaux, divisés verticalement par des contreforts ronds dont les ressauts sont ornés de figures géométriques.Au-dessus d'un registre de mur plein, on voit des baies alternativement ouvertes et aveugles. Les fenêtres sont flanquées de colonnettes. Au dernier niveau, on trouve des séries de trois ou quatre petites arcades aveugles.Sur une colonnette de l'abside, un cadran solaire gravé porte la date de 1586.Une partie du décor a été refait lors de la restauration entamée dans les années 1960, notamment les modillons.
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur

Les absidioles

Les absidioles ne sont percées que d'une seule baie très étroite. Celle-ci est sans ornement au sud alors qu'au nord, elle est flanquée de petites colonnettes et surmontée par un arc de décharge à motifs géométriques.
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur
La décoration des absidioles est faite de contreforts ronds et de superbes modillons historiés (dont certains sont dus à l'imagination des restaurateurs).
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur

Le cimetière marin

Le cimetière marin borde l'église sur son flanc septentrional depuis lus de huit siècles. Dès l'époque carolingienne (751 à 987) des sépultures entouraient la modeste chapelle qui précéda ll'église actuelle.Héritier de l'ancien « Clouzit » médiéval (cimetière clos entourant traditionnellement les églises saintongeaises), il conserve des tombes datant du XVIIIe siècle. Au moyen-âge, les morts, enveloppés d'un linceul, reposaient dans des fosses en pleine terre, la tête de la tombe marquée d'une simple croix de bois. les ossements exhumés à la suite d'une nouvelle inhumation, étaient déposés dans la crypte : 23m3 d'ossements en ont été retirés en 1929 réinhhumés dans un ossuaire. Certaines tombes plus riches pouvaient comporter au-dessus d'une tombe sarcophage, un cénotaphe en pierre reproduisant la forme du catafalque exposé dans l'église lors des obsèques. On prit plus tard l'habitude de placer une stèle ou une croix en pierre avec le nom du défunt gravé à la tête de la tmbe ou bien de recouvrir celle-ci d'une dalle avec inscription. Plus rien ne subsiste aujourd'hui de ces anciennes sépultures. A la fin du 18è s. et au début du 19è s., les talmonais renouent avec l'ancienne tradition du cénotaphe : ce sont des pierres tumulaires sculptées en forme de cerceuil plus ou moins stylisé et orné, posées sur deux supports. Faits d'un bloc de pierre plein, ces monuments funéraires ne contiennent ni crs ni ossements. Certains de ces cénotaphe datant pour la plupart de la première moitié du 19è s. existent encore.Jusqu'au début des années cinquante, le cimetière était divisé en deux enclos distincts, l'un pour les catholiques, l'autre pour les protestants. Faisant la jonction entre les deux parcelles, une ancienne rue baptisée « Rue des canons » débouchait sur le parvis de l'église.Le cimetière abrite toujours de nombreux cénotaphes, témoignages d'un renouveau de l'art funéraire dans le courant du XVIIIe siècle.Il est classé monument historique depuis le 21 février 1934source : http://loboileau.e-monsite.com/pages/talmont-sur-gironde.html#4uHyPlBu3A75WbR5.99. Merci
Sainte Radegonde de Talmont - L'extérieur

Une église amputée

L'intérieur du sanctuaire contraste par sa sobriété. Présentant à l'origine un plan en croix latine, mais ayant deux travées de nef l'édifice est aujourd'hui limité à une nef d'une seule travée, un transept prolongé de deux absidioles.L'église peut presque s'inscrire dans un carré de 25 mètres de long et 21 mètres de larges (au niveau du transept). Les voûtes sont hautes de 13,5 mètres., un avant-chœur de 8 mètres de long et une abside de 4,80 mètres de long, voûtée en cul de four.
Sainte Radegonde de Talmont - L'intérieur

La nef

L'unique travée de la nef est dépourvue de collatéraux. Elle est couverte par une voûte en berceau brisé, reposant sur des doubleaux. Deux étroites baies en plein cintre fournissent le seul éclairage.
Sainte Radegonde de Talmont - L'intérieur

Le transept

À la croisée du transept s'élève une coupole sur pendentifs.Les croisillons du transept ne comportent qu'une travée, éclairé par une simple oculus.
Sainte Radegonde de Talmont - L'intérieur

Le chœur et le chevet

Le chevet est d'une élégante richesse....
Sainte Radegonde de Talmont - L'intérieur
avec son jeu d'arcatures et de colonnettes entourant les fenêtres et animant les parties pleines.

Les chapiteaux

A ce niveau, on peut observer les étapes de construction dans les chapiteaux. En effet, les chapiteaux, côté nef, sont assez sobres.En revanche, les chapiteaux orientaux, plus tardifs, sont historiés (bestiaire fantastique). On y voit notamment (nord-est) la légende de St Georges.
Sainte Radegonde de Talmont - L'intérieur

L'accès à la crypte

De part et d'autre de la nef se trouvent deux escaliers conduisant à une crypte établie sur deux niveaux : au niveau inférieur était aménagé l'ossuaire, lui-même surmonté d'une chapelle funéraire.
Sainte Radegonde de Talmont - L'intérieur

Les beaux objets

Parmi le mobilier de l'église se trouve un christ en bois (restauré en 1995 après avoir été victime de vandalisme) et un antependium (décoration d'autel en tapisserie brodée)du XVIIIe siècle.
Sainte Radegonde de Talmont - L'intérieur
Une frégate ex-voto du XIXe siècle orne l'absidiole du croisillon nord.
Sainte Radegonde de Talmont - L'intérieur
Sainte Radegonde inspire ce sanctuaire : cette princesse thuringienne, épouse royale, femme de Clotaire (fils de Clovis), devenue simple moniale à Poitiers au VIe siècle, a fondé le premier monastère de femmes de l'Aquitaine.image : [Radegonde en prière (in Vita Radegundis)](http://www.pays-royannais-patrimoine.com/themes/patrimoine-cultuel/parcours-roman-en-pays-royannais/troisieme-circuit/)
Sainte Radegonde de Talmont - Sainte Radegonde
Elle a accompli de nombreuses guérisons et miracles et notamment le sauvetage du pêcheur Floreius, que nous retrouverons à Floirac, village situé non loin de Saint-Fort-sur-Gironde (dédié à Fortunat, son protégé et biographe, devenu évêque de Poitiers). La fréquence de saints mérovingiens n'est pas fortuite. Radegonde bénéficiait d'un grand prestige.
Sainte Radegonde de Talmont - Sainte Radegonde
Eglises de France (KTO.tv)Journaliste d'investigation, écrivain, Pierre de Lagarde a consacré sa vie professionnelle à la sauvegarde du patrimoine architectural et artistique français. Cette émission invitait à prendre conscience des richesses de notre pays.
[L'église présentée par Pierre de Lagarde dans la série des églises de France (KTO.tv)](https://youtu.be/1-tZbhQdv40 COPIER )
Sainte Radegonde de Talmont - Sainte Radegonde en vidéo

Visite

L'église est ouverte tous les jours de l'année, de 8h30 à 18h et jusqu'à 19h en juillet et août. Une messe est célébrée le 4ème samedi du mois à 18H30.

Contact

Paroisse de Royan Paroisse Royan - Côte de Beauté Presbytère: 1, rue Foncillon 17200 ROYANTél./fax: 05 46 38 33 03notredameroyan@orange.fr
Mairie de Talmont Place de la Priauté 17120 Talmont-sur-Gironde Tél. : 05 46 90 43 87 Fax : 05 46 74 37 08
Office de tourisme Rue de l'église 17120 TALMONT SUR GIRONDE Tél:05.46.08.17.62 Email: talmont@royanatlantique.frHoraires d'ouverture habituelles: Du Lundi au Dimanche: 11:00 - 13:00 - 14:00 - 18:30
Association des amis On les joint à la Mairie de TalmontRenseignements en attente
Source d'Informations : Rafaele Gautroneau, Jean-Marie Lalague, Philippe Poix - Architecture religieuse de l'Occident http://architecture.relig.free.fr Wikipedia Michel Caron (Edit-art)
Crédits : Architecture religieuse de l'Occident http://architecture.relig.free.fr Wikipedia Michel Caron (Edit-art)Via les BellesEglises :Rafaele Gautroneau, Jean-Marie Lalague, Philippe Poix